Skip to main content

Repêchage 2019 : Les 10 meilleurs centres

Les produits du Programme de développement de l'équipe nationale américaine Hughes et Turcotte retiennent l'attention

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

À l'approche du repêchage 2019 de la LNH au Rogers Arena de Vancouver les 21 et 22 juin, LNH.com vous présente les meilleurs espoirs à chacune des positions. Aujourd'hui, les meilleurs joueurs de centre disponibles.

Une équipe à la recherche d'un joueur de centre afin d'ajouter à sa banque d'espoirs peut s'estimer chanceuse, puisque le repêchage de 2019 en regorge.

Il y a une forte possibilité que jusqu'à six joueurs de centre soient repêchés dans le top-15 cette année au Rogers Arena. La première ronde de l'encan se déroulera le 21 juin (20 h H.E.; NBCSN, SN, TVAS). Les rondes 2 à 7 auront lieu le lendemain (13 h HE, SN, NHLN).

Repêchage 2019 : Les 10 meilleurs ailiers droitsLes 10 meilleurs ailiers gauchesLes dix meilleurs défenseursLes dix meilleurs gardiens

Le repêchage de cette saison pourrait ressembler à celui de 2017, alors que Nico Hischier (New Jersey, 1er au total) et Nolan Patrick (Philadelphie, 2e) ont été les premiers de 10 joueurs de centre à être choisis lors des 15 premières sélections. En comparaison, il n'y en avait eu que trois en 2018.

Jack Hughes, du Programme de développement de l'équipe nationale américaine (USNTDP), sera assurément le premier de trois joueurs de centre du USNTDP à être appelé parmi les 10 premiers choix. Les Devils du New Jersey parleront au premier rang après avoir remporté la loterie de la LNH le 9 avril. Les Rangers de New York choisiront deuxième et les Blackhawks de Chicago repêcheront au troisième rang. 

Voici le classement des 10 meilleurs ailiers gauches disponibles en vue du repêchage 2019 selon LNH.com :

1. Jack Hughes, USNTDP M-18 (USHL)

Bureau central de dépistage de la LNH: 1er (Patineurs nord-américains)

Celui que plusieurs estiment être le meilleur joueur disponible au repêchage de la LNH est aussi le meilleur patineur et le meilleur fabricant de jeu. Hughes (5 pieds 10 pouces, 171 livres) a mené le USNDTP avec 112 points (34 buts, 78 passes) en 50 parties. Sur deux saisons, il a établi de nouvelles marques pour le Programme avec 154 passes et 228 points en 110 parties. Le gaucher pourrait devenir le cinquième ancien du Programme à être repêché au premier rang, suivant ainsi les traces d'Auston Matthews (Toronto, 2016), Patrick Kane (Chicago, 2007), Erik Johnson (St. Louis, 2006) et Rick DiPietro (Islanders de New York, 2000). Il a amassé 20 points (neuf buts, 11 passes) pour permettre aux États-Unis de remporter la médaille de bronze au Championnat du monde des moins de 18 ans 2019 de la FIHG. C'est un point de moins que le record du tournoi, établi par Nikita Kucherov en 2011.

2. Alex Turcotte, USNDTP M-18 (USHL)

Bureau central de dépistage de la LNH: 4e (Patineurs nord-américains)

Le fils de l'ancien attaquant de la LNH Alfie Turcotte, qui a joué 112 rencontres dans la LNH en sept saisons avec les Capitals de Washington, les Jets de Winnipeg et les Canadiens de Montréal, a terminé au sixième rang des pointeurs du USNDTP cette saison avec 62 points (27 buts, 35 passes) en 37 rencontres. Une production plus que respectable quand on sait qu'il a raté 22 matchs après avoir été blessé au bas du corps. Le gaucher de 5 pieds 11 pouces et 186 livres, qui s'est engagé auprès de l'Université du Wisconsin, est un excellent marqueur et un fabricant de jeu qui peut facilement enrager ses adversaires tout en offrant du jeu discipliné. Il a amassé neuf points (quatre buts, cinq passes) pour les États-Unis au Championnat du monde des moins de 18 ans.

3. Kirby Dach, Saskatoon (WHL)

Bureau central de dépistage de la LNH: 3e (Patineurs nord-américains)

Dach, qui se considère avant tout comme un passeur plutôt qu'un marqueur, a terminé au troisième rang des pointeurs pour les Blades de Saskatoon avec 73 points, dont 25 buts, deuxième pour les passes sur le jeu de puissance et premier avec 1,18 point par rencontre en 62 matchs. Massif, le droitier de 6 pieds 4 pouces et 198 livres est intelligent des deux côtés de la patinoire, extrêmement rapide et doté d'une vision de jeu qui lui permet de battre ses adversaires.

4. Dylan Cozens, Lethbridge (WHL)

Bureau central de dépistage de la LNH: 5e (Patineurs nord-américains)

L'attaquant de 6 pieds 3 pouces espère devenir le troisième joueur natif de Whitehorse, au Yukon, à jouer dans la LNH, rejoignant ainsi Peter Sturgeon (Rockies du Colorado, six matchs en 1979-1980) et le défenseur Byron Baltimore (Oilers d'Edmonton, deux parties, 1979-1980). Cozens est un excellent patineur avec de la vitesse, un bon physique et un lancer puissant. Le droitier a terminé deuxième pour les points chez les Hurricanes de Lethbridge avec 84 (34 buts, 50 passes) en 68 parties. Il a accumulé neuf points (quatre buts, cinq passes) pour le Canada au Championnat du monde des moins de 18 ans.

5. Trevor Zegras, USNDTP M-18 (USHL)

Bureau central de dépistage de la LNH: 6e (Patineurs nord-américains)

Zegras sait se faire patient avec la rondelle, a une bonne vision du jeu et il a été un des joueurs les plus travaillants pour le Programme américain. À 6 pieds et 173 livres, le gaucher a conclu la saison avec 87 points en 60 rencontres, troisième pour l'équipe des moins de 18 ans. La recrue de l'Université de Boston trouve les ouvertures, sait quand lancer et il a dans son jeu une habileté pour tromper l'adversaire tout en n'ayant peur de rien. Zegras, qui peut aussi jouer à l'aile gauche, a obtenu neuf passes en cinq rencontres au Mondial des moins de 18 ans.

6. Peyton Krebs, Kootenay (WHL)

Bureau central de dépistage de la LNH: 10e (Patineurs nord-américains)

Krebs (5-11, 183) a obtenu 10 points à titre de capitaine de l'équipe canadienne au Championnat du monde des moins de 18 ans. Il offre un jeu énergique et il peut marquer. Le gaucher a mené le Ice de Kootenay avec 68 points, dont 26 ont été enregistrés sur le jeu de puissance, ainsi que trois buts en fusillade et 538 mises en jeu remportées en 64 rencontres. Il a été nommé le joueur par excellence pour Équipe Don Cherry lors du Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH en janvier grâce à une performance d'un but et une passe. Krebs a dû être opéré afin de réparer une déchirure partielle de son tendon d'Achille le 7 juin dernier, mais il devrait être remis à temps pour le début des camps d'entraînement de la LNH.

7. Alex Newhook, Victoria (BCHL)

Bureau central de dépistage de la LNH: 13e (Patineurs nord-américains)

Un joueur très talentueux doté d'un excellent sens du hockey, Newhook (5-10, 192) était capitaine à Victoria cette saison et il a été le meilleur pointeur de la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique (BCHL) avec 102 points (38 buts, 64 passes) en 53 parties. Le gaucher, qui peut créer des jeux ou encore en compléter à pleine vitesse, est devenu le premier joueur de la BCHL depuis 2015-2016 avec plus de 100 points. Il devrait se joindre à Boston College dès la saison prochaine. Il a égalé la récolte de Krebs pour le Canada lors du Championnat du monde des moins de 18 ans avec 10 points, dont cinq buts.

8. Raphaël Lavoie, Halifax (LHJMQ)

Bureau central de dépistage de la LNH: 20e (Patineurs nord-américains)

Lavoie (6-4, 199) vient de remporter le trophée Mike-Bossy à titre de meilleur espoir professionnel de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) grâce à une récolte de 73 points (32 buts, 41 aides) en 62 rencontres. Il a été le meilleur joueur du circuit en séries avec 20 filets en 23 rencontres, et a pris le deuxième rang pour les points avec 32. Le tireur droitier a conclu la saison avec deux buts et une passe ainsi que 17 lancers en quatre parties de la Coupe Memorial.

9. Philip Tomasino, Niagara (OHL)

Bureau central de dépistage de la LNH: 14e (Patineurs nord-américains)

Tomasino (6-0, 183) est un patineur dynamique qui est en mesure d'acheter du temps et de se faire de l'espace tout en créant des occasions de marquer. Le droitier a amassé 72 points (34 buts, 38 aides) en 67 rencontres et il a mené la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) avec 12 buts gagnants. Il a terminé au deuxième rang du scrutin des entraîneurs de l'Association de l'Est de la OHL pour le joueur le plus amélioré et troisième pour le meilleur patineur.

10. Ryan Suzuki, Barrie (OHL)

Bureau central de dépistage de la LNH: 18e (Patineurs nord-américains)

Frère cadet de l'espoir des Canadiens de Montréal Nick Suzuki, Ryan a mené les Colts de Barrie avec 75 points (25 buts, 50 passes), 28 points sur le jeu de puissance et quatre filets gagnants en 65 rencontres. Suzuki (6-1, 180) a été élu par les entraîneurs de l'Association de l'Est de la OHL comme le meilleur fabricant de jeu et il a terminé deuxième pour le joueur le plus intelligent et le plus habile avec la rondelle.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.