Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

La perte de Rasmus Dahlin s'ajoute à un mois de novembre catastrophique pour les Sabres

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

En l'absence de Rasmus, les Sabres devront se tourner vers… Rasmus.

Lundi dernier, le défenseur Rasmus Dahlin a été victime d'une commotion cérébrale après avoir reçu un coup de coude au visage de la part du défenseur Erik Cernak du Lightning de Tampa Bay. Cernak a été suspendu pour deux matchs, tandis que Dahlin sera absent pour une période indéterminée.

C'est une très lourde perte pour les Sabres. Après avoir amassé 44 points (neuf buts, 35 passes) en 82 matchs l'an dernier à sa première saison dans la LNH, le premier choix du Repêchage 2018 de la LNH se dirigeait vers une saison de 55 points, lui qui en avait accumulé 16 (un but, 15 aides) en 24 rencontres cette saison.

POOLERS : Top-100 des attaquants | Top-50 des défenseurs | Top-25 des gardiens

Dahlin est le général des Sabres sur le jeu de puissance, lui qui avait joué plus du double des minutes que tout autre défenseur sur le jeu de puissance de l'équipe avant de se blesser. Il était d'ailleurs le troisième meilleur pointeur de l'équipe sur cette facette du jeu, avec sept passes en 24 matchs. Seuls les attaquants Jack Eichel (10) et Victor Olofsson (9) ont fait mieux. 

Qui prendra sa place? Deux candidats s'étaient divisé la tâche sur la deuxième unité cette saison, Rasmus Ristolainen et Colin Miller. À la lumière des deux derniers matchs des Sabres, l'entraîneur-chef Ralph Krueger fera confiance à Ristolainen.

Ce choix semble logique. Après tout, avant l'arrivée du prodige Dahlin, c'est le défenseur de 6 pieds 4 pouces qui obtenait les minutes de jeu à la ligne bleue en avantage numérique. Et, il faut le reconnaître, il faisait quand même très bien. Lors de la saison 2017-18, il a terminé à égalité au premier rang pour les points en avantage numérique (23) chez les Sabres à égalité avec Ryan O'Reilly… qui avait joué huit matchs de plus que lui. 

Ristolainen est souvent oublié dans les pools, mais c'est une bonne valeur. Non seulement garde-t-il relativement la forme - il n'a jamais disputé moins de 73 matchs en une saison depuis 2014-2015, mais il fait partie d'un groupe de 10 défenseurs qui ont amassé au moins 40 points dans chacune des quatre dernières saisons.

Jeudi, lors de son premier match avec ses nouvelles responsabilités, il a obtenu une passe dans la victoire de 6-4 contre les Maple Leafs de Toronto. Puis, samedi, il a inscrit son deuxième but de la saison dans un revers de 2-1 en prolongation, à nouveau contre Toronto.

Video: BUF@TOR: Ristolainen bat Andersen du revers

Reste que la perte de Dahlin arrive à un bien mauvais moment pour les Sabres. Après avoir connu un bon mois d'octobre, l'offensive des Sabres est tombée à plat en novembre. Elle apparaît au 27e rang de la LNH pour le nombre de buts marqués, alors qu'elle était 10e en octobre. Le premier trio de l'équipe, composé de Jack Eichel, Victor Olofsson et Sam Reinhart, a amassé 60 pour cent des points de l'équipe depuis le 1er novembre (37 points sur 62).

L'infirmerie déborde à Buffalo, avec la présence des attaquants Vladimir Sobotka, Evan Rodrigues et Kyle Okposo, ainsi que de Dahlin. Même le jeune Tage Thompson, rappelé de la Ligue américaine de hockey (LAH), est tombé au combat dès son premier match à Buffalo. 

À pareille date l'an dernier, les Sabres étaient deuxièmes dans la LNH et venaient de voir une séquence de 10 victoires consécutives prendre fin. Ils ont finalement raté les séries éliminatoires - par beaucoup. Cette saison, les Sabres occupaient le sommet du classement après 10 matchs. Depuis, ils ont une fiche de 4-9-4, la 30e pire dans la LNH. Ils sont actuellement loin d'une place en séries, à la 10e place de l'Association de l'Est, et il sera très difficile d'éviter un scénario similaire à celui de l'an dernier.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.