Skip to main content

Poolers : Le top-50 des défenseurs de la LNH

La saison régulière de la LNH tire à sa fin et l'heure est au bilan pour les poolers

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com vous propose un classement hebdomadaire des 50 meilleurs défenseurs de la LNH pour les poolers pour la saison 2018-19. Le classement a été dressé en tenant compte de statistiques attendues bien précises : les buts, les mentions d'aide, les points en avantage numérique, les tirs au but, les mises en échec et le différentiel.

Nous voici déjà dans la dernière semaine de la saison régulière dans la LNH et alors que la plupart des poolers s'apprêtent à mettre un point final sur 2018-19, l'heure est au bilan.

Pour la stratégie à adopter d'ici à la fin, il faut suivre le conseil du collègue Nicolas Ducharme dans son top-25 des gardiens et garder les choses simples d'ici à samedi.

À LIRE : Le Top-100 des attaquants | Le Top-25 des gardiens

Les poolers peuvent jeter un œil aux matchs restants à leurs défenseurs et miser sur ceux qui joueront le plus, car toutes les équipes de la LNH ont trois rencontres ou moins à disputer à partir d'aujourd'hui. Une partie de plus peut faire la différence pour ceux qui sont dans de chaudes luttes.

Mais surtout, avec les courses au classement qui connaîtront leur dénouement dans les prochaines heures, les poolers doivent s'assurer d'activer leurs joueurs qui seront en uniforme. La position de certaines équipes au classement est déjà fixée, et celles-ci pourraient décider de reposer des éléments-clés en vue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Ç'a notamment été le cas des Flames de Calgary, qui ont retranché leur top-4 défensif au complet mardi contre les Kings de Los Angeles. Il faut s'attendre à ce que d'autres équipes leur emboitent le pas.

Mais comme c'est le moment de dresser un bilan, je reviens sur la saison 2018-19 et propose trois surprises et trois déceptions.

Les surprises

Erik Gustafsson, Blackhawks de Chicago : Bien malin celui qui a vu venir l'éclosion du défenseur de 27 ans après une saison de 16 points (cinq buts, 11 passes) en 35 matchs la saison dernière. Gustafsson a 59 points en 76 parties et vient à au troisième rang chez les défenseurs au chapitre des buts (17). Il vient d'obtenir six points (un but, cinq aides) à ses trois derniers matchs et devrait facilement franchir le cap des 60 points. Peut-il offrir une production semblable la saison prochaine? Duncan Keith et Brent Seabrook sont vieillissants et ça incitera les Blackhawks à lui confier plus de temps de glace, mais les attentes seront élevées, surtout que plusieurs poolers pourraient sacrifier un choix hâtif pour mettre la main dessus.

Video: CHI@LAK: Gustafsson marque de la ligne bleue

Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa : Après Gustafsson, Chabot est celui qui a connu la progression la plus fulgurante au classement du top-50, commençant la saison au 43e rang et la terminant au 12e rang. On s'attendait à ce qu'il hérite des responsabilités offensives avec le départ d'Erik Karlsson, mais pas à ce qu'il ait 53 points (13 buts, 40 passes) en 67 rencontres, d'autant plus que les Sénateurs ne sont pas une puissance offensive. Chabot sera le fer de lance de la reconstruction des Sénateurs, et les poolers dans les ligues à long terme doivent miser sur lui.

Mark Giordano, Flames de Calgary : On savait que Mark Giordano était capable de diriger l'attaque des Flames, mais qui aurait pu prédire qu'il connaîtrait sa meilleure saison en carrière à l'âge de 35 ans? Giordano totalise 74 points (17 filets, 57 passes) en 77 rencontres, au deuxième rang chez les défenseurs de la LNH. Giordano présente aussi le meilleur différentiel de la LNH à plus-39. Il sera intéressant de voir comment il se débrouillera la saison prochaine, car il avait franchi le cap des 50 points une seule fois en carrière avant cette saison (56, 2015-16).

Video: ANA@CGY: Giordano bat Miller d'un puissant tir

Et puisqu'on parle de défenseurs qui sont tombés dans la fontaine de Jouvence, j'en profite pour souligner la saison de Keith Yandle, qui a battu le record de points pour un défenseur en une saison dans l'histoire des Panthers avec 60 (neuf filets, 51 passes) à l'âge de 32 ans. Yandle est également au premier rang parmi tous les défenseurs de la Ligue pour les points (38) et les buts en avantage numérique (sept, à égalité avec Brent Burns et Drew Doughty), au grand plaisir des poolers dans les ligues à catégories multiples.

Les déceptions

P.K. Subban, Predators de Nashville : Subban a vu sa saison être interrompue brusquement en raison d'une blessure au haut du corps qui lui a fait rater 19 matchs entre le 14 novembre et le 26 décembre. Depuis, il n'a pas été l'ombre de lui-même. Depuis son retour de blessure, le 27 décembre, Subban totalise seulement 18 points (sept buts, 10 passes) en 43 matchs et a vu les défenseurs Roman Josi (25:02), Mattias Ekholm (23:38) et Ryan Ellis (23:24) être plus utilisés que lui (22:37) et, surtout, être plus productifs. À chacune de ses deux premières saisons à Nashville, Subban a été le deuxième arrière le plus utilisé après Josi. C'est trop peu pour les poolers, qui ont été nombreux à le sélectionner parmi les premiers défenseurs dans les repêchages de pools.

Video: NSH@BUF: Subban frappe avec un tir puissant

Ivan Provorov, Flyers de Philadelphie : Après avoir terminé à égalité au premier rang chez les défenseurs au chapitre des buts (17), avoir franchi le plateau des 40 points et avoir dirigé plus de 200 tirs au filet la saison dernière, Provorov était rempli de promesses pour 2018-19, mais il a déçu de nombreux poolers avec une récolte de seulement 26 points (sept buts, 19 passes) et 142 tirs en 80 rencontres. Les poolers ont été nombreux à sacrifier un choix hâtif au repêchage pour mettre la main sur lui, surtout ceux participant à des ligues multicatégories, ce qui ajoute à la déception. On peut dire la même chose de son coéquipier Shayne Gostisbehere et ses 37 points (neuf filets, 28 passes), une récolte honnête, mais trop faible après une saison de 65 points (13 buts, 52 aides) en 2017-18.

Kevin Shattenkirk, Rangers de New York : Si l'on ne compte pas la saison dernière, lors de laquelle il a disputé seulement 46 rencontres, Shattenkirk a obtenu au moins 43 points dans cinq des six saisons précédentes, mais il a complètement ralenti en 2018-19, lui qui cumule seulement 27 points (deux filets, 25 passes) en 70 rencontres. À 30 ans, il se retrouve au beau milieu d'un virage jeunesse chez les Rangers et a vu les défenseurs Neal Pionk et Tony DeAngelo le dépasser dans la hiérarchie de l'équipe.

Classement des 50 meilleurs défenseurs

1. Brent Burns, Sharks de San Jose
2. Mark Giordano, Flames de Calgary
3. Morgan Rielly, Maple Leafs de Toronto
4. John Carlson, Capitals de Washington
5. Kris Letang, Penguins de Pittsburgh
6. Tyson Barrie, Avalanche du Colorado
7. Erik Gustafsson, Blackhawks de Chicago
8. Roman Josi, Predators de Nashville
9. Dustin Byfuglien, Jets de Winnipeg
10. Keith Yandle, Panthers de la Floride
11. Torey Krug, Bruins de Boston
12. Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa
13. John Klingberg, Stars de Dallas
14. Shea Weber, Canadiens de Montréal
15. Oliver Ekman-Larsson, Coyotes de l'Arizona
16. Jacob Trouba, Jets de Winnipeg
17. Seth Jones, Blue Jackets de Columbus
18. Jeff Petry, Canadiens de Montréal
19. Zach Werenski, Blue Jackets de Columbus
20. Drew Doughty, Kings de Los Angeles
21. P.K. Subban, Predators de Nashville
22. Alexander Edler, Canucks de Vancouver
23. Ryan Suter, Wild du Minnesota
24. Rasmus Dahlin, Sabres de Buffalo
25. Alex Pietrangelo, Blues de St. Louis
26. Jared Spurgeon, Wild du Minnesota
27. Mattias Ekholm, Predators de Nashville
28. Ryan McDonagh, Lightning de Tampa Bay
29. Charlie McAvoy, Bruins de Boston
30. Darnell Nurse, Oilers d'Edmonton
31. Rasmus Ristolainen, Sabres de Buffalo
32. Dougie Hamilton, Hurricanes de la Caroline
33. Nate Schmidt, Golden Knights de Vegas
34. Aaron Ekblad, Panthers de la Floride
35. Ryan Pulock, Islanders de New York
36. Ryan Ellis, Predators de Nashville
37. Shea Theodore, Golden Knights de Vegas
38. Vince Dunn, Blues de St. Louis
39. Damon Severson, Devils du New Jersey
40. Jake Muzzin, Maple Leafs de Toronto
41. Shayne Gostisbehere, Flyers de Philadelphie
42. Duncan Keith, Blackhawks de Chicago
43. Justin Faulk, Hurricanes de la Caroline
44. Miro Heiskanen, Stars de Dallas
45. Tony DeAngelo, Rangers de New York
46. Travis Sanheim, Flyers de Philadelphie
47. Noah Hanifin, Flames de Calgary
48. Brandon Montour, Sabres de Buffalo
49. Mikhail Sergachev, Lightning de Tampa Bay
50. Brett Pesce, Hurricanes de la Caroline

Blessés : Victor Hedman, TBL; Erik Karlsson, SJS; Josh Morrissey, WPG; Matt Dumba, MIN, Mike Green, DET; Jake Gardiner, TOR

Mentions honorables : Marc-Édouard Vlasic, SJS; Oscar Klefbom, EDM; Filip Hronek, DET

 

Consulter le classement de la semaine précédente

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.