Skip to main content

Les meilleurs ont enfin été les meilleurs

Max Domi et Jonathan Drouin ont retrouvé la même chimie qui opérait à merveille, il y a quelques semaines à peine

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journalistes LNH.com

MONTRÉAL - Pour une rare fois au cours de cette dure séquence que traversent les Canadiens de Montréal, les meilleurs joueurs ont été les meilleurs, mardi, face aux Sénateurs d'Ottawa.

Max Domi et Jonathan Drouin ont récolté trois points chacun et ont fait frémir la défensive adverse tout au long de la soirée dans une victoire convaincante de 5-2 contre leurs rivaux de section, un deuxième gain seulement en huit rencontres (2-4-2).

« Ce trio-là a connu une bonne soirée et a fait du bon travail », a indiqué l'entraîneur Claude Julien. « Pour gagner des matchs, de gros matchs comme celui de ce soir contre des équipes que nous devons battre, tu as besoin de tes bons joueurs pour relever le défi et pour sonner la charge. C'est ce qu'ils ont fait. »

À LIRE AUSSI : La première aux Canadiens | Les Sénateurs sont méconnaissables à l'étranger

Les deux comparses avaient fière allure sur la patinoire du Centre Bell, un peu comme ils le faisaient avant que l'équipe connaisse des difficultés. Ils ont étourdi la défensive des Sénateurs - qui a très mal paru à plusieurs occasions - et se sont servis de leur vitesse pour faire reculer leurs adversaires.

Le tout a commencé en première période quand Drouin a profité d'une passe soulevée de Domi pour battre Craig Anderson d'un tir entre les jambières. Le Québécois a remis la pareille à son compagnon deux fois plutôt qu'une en l'espace de 2:51 au deuxième engagement.

Video: OTT@MTL: Les mains de Drouin étourdissent Anderson

Le deuxième de Domi a littéralement coupé les jambes des Sénateurs.

« C'est tellement facile de jouer avec lui », a vanté le no 13 du Tricolore, qui n'avait amassé qu'une aide à ses cinq derniers matchs. « Quand tu sais ce qu'il va faire avec la rondelle, c'est assez cool. Il est simplement incroyable. Le talent qu'il a avec la rondelle est égal à celui des joueurs d'élite de cette ligue. »

Si Domi traversait un passage plus cahoteux, Drouin avait tout de même récolté deux buts et trois aides à ses sept dernières rencontres. Il ne crachera toutefois pas sur la confiance acquise dans cette rencontre où la rondelle semblait le trouver partout où il allait.

« Il y a une bonne chimie entre nous deux et il y a des matchs comme celui-là où ça rentre, a-t-il expliqué. Nous avons eu des chances et nous en avons profité. […] Nous avons beaucoup de plaisir. Nous savons où nous sommes et quand se donner la rondelle, c'est le fun d'avoir eu un match comme ça. »

Une question de feeling

Jumelés à Andrew Shaw depuis déjà quelques semaines, Drouin et Domi ont vu apparaître le très rapide Paul Byron sur leur trio à partir de la deuxième période. Claude Julien voulait provoquer des choses et il a eu la main heureuse.

Non seulement Byron a eu son mot à dire sur le deuxième but de Domi, mais Shaw a amassé une brillante passe sur le but d'Artturi Lehkonen, son troisième en trois matchs.

Video: OTT@MTL: La combinaison Drouin-Domi frappe encore

« Tout le monde sait à quel point Paul a une bonne vitesse et une très bonne vision du jeu, a fait valoir Drouin. Avec lui, ce sont les petits jeux qui font la différence. On n'a pas eu besoin de se parler, on sait comment jouer ensemble. De toute façon, il est capable de jouer avec tout le monde. »

Mais attention, rien ne garantit que la formule sera de nouveau utilisée jeudi, alors que les Canadiens rendront visite aux Sénateurs. 

« On appelle ça du coaching, a déclaré Julien. Parfois, on voit des choses et on décide de faire des changements. Ironiquement, Byron et Shaw ont bien fait sur leur nouveau trio. C'est normal, toutes les équipes font des changements une fois de temps en temps. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.