Skip to main content

McAvoy n'allait pas décevoir son vétéran coéquipier

Le jeune défenseur des Bruins a fait le trajet Boston-Québec en limousine afin de prendre part au Pro-Am Gagné-Bergeron, jeudi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC - Le jeune défenseur des Bruins de Boston Charlie McAvoy ne voulait surtout pas décevoir son coéquipier Patrice Bergeron, en faisant faux bond au Pro-Am Gagné-Bergeron jeudi.

Après avoir manqué son vol en partance de Boston, McAvoy n'a fait ni une ni deux et il est monté à bord d'une limousine qui l'a conduit jusqu'à Québec.

À LIRE AUSSI : Ruminer les échecs, très peu pour BergeronMcAvoy pourrait ne pas être présent au début du camp des BruinsLes cinq meilleurs espoirs des BruinsTrois enjeux à surveiller chez les Bruins

« J'ai dû me virer de bord très rapidement », a-t-il brièvement raconté au terme du match caritatif, regroupant des hockeyeurs professionnels et amateurs, auquel il a pris part. 

« Ç'a été une folle journée, mais j'avais donné ma parole à 'Bergy' que je viendrais et je n'allais pas le décevoir. C'est un gars incroyable pour lequel je voue le plus grand respect. »

McAvoy s'est finalement pointé au Centre Vidéotron une dizaine de minutes seulement avant le début de la rencontre, à laquelle une foule d'environ 8000 personnes a assisté.

« 'Bergy' m'avait suggéré d'enfiler mon équipement en cours de route, mais ça n'a pas été nécessaire. Ç'a été une superbe balade de six heures. »

C'était la première fois que McAvoy revenait à Québec depuis sa participation au Tournoi international pee-wee en 2010, à l'époque où le tournoi était présenté au Colisée Pepsi.

« C'est un retour pour moi à Québec, mais j'espère qu'il y aura d'autres occasions semblables », a-t-il lancé avant de quitter le Centre Vidéotron comme il y était entré, soit en coup de vent.

Video: BOS@STL, #6: McAvoy vient en aide à Rask

Bergeron a dit avoir grandement apprécié les efforts que McAvoy a faits afin de respecter son engagement. Le vétéran attaquant a trouvé amusante la suggestion d'imposer une amende à son jeune coéquipier parce qu'il a manqué son vol d'avion.

« C'est déjà très apprécié qu'il ait trouvé une façon de venir et de donner son temps pour être ici », a-t-il mentionné.

La présence de McAvoy et de la vingtaine de hockeyeurs de la LNH qui ont prêté leur concours à l'événement - comme les Paul Stastny, Yanni Gourde, Brad Marchand, Marc-Édouard Vlasic, Samuel Girard, Anthony Mantha et Phillip Danault -- a permis d'amasser un montant d'environ 450 000$ CAN. L'argent sera redistribué à des œuvres caritatives comme les fondations du Pignon bleu, Leucan, Maurice Tanguay, Philippe Boucher et du groupe Simple Plan.

Depuis que Bergeron et Simon Gagné, maintenant retraité, ont décidé d'unir leurs efforts afin d'alléger le fardeau d'enfants de la région de Québec dans le besoin il y a 11 ans, l'événement a généré des fonds de près de 2 millions $.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.