Skip to main content

La belle insouciance de Jesperi

Kotkaniemi restait de glace à quelques heures de vivre son baptême de feu dans la LNH dans l'uniforme des Canadiens, mercredi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Visiblement, le jeune homme ne réalise pas ce qu'il s'apprête à vivre.

Quand, en mêlée de presse mardi, on lui a demandé comment il se sent à quelques heures de faire ses débuts dans la LNH dans l'uniforme des Canadiens de Montréal, Jesperi Kotkaniemi a regardé ses interlocuteurs avant de répondre avec le sourire : « Très bien, merci. Et vous? »

Bienvenue dans l'univers du Finlandais âgé de 18 ans pour qui un premier match dans la LNH, un match inaugural en saison régulière à Toronto, n'est qu'un match comme les autres. Vraiment?

« Eh bien, il y a évidemment une épice additionnelle pour un premier match d'une saison », a-t-on pu lui soutirer.

Kotkaniemi en a remis quand on lui a demandé s'il avait une préférence entre être opposé à Auston Matthews ou à John Tavares, les deux supervedettes des Maple Leafs.

À LIRE AUSSI : CH : Un bon test pour commencer | Marcotte : Le Rocket à la sauce Bouchard! | Shaw reviendrait au jeu mercredi s'il n'en tenait qu'à lui | Weber nommé capitaine des Canadiens

« Ce ne sont que des joueurs d'une équipe rivale. »

Ce n'est pas de l'arrogance de sa part, mais bel et bien de l'insouciance. Une belle insouciance.

« Je ne sais pas trop s'il sait ce qui se passe. C'est peut-être mieux comme ça », a lancé l'attaquant Phillip Danault, décontenancé par le degré d'imperturbabilité de son jeune coéquipier.

« Il est très content d'être avec nous, je peux vous l'assurer. C'est bon qu'il soit calme. Il amène ça aux matchs. C'est ce qui fait de lui un excellent joueur. »

L'entraîneur Claude Julien a souligné que ce n'est pas une mauvaise chose dans le cas d'un jeune comme Kotkaniemi, qui a été le premier choix de l'équipe au dernier repêchage (no 3).

« C'est préférable qu'il soit décontracté au lieu d'être trop nerveux et de trop réfléchir dans le feu de l'action. Il est calme et prêt à faire son travail. J'aime son approche », a répété Julien.

Video: NJD@MTL: Kotkaniemi fait mouche à ses débuts

Kotkaniemi obtiendra un essai avec Jonathan Drouin pour le début de son aventure dans la LNH. Son compatriote Joel Armia sera l'autre ailier du trio.

« Nous regarderons ça de près (au début), mais nous garderons à l'œil les jumelages contre les gros joueurs de centre de nos adversaires. Nous prendrons les décisions en conséquence. Il pourrait avoir des permutations. Nous aurions voulu voir davantage Max Domi à l'œuvre dans les matchs présaison. »

« Vous voulez rire? »

La suspension de cinq matchs qu'a écopée Domi à sa première sortie dans le calendrier préparatoire a en quelque sorte pavé la voie à l'éclosion de Kotkaniemi, qui lui a ravi son poste au sein du trio de Drouin et d'Armia.

« Si j'ai trouvé ça dur de voir Kotkaniemi bien faire à ma place? Vous voulez rire, pas du tout, a rétorqué Domi, mardi. Il (Kotkaniemi) est incroyable, c'est un bon 'kid', très modeste. Il travaille tellement fort, il mérite tout ce qui lui arrive. Je suis heureux pour lui. C'est une superbe occasion qu'il se voit offrir. C'est tout un joueur. C'est agréable de le voir jouer. Nous sommes heureux de l'avoir avec nous. »

Domi devrait pivoter la troisième unité à l'attaque, entre les ailiers Artturi Lehkonen et Paul Byron.

Julien a dit espérer que le nouveau venu, acquis dans l'échange d'Alex Galchenyuk avec les Coyotes de l'Arizona, ne tente pas d'en faire trop.

« Nous aurions souhaité qu'il n'ait pas manqué de matchs préparatoires, a mentionné l'entraîneur. Ça nous aurait permis de mieux identifier le rôle précis qu'il peut camper avec nous. Max ne doit pas penser qu'il a besoin d'en faire plus que ce qu'on s'attend de sa part. Il se causerait plus de mal que de bien en voulant trop en faire. »

Pour revenir à Kotkaniemi, sa mère doit s'amener à Montréal la semaine prochaine avant le match d'ouverture à domicile du Tricolore.

« J'espère qu'elle va me cuisiner mes plats préférés », a-t-il dit en esquissant son plus beau sourire.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.