Skip to main content

Andrei Vasilevskiy en route vers son premier trophée Vézina

Le gardien du Lightning a fait l'unanimité au sein du panel de LNH.com avec 11 votes de première place

par Siniša Šindik / Collaborateur LNH.com

Le calendrier régulier de la saison 2018-19 de la LNH étant maintenant terminé, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels qui seront remis à l'issue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Aujourd'hui, le trophée Vézina, décerné au gardien de but de l'année dans la LNH.

Si l'on se fie au scrutin de LNH.com, le verdict est sans équivoque : Andrei Vasilevskiy mettra la main sur son premier trophée Vézina en carrière. Le gardien du Lightning de Tampa Bay, qui a dominé la Ligue au chapitre des victoires (39), a été le choix unanime du panel, récoltant le maximum de points (55) et de votes de première place (11).

À LIRE : Hart: Kucherov le favori presque unanime | Jack-Adams: Trotz le candidat de choix | Calder: Pettersson, du début à la fin | Norris: Giordano le favori incontesté

Même s'il n'a pas égalé son total de victoires de l'année dernière (44), le portier russe de 24 ans, qui a raté un mois d'activité en raison d'une fracture au pied, a néanmoins réussi à présenter un meilleur ratio de victoires cette saison (39 victoires en 53 matchs par rapport à 44 en 65 l'an dernier). 

Parmi les gardiens ayant pris part à au moins 50 rencontres, Vasilevskiy a maintenu le meilleur pourcentage d'arrêts (,925), à égalité avec Darcy Kuemper des Coyotes de l'Arizona, et la deuxième meilleure moyenne de buts alloués (2,40), tout juste derrière Kumper (2,33). Le Russe a également signé six jeux blancs, soit le troisième plus haut total du circuit.

Même si certains diront que Vasilevskiy profite d'une équipe ultra puissante devant lui, le fait est que le Lightning a tout de même accordé, en moyenne, 32 lancers par match à l'adversaire, ce qui représente le 11e plus haut total de la Ligue et le huitième dans l'Association de l'Est.

Video: STL@TBL: Vasilevskiy vole Schenn à bout portant

« Il n'y a pas grand-chose à dire sur [Vasilevskiy] qui n'a pas déjà été dit », avait mentionné le capitaine du Lightning, Steven Stamkos, à propos du gardien russe plus tôt cette saison. « Je pense qu'il est devenu encore meilleur au fil de la saison […]. »

« Son éthique de travail se voit à l'entraînement. On le voit dans sa préparation pour les matchs; il est tellement compétitif. Il veut faire chaque arrêt. C'est évidemment plaisant de l'avoir dans notre équipe parce que cela rend notre travail plus facile. Nous n'avons qu'à marquer un but », avait complété Stamkos.

Avec un gardien de la trempe de Vasilevskiy devant le filet, les défenseurs du Lightning peuvent se permettre un peu plus d'audace, sachant que l'homme masqué derrière eux a le potentiel de réparer les pots cassés.

« Les gardiens de but peuvent cacher beaucoup d'erreurs », avait déclaré l'entraîneur-chef, Jon Cooper, au terme du sixième blanchissage de la saison de son gardien numéro un et de son 18e en carrière, un record d'équipe. « [Vasilevskiy] a décidé de prendre les choses en main pour nous et de le voir prendre son envol ainsi dans cette ligue, à un si jeune âge, je ne pourrais être plus heureux pour lui. »

Marc-André Fleury, des Golden Knights de Vegas, qui était en lice pour son premier trophée Vézina plus tôt cette saison, devra visiblement s'armer de patience encore un peu. Le gardien québécois a pris le deuxième rang du vote de LNH.com, avec une récolte de 28 points. La blessure des dernières semaines a peut-être miné les chances du vétéran gardien de 34 ans. Fleury a tout de même complété sa 15e saison dans la LNH avec un dossier de 35-21-5, un taux d'efficacité de ,913 et une moyenne de 2,51.

Video: MTL@VGK: Fleury dit non au CH avec trois arrêts

Ben Bishop a bien failli coiffer Fleury au fil d'arrivée, mais a finalement dû se contenter de la troisième marche du podium avec 26 points. Le nombre de matchs disputés a certainement fait la différence dans le dossier du cerbère américain, lui qui n'a participé qu'à 46 rencontres cette saison. Ses statistiques, sa fiche de 27-15-2, mais surtout son pourcentage d'arrêts (,934) et sa moyenne de buts alloués (1,98), demeurent pour le moins étincelantes. Il a aussi réalisé sept blanchissages.

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : 1- Andrei Vasilevskiy, Lightning de Tampa Bay, 55 points ; 2- Marc-André Fleury, Penguins de Pittsburgh, 28 points; 3- Ben Bishop, Stars de Dallas, 26 points; 4- Carey Price, Canadiens de Montréal, 23 points; 5- Robin Lehner, Islanders de New York, 11 points; é-6- Frederik Andersen, Maple Leafs de Toronto, 5 points; é-6- Jordan Binnington, Blues de St. Louis, 5 points; é-6- Sergei Bobrovsky, Blue Jackets de Columbus, 5 points; 9- Darcy Kuemper, Coyotes de l'Arizona, 4 points; é-10- Pekka Rinne, Predators de Nashville, 1 point; é-10- Connor Hellebuyck, Jets de Winnipeg, 1 point ; é10- Tuukka Rask, Bruins de Boston, 1 point.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.