Skip to main content

Aucun joueur de la LNH n'a été échangé en première ronde

Les DG mentionnent que le plafond salarial n'a toujours pas été confirmé pour expliquer cette situation, mais s'attendent à plus d'action samedi

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

VANCOUVER - Normalement, Jeff Gorton adore discuter de transactions avec ses collègues directeurs généraux, même si ça ne mène à rien.

Le DG des Rangers de New York a donc trouvé ennuyante la première ronde du Repêchage 2019 de la LNH, vendredi soir au Rogers Arena, alors qu'aucune transaction impliquant au moins un joueur de la LNH n'a été conclue.

À LIRE AUSSI : Le résumé de la première ronde du Repêchage 2019Hughes est le premier choix au total du Repêchage par les DevilsCaufield ne souffre d'aucun complexe d'infériorité

« J'ai trouvé ça un peu ennuyeux sur le plan des échanges, a-t-il déclaré. Il y a eu beaucoup de conversations et plusieurs souhaitent continuer à parler plus tard. Je crois qu'il y aura plus d'action (samedi). Tout le monde était concentré sur la première ronde et chacun voulait ajouter des éléments à son équipe, alors aucun joueur de la LNH n'a été échangé. C'est inhabituel. »

Selon Gorton, l'absence de transactions est peut-être en partie due au fait que le plafond salarial pour la saison 2019-20 n'a toujours pas été confirmé. Plusieurs directeurs généraux ont mentionné que les échanges de joueurs devraient reprendre une fois que ce chiffre sera connu.

Jim Nill, le DG des Stars de Dallas, a avancé que le plafond devrait se situer entre 81 et 83 millions de dollars, comparativement à 79,5 millions de dollars lors de la dernière saison. Cette différence de deux millions pourrait être cruciale, particulièrement pour les équipes qui ont peu de marge de manœuvre.

« On attend le chiffre et on verra ensuite, a indiqué Gorton. C'est peut-être la raison. Il y a beaucoup de discussions, mais peut-être que tout le monde attend de voir ce qui va se passer samedi. »

La suite du repêchage, soit les rondes deux à sept, aura lieu samedi (13 h HE; NHLN, SN). Le marché des joueurs autonomes s'ouvrira le 1er juillet.

« J'adore discuter au téléphone, c'est amusant, a poursuivi Gorton. Je veux entendre ce que les autres équipes font et ce qu'elles pensent. C'est le genre de choses qu'on apprend ici, mais c'était tranquille, aujourd'hui. Mon téléphone n'a pas beaucoup sonné. »

Il n'est pas le seul à avoir trouvé ce silence étrange. Il ne reste qu'à voir s'il y aura plus d'activité lors de la deuxième journée.

Au premier tour du repêchage 2018 de la LNH à Dallas, l'Avalanche du Colorado avait fait l'acquisition du défenseur Brooks Orpik et du gardien Philipp Grubauer des Capitals de Washington en retour d'un choix de deuxième ronde en 2018. Le lendemain, les Flames de Calgary avaient acquis l'attaquant Elias Lindholm et le défenseur Noah Hanifin des Hurricanes de la Caroline en retour de l'attaquant Micheal Ferland et des défenseurs Dougie Hamilton et Adam Fox.

« Est-ce qu'on va voir le même genre de transactions lors de la deuxième journée cette année? La fin de semaine n'est pas terminée », a déclaré Brad Treliving, le directeur général des Flames. 

« Il y aura du mouvement, mais je ne sais pas s'il y en aura beaucoup. Il y a une sorte de blocage, en ce moment. Tout le monde est un peu coincé et le plafond salarial nous laisse peu de marge de manœuvre. Plusieurs équipes veulent conserver leurs propres joueurs et plusieurs sont tout près du plafond. Le plafond salarial pourrait être un peu plus bas que prévu et il faut penser aux joueurs avec lesquels il faudra négocier d'ici un an. Ça complique un peu les choses. Cela dit, on verra bien. »

Chuck Fletcher, le directeur général des Flyers de Philadelphie, prétend que la date du repêchage pourrait aussi être une des raisons de cette inactivité.

« Le repêchage est un peu plus tôt cette année et il reste dix jours avant le 1er juillet, a-t-il expliqué. Je crois que les équipes s'étaient concentrées sur le repêchage en sachant qu'elles auraient encore amplement le temps de régler leurs autres problèmes avant le 1er juillet. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.