Skip to main content

Le défunt entraîneur de Humboldt honoré à la Cérémonie des trophées

Haugan est le premier gagnant du prix Héros de la communauté Willie O'Ree

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS - Darcy Haugan a donné l'exemple le jour de sa mort.

L'entraîneur des Broncos de Humboldt, une équipe de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan, a reçu un message texte de sa femme, Christina, le 6 avril.

Elle était la gérante du bureau de l'équipe et s'affairait à rassembler ce qu'elle avait besoin pour faire des repas de pâtes en vue du voyage en autobus de l'après-midi. Les Broncos devaient jouer à Nipawin ce soir-là, tirant de l'arrière 3-1 dans une série au meilleur de sept matchs.

Gagnants des trophées : Hart : Taylor Hall | DG de l'année : George McPhee | Vézina : Pekka Rinne  | Mark Messier : Deryk Engelland  | Jack-Adams : Gerard Gallant | Selke : Anze Kopitar  | Masterton : Brian Boyle  | Lady Byng : William Karlsson  | Calder : Mathew Barzal  | King Clancy : Daniel et Henrik Sedin  | Norris : Victor Hedman  | Ted Lindsay : Connor McDavid 

« Je suis désolée, lui a-t-elle écrit. C'est un jour de match. Je ne devrais pas t'écrire ça et te stresser. »

« Vous êtes beaucoup plus importants pour moi qu'un jour de match », lui a-t-il répondu.

Darcy est l'une des 16 personnes décédées dans l'accident d'autobus en route vers le match. On se souviendra de lui comme bien plus qu'un entraîneur de hockey. Il utilisait le sport pour faire des joueurs de meilleures personnes et faire du monde un meilleur endroit.

Lors de la Cérémonie de remise des trophées de la LNH 2018 présentée par Hulu au Hard Rock Hotel & Casino de Las Vegas, mercredi, aux côtés de 10 survivants de l'équipe des Broncos, Christina a accepté la première édition du prix Héros de la communauté Willie O'Ree au nom de Darcy.

O'Ree, le premier joueur noir de la LNH, est l'ambassadeur de la diversité de la LNH depuis plus de 20 ans, utilisant le hockey pour bâtir le caractère et enseigner des leçons de vie. Le prix est remis à la personne qui utilise le mieux le hockey pour avoir un impact positif sur sa communauté.

Les partisans ont soumis des candidats. O'Ree a sélectionné trois finalistes en consultant la LNH. Les partisans ont voté pour le gagnant.

« Darcy avait l'habitude de dire que la famille passait en premier et que le hockey venait en deuxième », s'est remémoré l'attaquant des Broncos Kaleb Dahlgren. « Certains entraîneurs n'en ont que pour le hockey. Il nous a appris beaucoup de leçons pour la vie comme pour le hockey, et ça en dit long sur son caractère. »

Darcy gardait une bible sur son bureau et commençait chaque journée en priant. Il allait toujours à l'église, même si l'équipe venait tout juste de revenir de Flin Flon à 4 h du matin, car il voulait inculquer à ses fils - Carson, 13 ans, et Jackson, 9 ans - que c'était important de le faire.

Quand il a dirigé pendant 12 ans dans sa ville natale de Peace River en Alberta, il passait ses heures de diner au sein d'un programme de hockey cosom à l'école primaire Springfield, enseignant aux étudiants et s'assurant que ses joueurs qui étaient censés y être se présentaient.

Dès qu'il est arrivé à Humboldt il y a trois ans, lui et ses nouveaux joueurs sont allés jouer au hockey dans la rue avec des enfants lors d'un festival. Puis, ils sont allés faire la lecture à des enfants dans des écoles. Mardi, quelqu'un a envoyé une photo à Christina. C'était Darcy debout devant une classe remplie d'enfants. C'était un autoportrait, mais…

« Il était altruiste et généreux, a dit Christina. Il pensait toujours aux autres avant lui-même. »

Un jour au mois de février, Humboldt a été frappé d'une énorme et inattendue tempête de neige. Les Broncos devaient s'entraîner à l'approche des séries. Mais ce n'était pas important.

« Il nous a dit : "Vous savez quoi? On annule l'entraînement aujourd'hui et nous irons pelleter de la neige" », a raconté Dahlgren. « On lui a dit :"Quoi? Que veux-tu dire?" Et il a dit : "Pas d'entraînement. Service communautaire. Il faut le faire. Nous sommes les Broncos et il faut le faire pour notre communauté, car ils nous ont toujours soutenus." On a donc pris nos pelles et on s'est mis au travail. »

Au départ, ils ont déneigé le tour de l'aréna pour aider le personnel. Ensuite, ils sont retournés à la maison pour aider leurs familles. Ils ont ensuite envoyé un tweet pour offrir leurs services à quiconque avait besoin d'aide. Le téléphone n'a pas cessé de sonner. Ils ont déneigé des entrées, extirpé des véhicules de fossés. Ils ont travaillé de neuf heures à quatre heures environ.

« C'était génial de redonner à la communauté, a dit Dahlgren. Il voulait que nous contribuions et que nous fassions partie de la communauté de Humboldt. »

Darcy était en train de mettre sur pied un programme qu'il voulait appeler « Haugie's Heroes ». Il voulait faire un don d'argent à des œuvres caritatives partenaires pour chaque but marqué par les Broncos, espérant ainsi inciter les entreprises à s'impliquer. La Fondation de la Ligue nationale de hockey donnera 10 000$ à une œuvre qui lui était chère : l'Association du traumatisme cérébral de la Saskatchewan.

Après sa mort, Christina a entendu des histoires qu'elle ne connaissait pas. Tellement d'histoires, en fait, que les joueurs les rassemblent dans un livre pour elle. Darcy aidait les joueurs avec leurs problèmes personnels et leur donnait une deuxième chance, même quand ils ne le méritaient peut-être pas. Son bureau était toujours ouvert.

« Il portait attention aux performances des joueurs sur glace également et il voulait gagner, mais il disait toujours qu'il accordait plus d'attention à faire de ses joueurs de meilleures personnes une fois qu'ils quitteraient l'organisation, a mentionné Christina. Il n'avait pas besoin de mérite. Il n'avait pas besoin que les gens sachent ce qu'il avait fait. Il se souciait des gens. Ils voulaient simplement les aider. »

Darcy avait l'habitude de dire : « Prenez soin des secondes, et les minutes prendront soin d'elles-mêmes. » Il terminait chacun de ses discours d'avant-match en disant : « C'est une belle journée pour être un Bronco, messieurs. » Au moins un des survivants, le défenseur Bryce Fiske, s'est fait tatouer ces mots.

« Des mots qui résument tellement bien Darcy, a dit Christina. Il était tellement fier d'être un entraîneur et il voulait que ses joueurs soient aussi fiers de jouer au hockey. Il leur disait toujours : "Vous êtes tellement chanceux de pouvoir faire ce que vous faites. Vous jouez au hockey pratiquement à temps plein, pas vrai? Savourez chaque moment, car ça ne durera pas pour l'éternité." »

Les Broncos seront une famille pour toujours, et c'est la famille en premier, puis le hockey en deuxième, pas vrai?

Les joueurs survivants ont suivi l'exemple de Darcy. Ils se sont rendus au domicile des Haugan pour jouer à des jeux vidéo avec les fils et les amener manger une crème glacée. Ils se sont présentés aux matchs de soccer des fils de Darcy. Ils le savaient quand Christina vivait des moments difficiles.

Elle a eu un moment d'émotions dans l'avion en direction de Las Vegas. Instantanément, les joueurs étaient là, lui tenant la main et lui témoignant de leur soutien. Le centre Brayden Camrud lui a dit qu'il la visiterait lorsqu'elle serait dans une maison pour personnes âgées un jour. Elle a ri et l'a remercié avant de lui rappeler qu'elle n'était pas si vieille.

« Ils savent à quel point il les aimait, a affirmé Christina. J'ai dit à l'un des joueurs hier : "S'il avait pu protéger l'un d'entre eux lors de l'accident, en sachant qu'il allait mourir, il l'aurait fait sans hésiter, car les joueurs représentaient tout pour lui." »

« Il voulait faire une différence. Je ne pense pas qu'il voulait du mérite et il n'aurait certainement jamais pensé qu'il serait honoré de la sorte. Ça veut dire beaucoup. J'aurais aimé qu'il sache un peu l'impact qu'il avait sur la vie des gens. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.