Skip to main content

CMH : Classement des meilleurs attaquants défensifs

Les lauréats du trophée Selke Anze Kopitar, d'Équipe Europe, et Patrice Bergeron, d'Équipe Canada, ex aequo au sommet

par LNH.com / LNH.com

Au moment où les préparatifs de la Coupe du monde de hockey 2016 vont bon train en vue du début du tournoi le 17 septembre à Toronto, LNH.com jette un regard sur la composition des équipes. Sept journalistes qui couvriront tous la compétition qui se déroulera pendant deux semaines au Air Canada Centre ont été appelés à classer les équipes de 1 à 8, dans diverses catégories. Aujourd'hui, nous établissons quelle équipe possède le meilleur attaquant défensif.

 

Le hockey international est habituellement le théâtre des prouesses à l'attaque des meilleurs acteurs du sport réunis sur la même scène, mais les tournois internationaux sont dans la majorité des cas remportés par l'équipe qui parvient à stopper les joueurs vedettes adverses.

Par conséquent, les statistiques de possession de rondelle d'un attaquant défensif de premier plan sont essentielles aux succès d'une équipe au cours d'un tournoi aussi court que la Coupe du monde de hockey 2016. Ce tournoi mettant aux prises huit équipes réunit un grand nombre d'attaquants s'illustrant par la qualité de leur jeu défensif.

 

Pourtant, malgré cette concurrence relevée, deux joueurs sortent du lot : le centre d'Équipe Europe Anze Kopitar, des Kings de Los Angeles, et le centre d'Équipe Canada Patrice Bergeron, des Bruins de Boston.

 

Selon un sondage mené auprès de sept membres de LNH.com, Kopitar et Bergeron figurent en tête de liste, chacun ayant obtenu 52 points. Ce sondage donne une légère avance à Kopitar, celui-ci ayant obtenu quatre votes de première place, soit un de plus que son rival Bergeron.

 

Aux fins de ce sondage, l'identité du meilleur attaquant défensif de chaque équipe a été établie. Les participants au sondage n'ont pu voter que pour ces joueurs, à savoir les attaquants Kopitar, Bergeron, Pavel Datsyuk (Équipe Russie), Ryan Kesler (Équipe États-Unis), Marcus Kruger (Équipe Suède), Aleksander Barkov (Équipe Finlande), Sean Couturier (Équipe Amérique du Nord) et Tomas Plekanec (Équipe République tchèque).

AUTRES CLASSEMENTS

Attaquants | Défenseurs | Entraîneurs | Avantage numérique | Désavantage numérique | Centre No 1  | Attaquant défensif | Défenseur offensif | Défenseur défensif

Kopitar, classé deuxième au palmarès des centres no 1 de ce tournoi, se devra d'être polyvalent pour l'Équipe Europe, escouade formée de joueurs européens provenant d'autres pays que la Russie, la Suède, la Finlande et la République tchèque, et qui prend part pour la première à la Coupe du Monde.

 

« Le nouveau capitaine des Kings de Los Angeles s'est distingué par son brio aux deux extrémités de la patinoire la saison dernière, remportant pour la première fois de sa carrière le trophée Selke remis au meilleur attaquant défensif de la LNH après avoir été devancé les deux dernières saisons par Bergeron », a commenté le journaliste de LNH.com Tom Gulitti. « L'Équipe Europe devra compter sur toutes les facettes du jeu de Kopitar pour l'emporter. Ce dernier a mené les attaquants de la LNH au chapitre du temps de jeu total (1 690:12) la saison dernière, passant en moyenne 20:52 par rencontre sur la patinoire. C'est un joueur décisif au cercle des mises au jeu, comme l'indique son rendement de 53,5 %, et il se classe au troisième rang parmi les attaquants au chapitre du pourcentage de tentatives de tirs. »

 

Kopitar a remporté le trophée Selke en juin, délogeant Bergeron qui l'avait mérité les deux dernières saisons et lors de trois des quatre dernières.

 

« Deux participants à ce tournoi se sont adjugé le trophée Selke à trois reprises : Bergeron et Datsyuk », a souligné le journaliste de LNH.com Nick Cotsonika. « Bergeron, âgé de 31 ans, est le cadet des deux. Toujours au sommet de sa forme, c'est le joueur sur lequel on veut compter pour préserver une avance d'un but dans les derniers instants d'une finale. »

 

Cotsonika a placé Datsyuk au deuxième rang de son classement, suivi de Kopitar. Datsyuk, qui portera l'uniforme du SKA Saint-Pétersbourg dans la Ligue continentale de hockey cette saison après avoir conclu son illustre carrière avec les Red Wings de Détroit, occupait le quatrième rang, trois points derrière Kesler, qui joue pour les Ducks d'Anaheim.

 

Bergeron, l'un des cinq attaquants à avoir remporté le trophée Selke à au moins trois reprises depuis son introduction en 1978, a aussi été légèrement freiné par la concurrence au sein de sa propre équipe, l'Équipe Canada pouvant miser sur l'apport de plusieurs attaquants reconnus pour leur jeu défensif.

 

« Le Canada comptera peut-être même sur le deuxième meilleur attaquant défensif du tournoi en la personne de Jonathan Toews des Blackhawks de Chicago. Bergeron demeure toutefois sans l'ombre d'un doute le meilleur attaquant défensif au monde », a analysé Arpon Basu, directeur de la rédaction de LNH.com. « Il a remporté le trophée Selke à trois reprises au cours des cinq dernières années, n'ayant été devancé que par Kopitar la saison dernière et par Toews en 2013. Affichant régulièrement l'un des meilleurs rendements au cercle des mises au jeu, Bergeron est un adversaire coriace d'une extrémité à l'autre de la patinoire. »

 

RÉSULTATS DU SCRUTIN

ÉQUIPE EUROPE (Anze Kopitar) - 52 points (4 votes de première place)

 

ÉQUIPE CANADA (Patrice Bergeron) - 52 points (3 votes de première place)

 

ÉQUIPE ÉTATS-UNIS (Ryan Kesler) - 39 points

 

ÉQUIPE RUSSIE (Pavel Datsyuk) - 34 points

 

ÉQUIPE AMÉRIQUE DU NORD (Sean Couturier) - 20 points

 

ÉQUIPE RÉPUBLIQUE TCHÈQUE (Tomas Plekanec) - 19 points

 

ÉQUIPE FINLANDE (Aleksander Barkov) - 19 points

 

ÉQUIPE SUÈDE (Marcus Kruger) - 15 points

En voir plus