Skip to main content

Poolers : Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine

Donskoi, Marino et Stalock se retrouvent dans des situations avantageuses et devraient intéresser les poolers

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 30 pour cent des ligues sur Yahoo.
 
Poolers : Nouvelles de l'infirmerie | Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens 
 
Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Joonas Donskoi, AD/AG Avalanche du Colorado (22 pour cent) - Nathan MacKinnon a pu compter sur le retour de son ailier droit Mikko Rantanen samedi contre les Blackhawks de Chicago, et les résultats ne se sont pas fait attendre. L'Avalanche l'a emporté 7-4, et Rantanen a obtenu quatre points. Donskoi, qui a la chance de patiner à la gauche des deux joueurs vedettes, a également terminé sa soirée de travail avec quatre points (deux buts, deux passes), en plus de décocher trois lancers. Donskoi fait tout ce qu'il peut pour conserver son précieux poste sur le premier trio du Colorado, et l'absence d'Andre Burakovsky depuis quelques matchs fait en sorte que la compétition est beaucoup moins relevée. Détail intéressant pour les poolers : il s'agissait déjà d'un quatrième match de trois points ou plus pour Donskoi cette saison. S'il est toujours agréable de miser sur un joueur qui fait preuve de constance, un joueur capable de fournir de telles soirées dans un pool hebdomadaire est toujours un atout sur lequel on aime miser.

Video: CHI@COL: Graves met la table pour le but de Donskoi
 
John Marino, D, Penguins de Pittsburgh (5 pour cent) - Une autre tuile est tombée sur la tête des Penguins alors que le défenseur Brian Dumoulin va rater huit semaines de jeu en raison d'une opération à la cheville. Même si ce n'est pas Marino qui va remplacer Dumoulin aux côtés de Kristopher Letang, la recrue de 22 ans va tout de même continuer à voir ses responsabilités augmenter. Après avoir mis un mois à trouver ses repères dans la LNH (une mention d'aide en 12 parties, 13 tirs) après avoir complété sa carrière dans la NCAA la saison dernière, Marino a rendu de fiers services aux Penguins depuis. Après avoir franchi le seuil des 19 minutes de temps de glace une seule fois à ses 12 premiers duels, Marino n'est jamais descendu sous ce seuil depuis. Au cours de ces 13 parties, Marino a été le meilleur défenseur des Penguins avec 10 points (deux buts, huit passes) en plus d'afficher le meilleur différentiel de l'équipe (plus-9). Comme il n'a été employé en moyenne que pendant 16 secondes par match en avantage numérique depuis le début de cette séquence, il est normal qu'un seul de ces points ait été obtenu sur le jeu de puissance. Mais comme ses responsabilités à 5-contre-5 ne vont pas diminuer de si tôt, les poolers sont en droit de s'attendre à quelques points de sa part cette semaine.

Video: NJD@PIT: Marino fait 4-1 Penguins d'un tir frappé
 
Alex Stalock, G, Wild du Minnesota, (17 pour cent) - Comme la malchance a frappé la conjointe de Devan Dubnyk, qui va demeurer au chevet de son épouse alors qu'elle est touchée par la maladie, il faut s'attendre à ce que Stalock obtienne la majorité, ou même la totalité, des départs devant le filet du Wild cette semaine. Stalock montre une impressionnante fiche de 4-0-2 à ses six derniers départs, soit depuis que Dubnyk n'est plus dans l'entourage de l'équipe. Depuis le début de cette fructueuse séquence, il a conservé un pourcentage d'arrêts de ,921 et une moyenne de buts alloués de 2,45. Le Wild sera en action trois fois, et bénéficiera d'une journée de repos entre chacune de ces rencontres, ce qui devrait laisser le temps à Stalock de souffler. Comme le Minnesota forme l'une des meilleures attaques de la LNH depuis le début du mois de novembre avec 48 buts en 14 parties, Stalock devrait aussi pouvoir compter sur le soutien offensif nécessaire pour signer des victoires au cours des sept prochains jours.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.