Skip to main content

Bergeron doit faire l'impasse sur le voyage des Bruins en Chine

Le vétéran joueur de centre récupère plus lentement que prévu de l'opération à l'aine qu'il a subie en juin

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

BOSTON -- Le joueur de centre Patrice Bergeron des Bruins de Boston n'accompagnera pas l'équipe en Chine en septembre pour les Matchs en Chine de la LNH 2018 (15 et 19 septembre), a-t-il indiqué vendredi. Bergeron va demeurer à Boston afin de poursuivre le rétablissement de l'opération à l'aine qu'il a subie en juin.

La grande question est de savoir s'il sera prêt pour le match d'ouverture de l'équipe cette saison.

« La chirurgie a été pratiquée en juin, un mois donc après la fin de la saison, ce qui vient repousser les choses », a souligné Bergeron après avoir patiné au Warrior Ice Arena. « J'ai augmenté le volume en août, le mois de juillet a donc essentiellement été pour la réadaptation, ce qui explique que je sois quelque peu en retard.

« Je vise encore d'être prêt pour le premier match de la saison régulière. C'est l'objectif dans le moment. »

L'objectif certes, mais pas une assurance.

À l'occasion du Gala de remise des trophées de la LNH, le 20 juin, Bergeron a dit qu'il avait bon espoir d'être prêt à entreprendre le camp d'entraînement. 

Un mois et demi plus tard, il souhaite maintenant être en mesure de disputer quelques matchs préparatoires. Il dispose du prochain mois pour se faire une tête.

Les Bruins complètent leur calendrier présaison avec des affrontements contre les Flyers de Philadelphie le 24 septembre, les Red Wings de Detroit le 26 et les Flyers encore le 29. Ils amorcent la saison régulière à Washington contre les champions de la Coupe Stanley, les Capitals, le 3 octobre.

À LIRE : Les 10 meilleurs joueurs de la section Atlantique | Carlo veut demeurer en santé cette saison | Une Classique hivernale spéciale pour Bjork

Bergeron a terminé les séries le 5 mai en ayant mal à l'aine, mais il a décidé de s'accorder quelques semaines de récupération afin de voir si la blessure guérirait. Ça n'a pas été le cas.

« La blessure est réapparue à mon retour au gymnase, a-t-il indiqué. J'ai subi des examens approfondis qui ont révélé que le mal ne se dissiperait pas tout seul. Il y avait une déchirure, on ne pouvait pas éviter l'opération. Vous essayez d'éviter l'opération à tout prix, mais nous n'avions pas le choix. Avec le recul, c'est difficile de ne pas avoir de regrets. 

« Les chances étaient moitié-moitié, a-t-il ajouté. J'aurais évidemment préféré passer sous le bistouri plus tôt, mais les médecins estimaient qu'il y avait des chances que la douleur disparaisse d'elle-même. Malheureusement, la douleur n'est pas partie. Elle a même empiré. »

Video: BOS@TBL, #1: Bergeron marque sur la passe de Pastrnak

Bergeron, le joueur de centre no 1 de l'équipe et un des adjoints au capitaine Zdeno Chara, a été opéré à l'issue de chacune des deux dernières saisons. Il a subi une chirurgie pour une hernie en mai 2017. Il a commencé la saison 2017-2018 en étant incommodé par une blessure au bas du corps. Il a finalement manqué 18 matchs, incluant 13 en raison d'une fracture à un pied. Il a tout de même amassé 63 points, incluant 30 buts, en 64 matchs.

« L'an dernier, au moment où on m'a opéré, ça faisait un bout de temps que je jouais malgré le mal, a-t-il expliqué. Mon aine a commencé à faire des siennes. Nous avons adopté une approche passive et ç'a fonctionné. Le mal est réapparu la saison dernière et nous avons été contraints d'opter pour la chirurgie. Le problème devrait maintenant être réglé pour de bon.

L'athlète âgé de 33 ans a toutefois mentionné qu'il devra adopter une approche préventive à l'avenir, en s'astreignant à des exercices ciblés surtout à mesure que la saison progresse.

Bergeron a patiné pendant environ une heure vendredi, disant par la suite que la séance s'était bien déroulée. Il lui reste du chemin à parcourir avant qu'il se sente prêt à livrer des matchs de la LNH.

« Je commence à être plus à l'aise sur la glace. Je peux augmenter la charge de travail, dans le gymnase également, a précisé Bergeron. Lentement mais sûrement, en me sentant mieux. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.