Skip to main content

Repêchage 2019 : Les dix meilleurs gardiens

Knight pourrait être le premier portier sélectionné parmi les 20 premiers choix depuis 2012

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Au cours des jours qui vont précéder le repêchage 2019 de la LNH au Rogers Arena de Vancouver les 21 et 22 juin, LNH.com va présenter les meilleurs espoirs à chacune des positions. Aujourd'hui, les meilleurs gardiens disponibles.

Il y a de fortes chances qu'un gardien soit sélectionné parmi les 20 premiers choix du repêchage 2019. La première ronde aura lieu le 21 juin (20 h HE, TVAS, NBCSN, SN). Les rondes 2 à 7 se tiendront le 22 juin (13 h HE, NHLN, SN).

À LIRE AUSSI : Hughes ne passe pas de tests physiques à la séance d'évaluationHughes admet vouloir être le tout premier choixRepêchage simulé: Turcotte et Cozens, possibles choix au troisième rang

Spencer Knight, du Programme de développement de l'équipe nationale américaine (USNTDP), est considéré comme le meilleur gardien du repêchage, et sera probablement sélectionné quelque part en première ronde.

Andrei Vasilevskiy est le dernier gardien à avoir été choisi dans le top-20 quand le Lightning de Tampa Bay l'a choisi avec le 19e choix au total du repêchage 2012. Après deux saisons supplémentaires dans la Ligue continentale de Russie (KHL), Vasilevskiy a fait ses débuts dans la LNH en 2014-15. Cette saison, il a mené la LNH avec 39 victoires et est finaliste au trophée Vézina pour une deuxième saison consécutive.

« Tout au long de l'année, j'ai remarqué qu'il y avait plusieurs gardiens de qualité qui pourraient avoir une chance de jouer dans la LNH un jour, et ces joueurs de premier plan ont de très bonnes chances de devenir le gardien no 1 de leur équipe », a déclaré Al Jensen du Bureau central de dépistage de la LNH. « Il y a eu quelques surprises et il y a beaucoup de talent devant le filet cette saison. »

Voici le classement des 10 meilleurs gardiens disponibles en vue du repêchage 2019 selon LNH.com :

1. Spencer Knight, USA U-18 (USHL)

Bureau central de dépistage de la LNH : 1er (gardiens nord-américains)

Knight a une bonne présence devant le filet et il joue avec beaucoup de confiance. Il possède l'aspect mental parfait pour exceller à cette position. Jensen croit que Knight, qui lui rappelle un jeune Carey Price avec les Canadiens de Montréal, a des atouts importants pour évoluer dans la LNH. Le gardien de 6 pieds 3 pouces et 193 livres a conservé une fiche de 32-4-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,36, un pourcentage d'arrêts de ,913 et deux jeux blancs en 39 matchs. Il a conduit les États-Unis à la médaille de bronze au Championnat du monde des moins de 18 ans 2019 de la FIHG avec une moyenne de 1,51, un pourcentage de ,936 et un blanchissage en six parties. Knight, qui se joindra à Boston College à compter de la saison prochaine, a établi le record du USNTDP pour les victoires (59) en deux saisons (78 matchs).

2. Mads Sogaard, Medicine Hat, Ligue de hockey de l'Ouest (WHL)

Bureau central de dépistage de la LNH : 2e (gardiens nord-américains)
Sogaard (6-7, 199) a maintenu un dossier de 19-8-4 et a mené les gardiens recrues de la WHL avec une moyenne de 2,64, un pourcentage de ,921 et trois jeux blancs en 37 parties. Il a montré un pourcentage de ,919 en six parties des séries de la WHL. Jensen a mentionné que Sogaard lui rappelle le gardien des Predators de Nashville Pekka Rinne. Il est très imposant devant le filet, il se positionne bien et il contrôle habilement les retours.

3. Pyotr Kochetkov, Riazan (RUS-2)

Bureau central de dépistage de la LNH : 1er (gardiens internationaux)

Le joueur de 19 ans a affiché une moyenne de 2,13 et un pourcentage de ,930 en 18 parties en deuxième division russe et a été nommé meilleur gardien au Championnat mondial junior 2019 de la FIHG (CMJ) après avoir mené la Russie à la troisième place avec une moyenne de 1,45 et un pourcentage de ,953 en cinq matchs. Kochetkov (6-3, 180) est sous contrat avec le SKA de Saint-Pétersbourg dans la KHL pour les deux prochaines saisons, mais il a affirmé être déterminé à devenir un gardien partant dans la LNH un jour. Il est fort sur ses patins avec un bon équilibre et une bonne agilité. Il est rapide avec ses jambières et son positionnement est excellent. Il a comparé son style au gardien des Blue Jackets de Columbus Sergei Bobrovsky.

4. Hugo Alnefelt, HV 71 Jr. (Rangs juniors suédois)

Bureau central de dépistage de la LNH : 2e (gardiens internationaux)

Le gardien au style papillon a complété sa saison en remportant la médaille d'or avec la Suède au Championnat du monde des moins de 18 ans, conservant une fiche de 5-1-0-0 avec une moyenne de 2,75, un pourcentage de ,922 et un blanchissage en six rencontres. Alnefet (6-3, 183) a montré une moyenne de 2,59 et un pourcentage de ,905 en 24 parties avec HV 71 dans la ligue junior de Suède cette saison. Il joue avec confiance, il lit bien le jeu et trouve des façons de garder la rondelle hors de son filet lors des moments importants d'un match.

5. Hunter Jones, Peterborough, Ligue de hockey de l'Ontario (OHL)

Bureau central de dépistage de la LNH : 3e (gardiens nord-américains)

Jones (6-4, 202) a déjà un bon gabarit, il est rapide, possède des qualités athlétiques avec une bonne éthique de travail et c'est un compétiteur féroce. Il a montré un dossier de 28-24-4 avec une moyenne de 3,31, un pourcentage de ,902 et trois jeux blancs en 57 matchs. Jones, qui excelle également sur le plan mental, compare son style à celui du gardien des Penguins de Pittsburgh Matt Murray.

6. Lukas Parik, Liberec Jr. (Rangs juniors tchèques)

Bureau central de dépistage de la LNH : 3e (gardiens internationaux)

Parik (6-4, 185), qui est rapide avec sa mitaine et qui possède de bons instincts de réaction, a passé la majeure partie de la saison dans la ligue junior de République tchèque, où il a maintenu une moyenne de 2,85 et un pourcentage de ,917 en 32 matchs. Il a conclu sa saison avec deux gains en cinq parties avec une moyenne de 3,54 et un pourcentage de ,923 avec la République tchèque, qui a terminé en sixième place au Championnat du monde des moins de 18 ans.

7. Cameron Rowe, USA U-18 (USHL)

Bureau central de dépistage de la LNH : 4e (gardiens nord-américains)

Rowe (6-2, 208), qui s'alignera avec l'université du Dakota du Nord la saison prochaine, est capable de défier les tireurs avec sa force exceptionnelle au niveau des jambes et en se déplaçant bien dans son demi-cercle. Il a conservé une fiche de 16-10-1 avec une moyenne de 3,40, un pourcentage de ,875 et un jeu blanc en 35 parties avec le USNTDP.

8. Samuel Hlavaj, Lincoln (USHL)

Bureau central de dépistage de la LNH : 5e (gardiens nord-américains)

Hlavaj (6-3, 187) possède une bonne technique, est intelligent et se déplace bien dans son demi-cercle, selon Jensen. Lincoln a terminé au 17e et dernier rang de sa ligue cette saison (12-42-8), accordant en moyenne 2,43 buts par rencontre, mais le gardien natif de la Slovaquie a démontré les aptitudes nécessaires pour exceller au niveau supérieur. Il n'y a pas beaucoup de mauvaises habitudes dans son jeu. Il compare son style à celui du gardien du Wild du Minnesota Devan Dubnyk.

9. Trent Miner, Vancouver (WHL)

Bureau central de dépistage de la LNH : 6e (gardiens nord-américains)

Miner (6-1, 187) travaille fort pour toujours être en bonne position, il possède une grande force au niveau des jambes et il est bon pour se positionner au haut de son demi-cercle. Il est l'un des gardiens les plus forts physiquement disponibles au repêchage, selon Jensen. Miner a montré un dossier de 24-5-2 avec trois jeux blancs et a terminé au troisième rang de la WHL au chapitre de la moyenne (1,98) et du pourcentage (,924) en 32 parties. Il a conservé un dossier de 4-2 avec une moyenne de 2,73 et un pourcentage de ,885 en six rencontres des séries de la WHL.

10. Taylor Gauthier, Prince George (WHL)

Bureau central de dépistage de la LNH : 7e (gardiens nord-américains)

Gauthier (6-1, 193) est bon pour maintenir son positionnement, est rapide pour stopper les tireurs qui tentent de contourner le filet et excelle dans le contrôle des retours. Il a conservé une fiche de 3-0-0-0 avec une moyenne de 3,02 et un pourcentage de ,914 en trois parties avec le Canada au Championnat du monde des moins de 18-ans. En 55 matchs avec Prince George, il a remporté 15 parties, a montré une moyenne de 3,25, un pourcentage de ,899 et trois blanchissages.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.