Skip to main content

Les défenseurs d'Équipe Suède ont la cote de LNH.com

Le groupe de la Coupe du monde, mené par Erik Karlsson, coiffe au scrutin celui d'Équipe Canada

par LNH.com / LNH.com

Au moment où les préparatifs de la Coupe du monde de hockey 2016 vont bon train en vue du début du tournoi le 17 septembre à Toronto, LNH.com jette un regard sur la composition des équipes. Sept journalistes qui couvriront tous la compétition qui va se dérouler pendant deux semaines au Air Canada Centre ont été appelés à classer les équipes de 1 à 8, dans diverses catégories. Aujourd'hui, nous établissons quelle équipe possède le meilleur groupe de défenseurs.

La Coupe du monde de hockey 2016 va mettre en présence une belle brochette de défenseurs. La plupart des meilleurs du sport seront à l'œuvre au cours du tournoi d'une durée de deux semaines.

Mais quelle équipe possède le meilleur groupe? C'est une question difficile à trancher, comme le démontre les résultats du scrutin mené auprès des membres de NHL.com.

Équipe Suède a eu le meilleur face à Équipe Canada 53-52 à l'issue du scrutin le plus serré de toutes les catégories soumises à l'expertise de NHL.com.

Équipe Suède a obtenu quatre votes de première place, Équipe Canada trois.

Il existe un très mince écart de talent entre les deux groupes.

AUTRES CLASSEMENTS

Attaquants | Défenseurs | Entraîneurs | Avantage numérique | Désavantage numérique | Centre No 1  | Attaquant défensif | Défenseur offensif | Défenseur défensif

Équipe Suède a dans ses rangs le double gagnant du trophée Norris Erik Karlsson des Sénateurs d'Ottawa, de l'excellent Victor Hedman du Lightning de Tampa Bay, du productif Oliver Ekman-Larsson des Coyotes de l'Arizona, ainsi que de Mattias Ekholm des Predators de Nashville, de Niklas Hjalmarsson des Blackhawks de Chicago, de Niklas Kronwall des Red Wings de Detroit et d'Anton Stralman du Lightning.

Le groupe de défenseurs d'Équipe Canada est composé des Brent Burns et Marc-Edouard Vlasic des Sharks de San Jose, Drew Doughty et Jake Muzzin des Kings de Los Angeles, Duncan Keith des Blackhawks, Alex Pietrangelo des Blues de St. Louis et Shea Weber des Canadiens de Montréal. Doughty a remporté le trophée Norris cette saison.

« On dirait un bulletin de vote pour l'obtention du trophée Norris », fait remarquer Nick Cotsonika, chroniqueur à NHL.com. « Il y a l'actuel gagnant en Doughty, le double gagnant Duncan Keith, les finalistes Burns et Weber et un candidat en Pietrangelo. Vlasic a montré sa valeur aux Jeux olympiques de Sotchi (en 2014). Muzzin peut l'imiter maintenant. »

C'est un argument convaincant qui est par contre facilement annulé par les ressources inestimables de l'équipe suédoise.

« Ce pourrait être facile de donner l'avantage au Canada, comme plusieurs le font sans doute. Mais la défense d'Équipe Suède est irrésistible, avec un mélange de jeunes talentueux et aguerris comme Karlsson et Hedman, a argué Amalie Benjamin, journaliste de NHL.com. Ça dénote de la profondeur de l'équipe quand un défenseur comme John Klingberg des Stars de Dallas n'est pas retenu. »

C'est une question de goût personnel, à n'en pas douter. Arpon Basu, directeur de la rédaction à LNH.com, site Internet de la ligue en français, affectionne particulièrement comment les Suédois pourront maximiser leurs atouts pendant un tournoi de courte durée.

« Le top-4 de la Suède pourrait être formé d'Oliver Ekman-Larsson et d'Erik Karlsson, dans le premier duo, et de la paire du Lightning Victor Hedman et Anton Stralman, a noté Basu. C'est un quatuor on ne peut plus coriace quand on parle de capacité de faire circuler la rondelle et d'exercer de la pression en zone offensive. Tous les quatre ont fait partie des 15 meilleurs défenseurs de la LNH au chapitre de la possession de rondelle, la saison dernière. »

Équipe Amérique du Nord a pris la troisième marche du podium, devant Équipe États-Unis. Équipe Amérique du Nord, qui regroupe les meilleurs éléments âgés de 23 ans ou moins des États-Unis et du Canada, misera sur Aaron Ekblad (Panthers de la Floride), Shayne Gostisbehere (Flyers de Philadelphie), Seth Jones (Blue Jackets de Columbus), Ryan Murray (Blue Jackets) Colton Parayko (Blues), Morgan Rielly (Maple Leafs de Toronto) et Jacob Trouba (Jets de Winnipeg).

La brigade d'Équipe États-Unis met en vedette Dustin Byfuglien (Jets), John Carlson (Capitals de Washington), Erik Johnson (Avalanche du Colorado), Jack Johnson (Blue Jackets), Ryan McDonagh, (Rangers de New York), Matt Niskanen, (Capitals) et Ryan Suter (Wild du Minnesota).

Résultats du scrutin:

ÉQUIPE SUÈDE - 53 points (4 votes de première place)

ÉQUIPE CANADA - 52 points (3 votes de première place)

ÉQUIPE AMÉRIQUE DU NORD - 38 points

ÉQUIPE ÉTATS-UNIS - 36 points

ÉQUIPE EUROPE - 28 points

ÉQUIPE RUSSIE - 22 points

ÉQUIPE FINLANDE - 14 points

ÉQUIPE RÉPUBLIQUE TCHÈQUE - 9 points
 

En voir plus