Skip to main content

Rangers : Kreider ne se soucie pas des rumeurs d'échange

L'attaquant, qui participe au Match des étoiles, écoule la dernière année de son contrat et affirme que gagner « règle beaucoup de problèmes »

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

ST. LOUIS - Chris Kreider assure qu'il ne se laisse pas déconcentrer par les rumeurs selon lesquelles les Rangers de New York, la seule équipe pour laquelle l'attaquant de 28 ans a évolué, pourraient l'échanger au cours du prochain mois.

« Je me suis toujours seulement vu dans l'uniforme des Rangers, donc jusqu'à ce que je ne sois plus un Ranger, j'en serai un », a affirmé Kreider lors de la journée des médias du Match des étoiles, où il représente New York pour la première fois après avoir remplacé l'attaquant Artemi Panarin au sein de l'équipe de la section Métropolitaine. « Je prends les choses une journée à la fois et je me concentre à essayer de gagner des matchs de hockey et à aider l'équipe à atteindre les séries. »

À LIRE AUSSI : Weber veut faire partie de la solution à MontréalParticipants aux épreuves du Concours d'habiletés 2020 de la LNH

Kreider, qui a obtenu 32 points (17 buts, 15 passes) en 48 matchs, écoule la dernière saison d'un contrat de quatre ans et pourrait devenir joueur autonome sans compensation durant la saison morte. Jusqu'ici, ni lui ni les Rangers n'ont indiqué que des négociations pour un nouveau contrat sont en cours.

Les Rangers (23-21-4) ont 11 points de retard sur les Hurricanes de la Caroline et la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Est, une autre raison pour laquelle Kreider pourrait être échangé d'ici la date limite des transactions 2020 dans la LNH, le 24 février (15 h HE).

Kreider comprend la situation.

« J'ai l'impression que mon nom est dans les rumeurs depuis sept ans », a indiqué Kreider, qui en est à sa septième saison complète avec les Rangers après avoir été sélectionné par eux en première ronde (19e au total) du Repêchage 2009 de la LNH. « C'est comme ça que ça fonctionne. Ça fait assez longtemps que je suis dans le hockey pour savoir que je ne dois pas m'en soucier. Il n'y a rien que tu puisses contrôler dans cette situation. »

Il se concentre plutôt sur les chances des Rangers de grimper au classement et de s'approcher d'une place en séries. Ils ont 13 parties à jouer avant la date limite.

« Nous avons une belle occasion à saisir, a dit Kreider. Nous jouons beaucoup en février. Nous avons joué deux matchs de moins que plusieurs équipes et nous pouvons gagner du terrain si nous connaissons un bon mois. C'est là-dessus que nous nous concentrons, et c'est tout ce qui importe pour moi. »

On a demandé à Kreider s'il pensait qu'un bon rendement des Rangers dans les prochaines semaines pourrait les forcer à le garder, même s'il n'a pas un contrat en poche pour la saison prochaine.

« Je pense que gagner règle beaucoup de problèmes, a-t-il répondu. Gagner est une bonne chose. C'est la raison pour laquelle tu joues et c'est la seule chose sur laquelle tu dois te concentrer. C'est la seule chose dont tout le monde devrait se soucier à tout moment durant la saison. »

Mais Kreider a vu d'autres joueurs dans la même situation que lui quitter les Rangers au cours des dernières saisons, comme les attaquants Mats Zuccarello et Kevin Hayes la saison dernière, alors que les deux écoulaient la dernière année de leur contrat respectif et pouvaient devenir joueurs autonomes sans compensation.

Video: NYI@NYR: Kreider réduit le déficit en A.N.

Zuccarello a été échangé aux Stars de Dallas, le 23 février, deux jours avant la date limite des échanges. Hayes est passé aux Jets de Winnipeg le jour de la date limite, alors que les Rangers étaient à neuf points d'une place en séries avec 20 parties à disputer.

« Je pense que ce serait trompeur d'appliquer ma situation à celle d'un autre joueur, a mentionné Kreider. J'essaie d'être moi-même chaque jour. Je suis l'un des plus vieux joueurs de l'équipe. J'ai de l'expérience, donc j'essaie de me comporter comme un véritable professionnel et de faire les choses de la bonne façon. Je ne pense pas que mon approche ait réellement changé. J'essaie juste de m'améliorer, comme tout le monde au sein de l'équipe, peu importe l'âge ou la situation contractuelle. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.