Skip to main content

Samuel Blais s'estime prêt à faire le saut chez les Blues

L'attaquant âgé de 22 ans pense avoir corrigé ses lacunes et ne plus avoir grand-chose à prouver dans la Ligue américaine

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC - Samuel Blais estime avoir suffisamment amélioré son jeu sans la rondelle et afficher la constance lui permettant d'évoluer sur une base régulière chez les Blues de St. Louis cette saison.

« Je me suis beaucoup amélioré au cours des deux dernières saisons et les Blues sont contents de ça », avance l'attaquant âgé de 22 ans en entrevue à LNH.com.

Blais juge ne plus avoir grand-chose à prouver dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Après avoir amassé 43 points en 75 matchs chez les Wolves de Chicago en 2016-17, il a enchaîné avec une saison de 40 points en seulement 42 matchs dans l'uniforme du Rampage de San Antonio la saison dernière.

À LIRE : 31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Blues | 31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs de St. Louis | 31 en 31 : Analyse des Blues pour les poolers | Perron a choisi la stabilité et une vieille connaissance

« Les Blues vont décider au prochain camp d'entraînement ce qui est le mieux pour mon développement. S'ils me retournent dans la Ligue américaine, ce sera pour mon bien et pour avoir plus de temps de jeu. Mais moi je pense que je suis assez dominant dans la Ligue américaine et que je suis prêt à faire le saut », soutient le patineur natif de Montmagny qui a dernièrement pris part au « Bootcamp » de Québec.

Les Blues ont tôt fait d'avoir le béguin pour Blais après en avoir fait un choix de sixième tour (no 176) au repêchage 2014 de la LNH.

La saison dernière, ils lui ont accordé un premier essai de 11 matchs dans la LNH. Ils l'ont même jumelé à Jaden Schwartz et à Brayden Schenn au sein du trio principal de l'équipe. Il a réussi son premier but dans la LNH le 25 novembre contre le Wild du Minnesota. Il a ajouté deux passes.

Video: MIN@STL: Blais marque son premier but dans la LNH

« Les Blues m'ont vite aimé, énonce-t-il. Je n'avais joué que 25 matchs la saison de mon repêchage, ils ne s'attendaient pas à grand-chose et je suis maintenant un de leurs meilleurs espoirs. Ils sont vraiment contents et l'entraîneur Mike Yeo m'aime bien. »

Les Blues ont revampé leur attaque au cours des derniers mois. Ils ont ajouté de gros morceaux, Ryan O'Reilly étant la principale prise. Les vétérans Tyler Bozak, David Perron, Patrick Maroon et Jordan Nolan sont les autres arrivants. Le jeune Robby Fabbri est par ailleurs prêt à effectuer son grand retour au jeu, après avoir été mis K.-O. par des blessures aux genoux au cours des deux dernières saisons. Blais dit qu'il ne s'en fait pas trop avec le fait qu'il y ait 15 attaquants possédant un contrat de la LNH.

« Ça s'annonce plus difficile (de mériter un poste), mais il faut dire que des attaquants ont également quitté, les Patrick Berglund, Vladimir Sobotka et Tage Thompson, énumère-t-il. Je vais tout donner au camp et je verrai ce qui arrivera. J'ai eu un avant-goût de la LNH la saison dernière. Je sais davantage à quoi m'attendre. Je ne m'impose pas trop de pression. Si je fais ce que je dois faire, de bonnes choses vont m'arriver. »

Un atout que le gaillard qui mesure 6 pieds 2 pouces et qui pèse 205 livres a dans sa manche, c'est qu'il peut évoluer aux deux ailes. Même s'il voit plus d'action à l'aile droite, il peut se tirer d'affaire sur le flanc gauche.

« J'ai une préférence pour le côté droit, mais ça ne me dérange pas de jouer à gauche. J'ai joué à l'aile droite avec Schwartz et Schenn, la saison dernière. »

Blais mentionne avoir passé deux mois à s'entraîner à St. Louis cet été afin d'être fin prêt en vue du camp.

« De retour au Québec, j'ai poursuivi l'entraînement à Trois-Rivières avec Pierre Aubry, qui est un spécialiste du patin, indique-t-il. Je passe beaucoup de temps sur la glace. Je patine au minimum trois fois par semaine. Je ne serai pas rouillé quand je me présenterai au camp des Blues. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.