Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

La plus récente blessure d'Anthony Mantha laisse peu d'options aux Red Wings

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

Difficile saison pour Anthony Mantha. L'attaquant des Red Wings de Detroit vient d'être victime d'une deuxième blessure depuis le début de la saison et il ratera au moins quatre semaines d'action selon ce qu'a confirmé l'équipe, vendredi.

Mantha n'aura donc disputé que quatre rencontres depuis son retour au jeu le 14 décembre contre les Canadiens de Montréal. Le Québécois avait subi une blessure au genou qui l'avait tenu loin de l'action pendant huit rencontres, une séquence où les Red Wings avaient perdu sept parties.

JOUEURS À CIBLER PAR SECTION POUR LES POOLERS : Atlantique | Métropolitaine | Centrale | Pacifique

Les deux blessures ne sont pas liées, puisque la plus récente est au haut du corps, subie contre les Maple Leafs de Toronto le 21 décembre.

La perte de Mantha fait bien évidemment mal aux Red Wings, mais aussi aux amateurs qui l'avaient dans leur pool. Avant d'être victime de sa blessure au genou, l'attaquant avait amassé 23 points en 25 rencontres. Il est actuellement le deuxième meilleur marqueur de l'équipe même s'il a disputé 10 matchs de moins que ses coéquipiers. Bref, il connaissait sa meilleure saison en carrière.

En quatre parties depuis son retour au jeu, l'attaquant de 25 ans n'avait obtenu qu'une passe.

Pour une deuxième année de suite, Mantha ratera au moins 15 matchs. La saison dernière, il avait subi une fracture à la main, ce qui l'a limité à 67 parties. Si l'échéancier d'un minimum de quatre semaines d'absence est respecté dans son cas, il pourrait rater jusqu'à 14 parties, pour un total de 22 sur les 51 premières rencontres des Red Wings.

Dommage pour un joueur qui semblait en voie d'atteindre son plein potentiel, et ce, malgré les déboires de son équipe au classement.

Video: OTT@DET: Mantha marque d'un tir précis en fin de 3e

Qui en profitera? Malgré l'absence de victoires, l'équipe avait eu droit à une certaine émergence de la part de Robby Fabbri et de Filip Zadina lorsque Mantha a subi sa blessure au genou.

Fabbri, qui a été acquis des Blues de St. Louis dans une transaction en retour de Jacob de la Rose, a amassé cinq buts et deux passes lors des huit parties d'absence de Mantha. Or, le retour au jeu de ce dernier le 14 décembre a coïncidé avec un ralentissement de sa part et il n'a obtenu qu'un point en six rencontres. Dommage, puisque plusieurs poolers se sont jetés sur lui à la mi-décembre ou lors de leur repêchage de mi-saison.

Zadina a quant à lui obtenu deux buts et une passe lors de ses cinq dernières rencontres. Une bonne production pour une recrue. D'ailleurs, le Tchèque est le meilleur marqueur de son équipe avec neuf points en 14 parties depuis qu'il a été rappelé de la Ligue américaine pour jouer un premier match avec Detroit cette saison, le 24 novembre.

Or, depuis la perte de Mantha, aucun de ces deux joueurs n'a eu droit à une promotion sur le premier trio. Celui qui semble en voie d'en profiter, c'est Andreas Athanasiou, qui s'est retrouvé sur la première ligne en compagnie de Dylan Larkin et de Tyler Bertuzzi samedi lors de la défaite de 5-4 contre les Panthers de la Floride. Il évolue aussi à la pointe sur le premier jeu de puissance et a amassé un point lors de cette rencontre.

Il représente tout de même une addition risquée pour votre pool. Oui, il est le cinquième meilleur pointeur de l'équipe avec 18 points, mais les Red Wings ont la pire offensive de la Ligue. De plus, il fonctionne par séquence, comme le démontrent ses 11 points en 11 matchs à partir du début de novembre, suivi par une récolte de seulement quatre points lors des 13 rencontres suivantes. Et comme écrit plus haut, l'entraîneur-chef Jeff Blashill a d'autres options dans sa formation.

Mais surtout, si votre pool prend en compte le différentiel, sachez qu'Athanasiou est bon dernier dans la LNH à moins-36. Bref, il vaut mieux regarder ailleurs.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.