Skip to main content

Une occasion déterminante pour Ovechkin

L'attaquant russe a la chance de retirer le bémol qui accompagne son nom depuis toujours

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LAS VEGAS - Quand il décidera d'accrocher ses patins, Alexander Ovechkin sera sans aucun doute reconnu comme l'un des plus grands francs-tireurs de l'histoire de la LNH. Mais son nom est toujours accompagné d'un bémol.

Jusqu'à cette année, la grande vedette russe n'avait jamais réussi à mener les Capitals plus loin que la deuxième ronde des séries malgré que son équipe soit une puissance en saison régulière année après année.

Ovechkin n'a jamais gagné.

Il a maintenant l'occasion de faire changer les choses dans cette finale face aux Golden Knights, qui s'amorce lundi au T-Mobile Arena (20h HE; TVAS, CBC, SN). Il a la chance de retirer ce bémol qui colle à son nom depuis tant d'années.

Et à 32 ans, cette occasion pourrait bien ne plus se présenter. Aussi bien en profiter maintenant.

« Alex a été dominant chaque année, ses chiffres ne mentent pas, a déclaré l'entraîneur Barry Trotz à l'aube du premier match, dimanche. Mais je sens qu'il joue avec une certaine liberté. Je vois un gars qui est très concentré, qui est en mission et c'est bien.

« Il est très confortable en séries. Il est très, très confortable sur la plus grande tribune. Il a confiance en ce qu'il fait. Et ce n'est pas seulement de marquer des buts. Alex comprend que le jeu complet, le niveau d'engagement et les petits détails sont nécessaires pour gagner. »

Video: WSH@TBL, #7: Ovechkin fait 1-0 d'un laser

Toute la saison, Ovechkin a semblé être un joueur transformé. S'il était autrefois considéré comme un attaquant unidimensionnel, le capitaine des Capitals a modifié son approche sous les ordres de Trotz et il s'implique désormais dans toutes les facettes du jeu.

Même s'il affirme ne faire que de son mieux sans nécessairement avoir changé son style de jeu, son entraîneur a bien observé ce changement chez son protégé.

« J'ai eu l'occasion d'aller en Russie et de parler avec Alex juste après son mariage (l'été dernier), a relaté Trotz. Tu ne veux pas avoir qu'une seule corde à ton arc. Nous avons discuté des autres moyens d'être efficace. Il n'a plus 25 ans, alors il doit faire les petits détails et c'est ce qu'il a fait. Alex est un athlète très fier et il est arrivé prêt au camp. »

Détendu

Malgré l'importance du moment et les projecteurs qui sont tournés vers lui, l'attaquant russe semblait très détendu et a répété à maintes reprises qu'il ne se mettait pas davantage de pression maintenant qu'il est en Finale.

Il s'est même permis de blaguer avec les journalistes en affirmant que le président russe Vladimir Poutine lui avait lâché un coup de fil pour lui souhaiter bonne chance.

« J'aime ça, a-t-il lancé. J'en profite depuis le début des séries. Vous savez, nous voulons être ici. Nous travaillons tellement fort tout au long de la saison pour nous retrouver ici. Je crois que personne ne croyait en nous ni aux Golden Knights et nous sommes ici en ce moment à nous battre pour la Coupe. »

À LIRE: Lars Eller a trouvé son identitéPoile se réjouit des succès de Trotz | Les Capitals devront s'adapter

En 19 matchs jusqu'ici, le Russe a récolté 12 buts et 10 mentions d'aide. C'est lui qui a enfoncé le dernier clou dans le cercueil du Lightning de Tampa Bay en inscrivant le but gagnant dans une victoire de 4-0 lors du septième match de la Finale de l'Est.

Ovechkin ne le dit pas, mais il semble clairement avoir l'intention de redorer son blason et de laisser un héritage plus complet que celui qu'il entretient en ce moment même si, avouons-le, tout ne repose pas complètement sur ses épaules.

« Tu ne peux pas enlever le fait que c'est un grand joueur, mais c'est un sport d'équipe, a déclaré l'attaquant Lars Eller. Tu as besoin de tout le monde pour gagner. Tu peux avoir les trois meilleurs joueurs dans la même équipe, mais s'ils n'ont personne pour les soutenir, ça ne fonctionnera pas.

« On parle d'Ovie sur le plan individuel, mais on ne peut pas le juger en se basant sur les succès en séries, car c'est toute l'équipe qui entre en ligne de compte. Pour moi, ce sont deux choses différentes. »

Cette année, l'équipe est plus que jamais derrière son capitaine.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.