Skip to main content

Une saison morte fertile en émotions pour les Hurricanes

Le DG Don Waddell revient sur l'offre hostile à Sebastian Aho, les différentes signatures de l'équipe et le futur de Justin Williams

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

Le directeur général des Hurricanes de la Caroline Don Waddell ne le cache pas, la décision de l'équipe d'égaler l'offre hostile de 42,27 millions $ des Canadiens de Montréal à l'endroit du joueur autonome avec compensation Sebastian Aho aura été un moment charnière pour l'organisation.

En n'hésitant pas à ouvrir les cordons de la bourse pour garder Aho, le meilleur joueur de l'équipe et un potentiel futur capitaine, les Hurricanes et le propriétaire Tom Dundon ont démontré à leurs joueurs, à leurs partisans et au reste de la LNH qu'ils étaient dédiés à ce que la formation poursuive sur ses succès de la dernière saison.

À LIRE AUSSI : Suzuki fera preuve de patience chez les Hurricanes | Un coup d'épée dans l'eau pour les Canadiens

« Tout le monde pense que nous ne sommes pas dans un gros marché de hockey, comme ils aiment appeler ça, mais nous sommes chanceux d'avoir un propriétaire qui a connu beaucoup de succès dans la vie et qui sait reconnaître ses éléments importants, a mentionné Waddell. Nous n'allons pas perdre un de ces éléments à ce moment-ci. Nous avons appris pour l'offre à 14h40 lors de cette journée (du 1er juillet), et on savait à 14h42, une fois que nous avons tous les deux eu le temps de la lire, que nous allions l'égaler. »

Les Hurricanes ont fait connaître leur décision d'égaler l'offre hostile le 2 juillet, et ils ont confirmé par écrit à la LNH qu'ils le faisaient le 7 juillet, rendant officiel le retour d'Aho, et ses 30 buts et 83 points l'an dernier, en Caroline.

Waddell estime que les Canadiens auraient dû savoir que les Hurricanes allaient égaler l'offre, mais il est heureux du résultat final et il croit qu'Aho l'est aussi.

« Nous avons discuté. Il veut être ici. Son agent lui a dit que c'était une manière comme une autre d'obtenir un nouveau contrat, et qu'il n'allait pas devoir attendre tout l'été. Ça fait partie de la convention collective, ça fait partie des affaires et on doit accepter cela. On doit mettre ça derrière nous. Sebastian est un bon jeune et je sais ce qu'il représente pour notre organisation, donc je pense qu'au final, tout le monde est bien heureux qu'il sera avec les Hurricanes pour au moins les cinq prochaines années. »

Dans une entrevue en profondeur avec LNH.com, Waddell discute de la saison morte des Hurricanes, du statut du capitaine Justin Williams et des attentes pour la prochaine campagne :

Est-ce que l'entre-saison se déroule comme vous l'espéreriez? Avez-vous été en mesure de garder les joueurs que vous désiriez et effectuer les changements voulus?

« Absolument. Nous avons été en mesure de nous entendre avec tous les joueurs que nous voulions. Le contrat d'Aho, on s'attendait à ce que ça se négocie durant tout l'été, mais le processus a été accéléré. Ça fait parti des affaires et c'est correct. La seule différence, c'est qu'on aurait aimé que le contrat soit d'une plus longue durée, mais c'en est un de cinq ans et nous n'avons donc pas à penser aux cinq prochaines années.

« Outre ça, nous avons été en mesure de resigner les gars de notre formation l'an dernier et ajouter d'autres éléments qui étaient nécessaires selon nous. »

Croyez-vous que votre équipe a maintenant une meilleure profondeur après l'acquisition d'Erik Haula dans une transaction avec les Golden Knights de Vegas, ainsi que la signature de Ryan Dzingel, qui a accepté un contrat de deux ans de 6,75 millions $?

« Oui. J'aime nos attaquants, c'est certain. Je pense qu'on a ajouté un autre bon centre en Haula. C'était une priorité pour nous. Puis Dzingel, nous avions eu des discussions à son sujet à la date limite des échanges et je lui ai parlé dès la première journée du marché des joueurs autonomes. À ce moment, on ne savait pas où nous allions investir notre argent. Nous sommes restés en contact avec lui, avec son agent. J'ai, tout comme [Dundon] et (l'entraîneur-chef) Rod Brind'Amour, continué à lui parler et au final, il voulait venir ici et on s'est entendus. »

Video: VGK@STL: Haula fait dévier le tir de Theodore

Votre capitaine, Justin Williams, aura 38 ans le 4 octobre, et il réfléchit à prendre sa retraite après 18 saisons dans la LNH. Est-ce qu'il vous a indiqué quels seront ses plans en vue de la prochaine saison?

« On attend toujours. Je pense vraiment qu'il penche pour un retour au jeu, mais il n'a pas pris sa décision finale encore. Notre équipe est solide même s'il prend sa retraite, donc s'il est de retour, ce sera un bonus. »

Est-ce qu'une date limite à été fixée dans ce dossier?

« Pas vraiment. Les dates limites ne fonctionnent pas. En ce moment, on pense à quelque part en août, mais je pense que ce sera réglé d'ici-là. »

Video: CAR@BOS, #2: Belle déviation de Williams

Est-ce que d'autres ajouts pourraient se faire ou est-ce que ce sera le calme plat d'ici le début de la saison?

« Nous n'avons jamais terminé. On discute avec des équipes. On regarde ce qui est disponible et si ça fait du sens. Pour ce qui est des joueurs autonomes, je pense qu'on a terminé notre magasinage. Il nous manque encore quelques joueurs de profondeur à Charlotte (dans la Ligue Américaine de hockey). Mais sinon, je pense qu'on pourrait faire un échange si on sent que ça peut nous rendre meilleurs. Ce n'est pas quelque chose qui nous effraie, donc on va garder l'œil ouvert. »

Les Hurricanes se sont qualifiés pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley l'an dernier pour la première fois depuis 2009, et ils ont atteint la Finale de l'Association de l'Est avant de s'incliner contre les Bruins de Boston. Est-ce que ce sera un défi de faire aussi bien, sinon mieux, cette saison et ne pas faire un pas vers l'arrière?

« C'est pourquoi nous devions ajouter des joueurs dans notre équipe. Nous nous sommes qualifiés pour les séries à la dernière semaine de la saison, et nous avons eu une bonne séquence par la suite. On jouait notre meilleur hockey depuis le Nouvel An. Ce qui a aussi changé dans notre équipe, c'est lorsque nous avons fait l'acquisition de (Nino) Niederreiter (du Wild du Minnesota). Nous étions alors trois matchs au-dessus de la barre de ,500 (22-19-5) quand nous l'avons obtenu (le 17 janvier). Nous avons terminé 17 matchs (46-29-7) au-dessus de cette marque. Il va être avec nous dès le début de la saison. On ajoute Dzingel et Haula, et (Andrei) Svechnikov va avoir une année d'expérience derrière la cravate. On pense donc avoir une meilleure équipe cette année que l'an dernier. »

Video: NYI@CAR, #4: Svechnikov marque un but d'assurance

Vous avez pris beaucoup d'équipes par surprise la saison dernière. Est-ce que ce sera plus difficile à faire cette année?

« C'est toujours difficile, mais je ne pense pas que notre état d'esprit va changer. Les matchs en octobre seront aussi importants que ceux en avril. Je pense qu'avec Rod pour mener ce groupe, nous serons prêts pour peu importe. De toute façon, cette idée comme quoi des équipes te prennent à la légère, je n'ai jamais acheté ça. Tout le monde tente d'aller chercher des points chaque soir et je ne pense pas que ce sera différent cette année. C'est à nous de nous occuper de ce que l'on peut contrôler. »

Vous avez accordé un nouveau contrat à Petr Mrazek, qui aura James Reimer comme adjoint après son acquisition des Panthers de la Floride. Est-ce que l'équipe optera pour une rotation de gardiens pour amorcer la saison?

« Non. Je regarde ça d'une autre façon. On a Mrazek qui vient de connaître une bonne saison pour nous l'an dernier. Je pense que c'est un poste qui est disponible pour trois gars, et ce sera celui qui le veut le plus qui le prendra. On doit gagner des matchs de hockey. On doit mettre devant le filet la meilleure option chaque soir pour gagner. On l'a prouvé l'an dernier quand on a rétrogradé (Scott Darling), même s'il touchait beaucoup d'argent dans les mineures. »

Video: CAR@BOS, #2: Mrazek vole Krug avec un superbe arrêt

Donc, la recrue Alex Nedeljkovic et Anton Forsberg (qui a été acquis dans une transaction avec les Blackhawks de Chicago) pourraient compétitionner au camp d'entraînement avec Reimer pour le poste de deuxième gardien?

« Oui. Nos quatre gardiens seront dans une sorte de compétition, mais Petr a sa place. L'an dernier, on a fini par utiliser trois gardiens, et il faut être bon devant le filet, donc on se sent confortable où nous en sommes avec ces quatre joueurs. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.