Skip to main content

CMH: Classement des centres no 1 du LNH.com

Équipe Canada avec Sidney Crosby et Équipe Europe avec Anze Kopitar possèdent les deux meilleurs centres

par LNH.com / LNH.com

Au moment où les préparatifs de la Coupe du monde de hockey 2016 vont bon train en vue du début du tournoi le 17 septembre à Toronto, LNH.com jette un regard sur la composition des équipes. Sept journalistes qui couvriront tous la compétition qui va se dérouler pendant deux semaines au Air Canada Centre ont été appelés à classer les équipes de 1 à 8, dans diverses catégories. Aujourd'hui, nous établissons quelle équipe possède le meilleur centre no 1.

Il est difficile d'affirmer que le capitaine des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby n'est pas le meilleur joueur de centre dans le hockey en ce moment.

Son excellent rendement la saison dernière et son jeu dominant en route vers le championnat en séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016, alors que les Penguins ont vaincu les Sharks de San Jose en six matchs en grande finale, l'ont replacé au sommet de la hiérarchie aux yeux de plusieurs de ses critiques. Crosby a remporté le trophée Conn Smythe (six buts, 19 points en 24 matchs), et a remporté la Coupe Stanley pour la deuxième fois depuis 2009.

« Sidney Crosby a prouvé l'an dernier qu'il est toujours le joueur le plus dominant de la LNH en raison de son impact dans toutes les facettes du jeu, que ce soit sur la feuille de pointage, sur ses compagnons de trios, sans oublier la manière dont l'entraîneur adverse doit gérer son alignement », a souligné le journaliste principal du NHL.com Dan Rosen.

Selon un panel de journalistes du LNH.com, Crosby remporte haut la main le titre de meilleur joueur de centre numéro un en vue de la Coupe du monde de hockey 2016. Il a reçu sept votes de première place et un pointage parfait de 56 points, neuf de plus qu'Anze Kopitar en deuxième place, le capitaine des Kings de Los Angeles qui va évoluer avec Équipe Europe.

Pour ce scrutin, celui qui allait vraisemblablement agir à titre de centre numéro un pour chacune des huit équipes du tournoi a été retenu, et ces joueurs ont été classés par chacun des sept membres du panel.

Les centres numéro un que les membres du panel devaient départager étaient Crosby, Kopitar, Joe Pavelski d'Équipe États-Unis, Nicklas Backstrom d'Équipe Suède, Evgeni Malkin d'Équipe Russie, Connor McDavid d'Équipe Amérique du Nord, Aleksander Barkov d'Équipe Finlande et David Krejci d'Équipe République tchèque.

« Après sa conquête du trophée Conn Smythe - et de la Coupe Stanley - Sidney Crosby a la cote, note la journaliste du NHL.com Amalie Benjamin. Bien qu'il ait entrepris la saison à un rythme qui ne lui ressemblait pas, il a retrouvé son excellence habituelle, lui qui a terminé au troisième rang des pointeurs de la LNH. Cela est de bon augure pour Équipe Canada en vue de la Coupe du monde, alors que le double médaillé d'or olympique va mener la charge. »

Si Crosby a été bon dans la LNH, il a été tout aussi dominant dans les rencontres internationales. Crosby a récolté cinq buts et 10 points en 13 matchs aux Jeux olympiques, remportant l'or à chacune de ses deux apparitions aux Jeux (2010 à Vancouver, 2014 à Sotchi).

Ses statistiques dans ces tournois ne reflètent pas adéquatement son impact, selon Arpon Basu, directeur de la rédaction du LNH.com.

« Son jeu au cours des tournois regroupant les meilleurs joueurs au monde a toujours été scruté à la loupe et il va toujours y avoir quelqu'un qui va affirmer que Crosby ne produit pas assez, a expliqué Basu. Il a récolté sept points en sept matchs aux Jeux olympiques 2010 à Vancouver, mais il avait été blanchi au cours des matchs à élimination directe jusqu'à ce qu'il inscrive le but décisif en prolongation en finale contre les États-Unis. Aux Jeux olympiques 2014 à Sotchi, Crosby a amassé trois points en six parties, mais cela inclut le but qui a donné les devants au Canada 2-0 dans le match pour la médaille d'or. Dans ces deux cas, la qualité de l'ensemble du jeu de Crosby était bien supérieure à sa production. »

L'une des raisons qui expliquent pourquoi Crosby n'a pas été aussi dominant dans les tournois internationaux est la puissance des équipes canadiennes pour lesquelles il a évolué.

« Ce qui est vraiment impressionnant, c'est le nombre de centres numéro un qu'il y a derrière lui avec Équipe Canada », a mentionné le chroniqueur du NHL.com Nick Cotsonika.

AUTRES CLASSEMENTS

Attaquants | Défenseurs | Entraîneurs | Avantage numérique | Désavantage numérique | Centre No 1  | Attaquant défensif | Défenseur offensif | Défenseur défensif

Kopitar, la vedette incontestée de la Slovénie aux Jeux de Sotchi en 2014, sera maintenant entouré de joueurs de la LNH dans le cadre de la première participation d'Équipe Europe à un tournoi international. L'équipe est formée d'une collection de joueurs provenant de plusieurs pays européens, à l'exception de la Suède, de la Finlande, de la Russie et de la République tchèque.

Malkin, le centre no 2 de Pittsburgh derrière Crosby, a terminé au troisième rang du scrutin avec 43 points, 10 de plus que Pavelski, le centre des Sharks de San Jose, en quatrième place.

RÉSULTATS DU SCRUTIN

ÉQUIPE CANADA (Sidney Crosby) - 56 points (7 votes de première place)
ÉQUIPE EUROPE (Anze Kopitar) -- 47 points
ÉQUIPE RUSSIE (Evgeni Malkin) - 43 points
ÉQUIPE ÉTATS-UNIS (Joe Pavelski) - 33 points
ÉQUIPE SUÈDE (Nicklas Backstrom) - 28 points
ÉQUIPE AMÉRIQUE DU NORD (Connor McDavid) - 24 points
ÉQUIPE FINLANDE (Aleksander Barkov) - 12 points
ÉQUIPE RÉPUBLIQUE TCHÈQUE (David Krejci) - 9 points

 

En voir plus