Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Bruins

La perte à court terme de Forsbacka Karlsson sera comblée par l'arrivée de Studnicka chez les professionnels

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Bruins de Boston.

Même s'il commençait lentement à glisser dans la hiérarchie de l'organisation, les Bruins ont perdu - à court terme du moins - un des éléments les plus prometteurs de leur banque d'espoirs quand Jakob Forsbacka Karlsson a décidé de rentrer à la maison.

L'attaquant suédois de 22 ans, qui a récolté trois buts et six aides en 29 matchs répartis sur deux saisons avec les Bruins, a décidé de signer un contrat d'un an avec le club de Vaxjo dans la Ligue élite de Suède (SHL).

31 EN 31 BRUINS : Trois enjeux à surveiller | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

« Jakob va poursuivre sa carrière et son développement dans la SHL et nous le soutenons dans sa décision de se rapprocher de sa famille à cette période de sa vie, a déclaré le directeur général Don Sweeney. Au cours des dernières semaines, Jakob a aussi démontré son désir de revenir jouer pour les Bruins. »

Malgré un manque de profondeur dans leur banque d'espoirs, les Bruins s'en sortent pour l'instant grâce à la puissance de leur formation active.

Jack Studnicka, leur meilleur espoir à l'attaque, est prêt à faire le saut chez les professionnels tandis que la formation est déjà bien remplie de talent. En plus de ça, la formation bostonnaise compte sur une poignée de jeunes arrières capables de prendre la relève à tout moment.

1. Urho Vaakanainen, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 18e rang du Repêchage 2017 de la LNH

Saison dernière : Providence (LAH) : 30 MJ, 7-10-14; Boston (LNH) : 2 MJ, 0-0-0

Le défenseur finlandais avait réussi à percer la formation des Bruins au début de la dernière campagne, mais il s'est fait sonner les cloches à son deuxième match en carrière dans la LNH et a passé le reste de la saison dans la Ligue américaine. 

Ça lui a donné l'occasion de prendre part au Championnat mondial junior, où il a été l'un des piliers de la défensive de la formation finlandaise qui a décroché la médaille d'or. Il a accompagné les Bruins tout au long des séries et a même pris part à un entraînement en Finale quand la défensive a été décimée par les blessures.

Il n'a pas joué, mais ç'a quand même démontré où l'organisation le voit dans sa hiérarchie. Avec une jeune défensive comme celle des Bruins, le Finlandais pourrait bien refaire le coup et jouer plusieurs matchs cette année.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

2. Jack Studnicka, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 53e rang du Repêchage 2017 de la LNH

Saison dernière : Oshawa (OHL) : 30 MJ, 12-22-34; Niagara (OHL) : 30 MJ, 24-25-49

Studnicka est l'attaquant le plus prometteur de l'organisation pour l'instant. Il a terminé sa carrière junior dans la Ligue de hockey de l'Ontario avec une récolte de 83 points en 60 matchs et fera le saut chez les professionnels, l'an prochain. Il est peut-être audacieux de croire qu'il pourra se tailler un poste dans la LNH dès cette saison, mais il y a fort à parier qu'il ne passera pas trop de temps dans la Ligue américaine.

« Nous allons lui faire confiance au centre, a déclaré Sweeney au camp de perfectionnement de l'équipe. Nous avons parlé à ses entraîneurs. Il a des habiletés à peaufiner du côté offensif des choses. Il y a des similarités avec David Krejci dans son jeu. J'aimerais lui permettre de se développer plutôt que de tenter de forcer les choses. »

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

3. John Beecher, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 30e rang du Repêchage 2019 de la LNH

Saison dernière : USA U18 (NTDP) : 63 MJ, 15-28-43

Avec les succès qu'ils ont connus au cours des deux dernières saisons, les Bruins n'ont repêché en première ronde qu'à une seule reprise depuis la prise de Vaakanainen en 2017. Ce fut au 30e échelon en juin dernier quand ils ont jeté leur dévolu sur Beecher.

Le rapide attaquant prendra le chemin de l'Université du Michigan la saison prochaine et il sera intéressant de voir s'il pourra développer l'aspect offensif de son jeu.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

4. Trent Frederic, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 29e rang du Repêchage 2016 de la LNH

Saison dernière : Providence (LAH) : 55 MJ, 14-11-25; Boston (LNH) : 15MJ, 0-0-0

Le gros attaquant cadre parfaitement avec le style de jeu robuste des Bruins. Il a gagné le cœur des amateurs bostonnais en jetant les gants à son premier match dans la LNH. On ne s'attend pas à ce qu'il devienne une machine offensive, mais il a le profil d'un excellent centre de troisième trio.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

5. Axel Andersson, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 57e rang du Repêchage 2018 de la LNH

Saison dernière : Sodertalje (Allsvenskan) : 41 MJ, 0-5-0

Les Bruins comptent déjà sur plusieurs bons jeunes défenseurs ayant un peu d'expérience dans la LNH comme Jérémy Lauzon et Connor Clifton, et il ne fait aucun doute qu'Andersson s'ajoutera à cette liste sous peu. Il devrait s'amener en dans la Ligue américaine cette saison après avoir disputé une première campagne chez les professionnels en Suède.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.