Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Blues de St. Louis pour les poolers

S'il évolue sur la première vague du jeu de puissance, O'Reilly pourrait établir de nouveaux sommets en carrière

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Blues de St. Louis.

Les Blues ont connu une saison décevante l'an dernier en ratant les séries éliminatoires, ce qui s'est répercuté sur les statistiques de plusieurs de leurs gros canons. Leur rendement en avantage numérique a été particulièrement lamentable, avec une efficacité de 15,4 pour cent. Seuls les Oilers ont fait pire la saison dernière.

Même s'il a connu sa pire saison en quatre ans avec 33 buts et 66 points, Vladimir Tarasenko demeure une excellente option, tout comme ses compagnons de trio, Brayden Schenn et Jaden Schwartz, et le capitaine Alex Pietrangelo. Les Blues ont effectué plusieurs changements au cours de l'été, notamment avec les arrivées en attaque de Ryan O'Reilly, Tyler Bozak, David Perron et Patrick Maroon, afin de retourner rapidement en séries.

Pour ce faire, il faudra toutefois que Jake Allen montre qu'il peut afficher les statistiques d'un véritable gardien numéro un pendant une saison complète, lui qui a terminé la dernière campagne avec une fiche de 27-25-3, une moyenne de buts alloués de 2,75 et un pourcentage d'arrêts de ,906.

À cibler : Ryan O'Reilly -- O'Reilly est un modèle de constance depuis plusieurs saisons. Avec lui, les poolers sont presque assurés d'une récolte d'au moins 20 buts, 55 points, 20 points en avantage numérique et 200 tirs. À St. Louis, il sera mieux entouré à forces égales, et s'il décroche une place sur la première vague du jeu de puissance, il pourrait établir de nouveaux sommets en carrière dans presque toutes les catégories offensives. Et si votre ligue tient compte des mises en jeu, O'Reilly doit grimper de quelques rangs sur votre liste, lui qui a remporté près de 250 mises en jeu de plus (1274) que son plus proche poursuivant la saison dernière (Sidney Crosby, 1026) et qui fait partie des meneurs chaque année au chapitre de l'efficacité.

Video: OTT@BUF: O'Reilly s'échappe et marque

À éviter : Alexander Steen -- À 34 ans, Steen est sur la pente descendante de sa carrière. Il a toujours été un joueur à risque du côté des blessures, et il a récolté moins de 50 points pour la première fois en cinq saisons l'an dernier. Il pourrait même perdre son poste au sein de la première vague du jeu de puissance au profit de Perron ou O'Reilly, ce qui serait tragique pour son rendement offensif. Il n'est pas non plus impossible qu'il n'y ait pas de place pour lui sur les deux premiers trios de l'équipe, ce qui le confinerait à un rôle de soutien et à des missions défensives à forces égales.

31 EN 31 BLUES : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

À surveiller : Vince Dunn -- Dunn a connu une excellente saison recrue dans la Ligue américaine de hockey (LAH) en 2016-17 avec 45 points, dont 22 en avantage numérique, en 72 parties. Le défenseur de 21 ans a ensuite créé une certaine surprise en passant presque la totalité de la saison à St. Louis, où il a graduellement reçu de plus en plus de responsabilités offensives. Il a notamment été le seul défenseur employé sur la première vague du jeu de puissance pendant une portion de la saison en remplacement de Pietrangelo. Auteur de 24 points en 75 matchs, dont neuf points sur le jeu de puissance, il pourrait être le quart-arrière de la première unité de l'attaque massive dès le début de la saison, ce qui pourrait lui permettre de doubler sa production. Même s'il demeure sur la deuxième vague, l'arrivée de Perron et O'Reilly va donner plus de munitions à l'avantage numérique des Blues.

Video: STL@TOR: Dunn tranche le débat dans sa ville natale

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.