Skip to main content

Waddell demeurera le DG des Hurricanes, selon Dundon

Le propriétaire s'attend à ce que le DG reste en Caroline malgré un manque de contrat et un entretien avec le Wild

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

Don Waddell n'est pas sous contrat avec les Hurricanes de la Caroline, mais le propriétaire Tom Dundon croit que le directeur général va conserver son rôle actuel.

« Oui, je m'attends à ce que Don soit le DG de l'équipe pendant un bon moment », a lancé Dundon, mercredi.

À LIRE AUSSI : 31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Hurricanes | Lee s'attend à une chaude lutte dans la Métropolitaine

Le problème, c'est que le contrat de Waddell avec les Hurricanes a expiré le 30 juin. Dundon a confirmé que Waddell, qui vient d'avoir un entretien avec le Wild du Minnesota à propos de son poste vacant de DG, a continué de travailler pour la Caroline selon les modalités de son ancien contrat. Dundon espère que leur relation d'affaires se poursuivra de la même façon.

« De mon point de vue, il est encore employé par les Hurricanes de la Caroline, a soutenu Dundon. Il est notre employé et il ne va aller nulle part en ce qui me concerne. Je ne comprends pas la notion de contrats… depuis mon arrivée dans le monde du hockey, j'ai toujours trouvé bizarre le fait que tous les dirigeants aient des contrats. Je n'avais jamais auparavant eu de contrats avec mes employés. On disait, "Si tu fais un bon travail et si j'aime ton travail, tu auras un poste ici et je te traiterai équitablement." »

Dundon, président et associé principal de Dundon Capital Partners, une société d'investissement privé située à Dallas, est devenu propriétaire majoritaire des Hurricanes le 11 janvier 2018. À cette époque, Waddell agissait comme président de l'équipe. Il a ensuite remplacé Ron Francis comme DG le 7 mars 2018.

Sous la direction de Waddell, la Caroline s'est qualifiée pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley la saison dernière pour la première fois depuis 2009 et a atteint la finale de l'Association de l'Est avant d'être balayée par les Bruins de Boston. Même si Waddell n'a pas de contrat, il a supervisé les activités des Hurricanes durant la saison morte sans problème.

Video: CAR@WSH, #7: McGinn tranche en 2e prolongation

Mais l'intérêt du Wild envers Waddell, finaliste pour le prix du Directeur général de l'année dans la LNH la saison dernière, est compréhensible après que le Minnesota eut congédié Paul Fenton le 30 juillet. Dundon a suggéré à Waddell d'écouter l'offre du Wild.

« Tom m'a dit que j'ai un poste permanent ici, mais il m'a également encouragé à évaluer d'autres options pour voir ce que le marché m'offrira », a expliqué Waddell au journal The (Raleigh) News & Observer, mardi. « Nous avons commencé quelque chose ici, j'aime la vie ici, mais quand le poste est devenu vacant, Tom m'a dit de le considérer, et c'est ce que je fais. »

Dundon a souligné qu'il n'allait pas faire obstacle envers Waddell, même si ce dernier était sous contrat.

« Je suis satisfait de lui et je crois qu'il est heureux ici, mais s'il y a d'autres opportunités dans le monde, c'est juste de lui permettre de les examiner, a noté Dundon. Je n'ai jamais souscrit à la théorie que les personnes ne devraient pas connaître leurs options. Ce n'était pas du tout comme si je le poussais vers la sortie. »

Dundon a admis que le fait que Waddell discutait d'un emploi avec une autre équipe à cinq semaines du début du camp d'entraînement des Hurricanes n'est pas idéal, mais il ne croit pas que ça va avoir un impact négatif sur les Hurricanes ou sur sa relation avec Waddell.

« Je crois que nous sommes en bons termes, a affirmé Dundon. Il est au courant de notre situation, et il est probablement moins au courant de la situation là-bas (au Minnesota). Alors à mon avis, ce n'est pas une aussi grande histoire que tout le monde le pense. »

Il est inhabituel que Waddell travaille pour les Hurricanes sans contrat, mais il n'en a pas fait grand cas lors de la journée médiatique de la Cérémonie de remise des trophées de la LNH 2019 à Las Vegas le 18 juin.

« Ce n'est pas un problème, a déclaré Waddell à LNH.com. Le propriétaire et moi nous sommes rencontrés. Nous avons une bonne relation. Il m'a demandé de demeurer le DG en vue de l'année prochaine, et quand tu atteins mon âge, tu ne te préoccupes pas beaucoup de l'élément logistique. Tout va s'arranger au bout du compte. »

Dundon a indiqué que Waddell possède une sécurité d'emploi avec les Hurricanes, avec ou sans contrat.

« Je lui ai dit que je ne vais pas congédier Don Waddell, alors il n'a pas besoin de contrat, a souligné Dundon. S'il en veut un, il l'aura. Mais nous tentons d'éviter d'avoir trop de contrats, alors s'il a un gros contrat, ce sera difficile pour nous de gérer l'équipe et l'entreprise en même temps. Don et moi nous entendons très bien, tout le monde est content. Alors s'il voulait partir, ce serait probablement une question d'argent.

« Et je suis prêt à payer un salaire considérable, mais il y a toujours quelqu'un qui payerait davantage, pas seulement dans le hockey, mais dans toute entreprise. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.