Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Blues

St. Louis a amélioré son groupe d'attaquants, mais des questions subsistent devant le filet

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Blues de St. Louis.

Après avoir été vendeurs à la date limite des transactions la saison dernière, les Blues ont montré au cours de l'été qu'ils n'entendaient pas se retrouver dans la même situation en février prochain.

Les Blues ont été très actifs sur le marché des transactions et sur celui des joueurs autonomes cet été. Leur groupe d'attaquants a subi une transformation plutôt importante.

Le directeur général Doug Armstrong a mis la main sur le centre Ryan O'Reilly, mais ça ne s'est pas fait au rabais. Il a cédé aux Sabres de Buffalo des choix de première et de deuxième rondes, ainsi que les attaquants Tage Thompson, Patrik Berglund et Vladimir Sobotka.

Armstrong a ensuite embauché les attaquants Tyler Bozak, David Perron, Patrick Maroon et Jordan Nolan sur le marché des joueurs autonomes. Le jeune attaquant Robby Fabbri a aussi reçu une nouvelle entente, lui qui n'est âgé que de 22 ans et qui est toujours perçu comme l'un des meilleurs espoirs de l'organisation. Il a toutefois raté la presque totalité des deux dernières campagnes en raison de blessures aux genoux.

31 EN 31 BLUES : Les meilleurs espoirs | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Malgré leurs déboires de la saison dernière, les Blues ont raté les séries éliminatoires par un seul point, et Armstrong croit que la profondeur dont il a doté son équipe au cours de la saison morte va permettre aux siens de redevenir de sérieux aspirants très rapidement.

« Avec la profondeur que nous avons aujourd'hui, cela devrait rehausser notre niveau d'intensité, a avancé Armstrong. Rien ne motive plus que la peur de perdre son poste. Nous sommes dans une bonne position, et nous allons laisser ces joueurs nous montrer ce qu'ils peuvent faire. »

Les nouvelles acquisitions des Blues devraient aider sur les mises en jeu. O'Reilly (60,0 pour cent d'efficacité) et Bozak (53,6 pour cent) font partie des meilleurs de la Ligue à ce chapitre. Les Blues devraient donc avoir possession du disque beaucoup plus souvent en 2018-19.

Voici trois questions intimement liées aux succès des Blues cette saison :

Perron va-t-il s'approcher de ses statistiques de la dernière saison?

Après s'être remis de la déception d'avoir été laissé sans protection par les Blues au repêchage d'expansion et d'avoir été réclamé par les Golden Knights de Vegas, Perron a établi des sommets en carrière au chapitre des passes (50), des points (66) et des points en avantage numérique (18).

Perron était toutefois l'attaquant le plus utilisé de Vegas sur le jeu de puissance (2:32 par match), ce qui ne risque pas d'arriver à St. Louis.

Video: WSH@VGK, #5: Perron remporte une bataille et compte 

L'attaquant québécois a également été employé presque toute la saison aux côtés de James Neal et d'Erik Haula, avec lesquels une chimie instantanée s'est installée. À sa dernière saison à St. Louis, son compagnon de trio le plus fréquent a été Berglund, qui n'est plus avec les Blues. L'identité de ses compagnons de trio et la manière dont il va s'entendre avec eux auront une énorme incidence sur son rendement offensif cette saison.

« Je suis content qu'ils aient réalisé qu'ils avaient besoin de moi », a noté Perron au tournoi de hockey caritatif de Kris Letang cet été. « Il n'y a pas beaucoup de joueurs droitiers à St. Louis, alors je vais pouvoir aider dans différentes situations sur la patinoire. J'ai connu une bonne saison offensive et en avantage numérique l'an dernier, et ce sont toutes des choses qu'ils recherchaient. »

Est-ce que Jake Allen va pouvoir tenir le coup pendant une saison complète?

Depuis qu'Allen a obtenu une prolongation de contrat de quatre ans, le 1er juillet 2016, qui faisait de lui le gardien de confiance de l'organisation, il n'est pas parvenu à afficher du jeu constant pendant une saison complète. 

L'an dernier, après avoir très bien amorcé la campagne (17-6-2, moyenne de buts alloués de 2,53, pourcentage d'arrêts de ,913), il s'est effondré pour ne signer que deux victoires entre le 11 décembre et le 9 mars (2-14-0, moyenne de 3,17, pourcentage de ,897). Il a toutefois rebondi en fin de saison pour aider les Blues à terminer à un point des séries.

Video: STL@CBJ: Allen parvient à réaliser un superbe arrêt

C'est la deuxième année de suite qu'il traverse un sérieux creux de vague en cours de saison. Il y a deux ans, il avait fallu qu'il demeure à la maison pendant un voyage de l'équipe et qu'il reçoive l'aide du directeur général adjoint Martin Brodeur afin de se sortir de son marasme.

Carter Hutton ne sera pas là pour sauver les meubles comme ce fut le cas la saison dernière, lui qui s'est entendu avec les Sabres de Buffalo au cours de l'été. C'est Chad Johnson qui sera l'auxiliaire d'Allen, et ce serait beaucoup lui demander d'agir à titre de gardien numéro un pendant une partie de la campagne.

L'avantage numérique des Blues va-t-il rebondir?

Avec des joueurs de la trempe de Vladimir Tarasenko, Brayden Schenn et Jaden Schwartz, il est difficile d'expliquer ce qui n'a pas fonctionné en avantage numérique pour les Blues. Ils ont en effet terminé au 30e rang de la LNH avec un rendement de 15,4 pour cent.

L'arrivée de joueurs comme O'Reilly et Perron va donner un nouveau souffle au jeu de puissance de St. Louis, tout comme la progression du jeune Vince Dunn à la ligne bleue. Dunn et Alex Pietrangelo vont diriger les deux vagues de l'attaque massive, et le capitaine pourrait devoir céder sa place sur la première unité si les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Video: STL@CHI: Dunn marque d'un tir sur réception en A.N.

O'Reilly a touché la cible 31 fois en avantage numérique au cours des trois dernières saisons, un sommet chez les Sabres.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.