Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Hurricanes

Si la brigade défensive de l'équipe a bonne mine, des questions demeurent à l'attaque et devant le filet

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Hurricanes de la Caroline.

Pour la première fois en 10 ans, les Hurricanes de la Caroline ont réussi à se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley au printemps dernier. Et ils n'ont pas fait les choses à moitié en éliminant les champions en titre, les Capitals de Washington, au premier tour avant de balayer les Islanders de New York en deuxième ronde pour passer en Finale de l'Association de l'Est.

Ils ont toutefois manqué d'éléments et d'énergie face aux Bruins de Boston, qui les ont aisément balayés pour obtenir leur billet pour la Finale. La question est maintenant de savoir si ce beau parcours en séries et cette campagne de 99 points (46-29-7) étaient le fruit du hasard ou si les Hurricanes ont réellement les moyens de refaire le coup.

31 EN 31 HURRICANES : Les meilleurs espoirs | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

« Nous nous sommes établis comme une équipe qui travaille fort », a déclaré l'entraîneur Rod Brind'Amour au terme de la saison. « Nous ne laisserons pas ça tomber. Nous avons vraiment tout donné en séries. Je ne crois pas que nous pouvions en soutirer davantage de ce groupe. Nous devons donc nous améliorer. » 

Il ne faut pas se leurrer; les Hurricanes ont une bonne formation menée majoritairement par une excellente brigade défensive, mais ils manquent de profondeur à l'attaque et leur duo de gardiens - Petr Mrazek et James Reimer - a encore tout à prouver.

Mine de rien, l'engouement généré de toutes pièces par leurs célébrations d'après-match et les critiques qui ont fait d'eux la « bande d'abrutis » a créé un sentiment d'unité bien spécial au sein de la formation - un sentiment similaire à celui qui régnait chez les Golden Knights de Vegas à leur première saison. 

Reste à voir s'ils pourront continuer de surfer sur cette vague.

Voici trois questions intimement liées aux succès des Hurricanes cette saison :

Sebastian Aho peut-il atteindre de nouveaux sommets?

Quand les Canadiens de Montréal ont soumis une offre hostile au jeune attaquant de 22 ans à l'ouverture du marché des joueurs autonomes, les Hurricanes n'ont pas mis de temps à l'égaler pour conserver ses services pour les cinq prochaines saisons. La raison? Aho est simplement trop prometteur.

Lorsqu'on se penche sur ses statistiques, on constate que la courbe de progression du patineur finlandais est impressionnante. Après avoir amassé 49 et 65 points à ses deux premières campagnes dans la LNH, respectivement, il a explosé l'an dernier avec une récolte de 83 points, dont 30 buts.

« Sebastian est l'un des meilleurs joueurs de la Ligue et il est au centre de ce que nous voulons bâtir, a déclaré le directeur général Don Waddell. Nous lui avons parlé tout au long du processus et il est clair qu'il veut jouer à Raleigh et faire partie de cette organisation. »

Video: CAR@BOS: Aho inscrit son 2e but en échappée

Avec un Andrei Svechnikov plus mature et plus expérimenté sur son flanc droit et Teuvo Teravainen à sa gauche, le joueur de centre est en bonne position pour poursuivre son ascension.

Les acquisitions de Ryan Dzingel et d'Erik Haula seront-elles suffisantes pour améliorer l'attaque?

Derrière le fort talentueux premier trio de la formation, la force de frappe offensive était assez limitée et on l'a constaté en finale de l'Est quand les gros canons sont tombés en panne. Les Hurricanes n'ont inscrit que cinq buts en quatre matchs face aux Bruins - et Aho a quand même récolté trois points. La production secondaire n'était tout simplement pas au rendez-vous.

Nino Niederreiter a montré de belles choses après avoir été acquis du Wild du Minnesota à la date limite des transactions, mais les arrivées de Dzingel et d'Haula ne feront vraiment pas de tort à la profondeur offensive de l'équipe. 

Dzingel a inscrit 26 buts en 78 matchs avec les Sénateurs d'Ottawa et les Blue Jackets de Columbus, la saison dernière, tandis que Haula a été limité à seulement 15 matchs avec les Golden Knights en raison de blessures après avoir enregistré 55 points, dont 29 buts, en 76 matchs en 2017-18.

Video: CBJ@BOS, #5: Dzingel bat Rask sous la barre

« Ryan a prouvé qu'il pouvait être un joueur d'impact à l'attaque avec les statistiques qu'il a affichées au cours de ses trois saisons dans la LNH, a déclaré Waddell. […] Erik est un joueur d'expérience qui est capable de produire à forces égales et sur les unités spéciales. »

Avec l'arrivée prochaine du prometteur attaquant tchèque Martin Necas et le possible retour de Justin Williams, toujours joueur autonome sans compensation, le visage de l'attaque des Hurricanes pourrait avoir bien meilleure mine.

Les gardiens feront-ils le travail?

C'est la question qui aura une influence majeure sur l'allure que prendra la prochaine saison en Caroline. L'an dernier, les Hurricanes ont eu la main heureuse quand Petr Mrazek et Curtis McElhinney, acquis au ballotage avant le début de la saison, ont tenu le fort avec brio.

Fort d'une saison de 20 victoires, McElhinney a décidé de s'entendre avec le Lightning de Tampa en tant que joueur autonome. Pour le remplacer, les Hurricanes ont opté pour une solution de rechange douteuse en mettant la main sur James Reimer en retour du gardien Scott Darling et d'un choix de sixième ronde.

Reimer a affiché une moyenne de buts alloués de 3,09 et un taux d'efficacité de ,900 en 36 matchs avec les Panthers, la saison dernière, et n'a pas été en mesure de prendre la relève adéquatement quand Roberto Luongo s'est blessé.

Dans l'optique où Mrazek n'a disputé au moins 50 matchs qu'à deux reprises au cours de sa carrière et qu'il a connu du succès l'an dernier en partageant la tâche de manière quasi équitable avec McElhinney, on est en droit de se demander si les Hurricanes ont véritablement trouvé leur homme.

Video: CAR@BOS, #2: Mrazek vole Krug avec un superbe arrêt

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.