Skip to main content

Les gardiens d'Équipe Canada no 1, selon LNH.com

Le trio formé des Carey Price, Braden Holtby et Corey Crawford devance à peine les gardiens d'Équipe États-Unis

par LNH.com / LNH.com

Au moment où les préparatifs de la Coupe du monde de hockey 2016 vont bon train en vue du début du tournoi le 17 septembre à Toronto, LNH.com jette un regard sur la composition des équipes. Sept journalistes qui couvriront tous la compétition qui va se dérouler pendant deux semaines au Air Canada Centre ont été appelés à classer les équipes de 1 à 8, dans diverses catégories. Aujourd'hui, nous établissons quelle équipe possède le meilleur trio de gardiens.

Au bout du compte, la santé pourrait être le facteur qui détermine quelle équipe de la Coupe du monde de hockey 2016 est la mieux nantie devant le filet. À l'approche du tournoi, Équipe Canada détient un léger avantage, selon le groupe de journalistes de NHL.com appelés à se prononcer.

Équipe Canada, avec Carey Price (Canadiens de Montréal), Braden Holtby (Capitals de Washington) et Corey Crawford (Blackhawks de Chicago) comme gardiens, a reçu quatre votes de première place, pour 53 points.

Équipe États-Unis, avec Jonathan Quick (Kings de Los Angeles), Ben Bishop (Lightning de Tampa Bay) et Cory Schneider (Devils du New Jersey), ont obtenu trois votes de première position, pour 52 points.

Équipe Finlande (37 points) et Équipe Suède (36 points) ont également retenu l'attention. Équipe Finlande a dans ses rangs Tuukka Rask (Bruins de Boston), Pekka Rinne (Predators de Nashville) et Mikko Koskinen (SKA de Saint-Pétersbourg, de la Kontinental Hockey League (KHL). Équipe Suède compte sur Henrik Lundqvist (Rangers de New York), Robin Lehner (Sabres de Buffalo) et Jacob Markstrom (Canucks de Vancouver).

« Plusieurs équipes ont de formidables gardiens, a dit Tom Gulitti, journaliste de NHL.com. Le double gagnant de la Coupe Stanley avec les Kings de Los Angeles, Jonathan Quick, a très bien fait pour les États-Unis au cours des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en 2014. Bishop et Schneider ont également la stature de gardiens numéro un. Le Canada n'est pas loin derrière avec les gagnants des trophées Vézina des deux dernières saisons, Price et Holtby, ainsi qu'avec Crawford, double gagnant de la Coupe Stanley. La Finlande n'est pas piquée des vers avec Rask et Rinne. Lundqvist, qui a quasiment permis à la Suède de gagner la médaille d'or à Sotchi, peut voler un tournoi semblable. »

Parmi tous ces gardiens, Price, Schneider et Bishop relèvent de blessures.

AUTRES CLASSEMENTS

Attaquants | Défenseurs | Entraîneurs | Avantage numérique | Désavantage numérique | Centre No 1  | Attaquant défensif | Défenseur offensif | Défenseur défensif

Si Price est complètement rétabli, ça pourrait faire pencher la balance en faveur d'Équipe Canada. Price a raté les 59 derniers matchs de la saison 2015-16 en raison d'une blessure au genou droit. Reste à voir s'il peut vite retrouver son efficacité.

"Carey Price est indéniablement le joueur par excellence de la ligue. S'il est en santé, il devrait être le gardien numéro un d'Équipe Canada », avance Dan Rosen, journaliste senior de NHL.com. « C'est tout dire compte tenu que Holtby vient de gagner le trophée Vézina et que Crawford est un double champion de la Coupe Stanley. »

Schneider affirme être complètement rétabli de l'opération aux muscles abdominaux qu'il a subie le 10 mai et prêt à lutter pour l'obtention du poste de gardien titulaire des États-Unis. Bishop s'est infligé une blessure ligamentaire à la cheville droite au cours du premier match de la finale de l'Association de l'Est le 13 mai. Il n'a pas rejoué pour le Lightning, qui a perdu la série en sept matchs contre les Penguins de Pittsburgh.

Si Schneider et Bishop sont en parfaite santé, Équipe États-Unis pourrait miser sur le meilleur trio du tournoi.

« C'est sans contredit la position la plus forte des Américains, a avancé Brian Compton, directeur adjoint de la rédaction de NHL.com. Bishop a aidé le Lightning à être une des quatre dernières équipes en lice en séries au cours des deux dernières saisons. Quick a contribué aux deux conquêtes de la Coupe Stanley des Kings et son brio donne la chance à son équipe de l'emporter à tous les matchs. Schneider a permis aux Devils de rester dans la lutte pour l'obtention d'une place en séries pendant beaucoup plus longtemps que quiconque l'aurait cru. »

« Sans aucun doute, c'est la position la plus forte des Américains, a avancé Brian Compton, directeur du contenu éditorial de NHL.com. "Bishop has helped the Lightning be one of the final four teams standing the past two postseasons. Quick has led the Kings to two Stanley Cup championships and gives his team a chance to win every night. Schneider kept the Devils in contention for a playoff spot last season far longer than anyone expected."

Résultats du scrutin


ÉQUIPE CANADA - 53 points (4 votes de première place)

ÉQUIPE DES ÉTATS-UNIS -- 52 points (3 votes de première place)

ÉQUIPE FINLANDE -- 37 points

ÉQUIPE SUÈDE -- 36 points

ÉQUIPE RUSSIE -- 29 points

ÉQUIPE AMÉRIQUE DU NORD -- 16 points

ÉQUIPE EUROPE -- 16 points

ÉQUIPE RÉPUBLIQUE TCHÈQUE -- 13 points

 

 

En voir plus