Skip to main content

Ryan Suzuki fera preuve de patience chez les Hurricanes

Le joueur de centre, qui a été le 28e choix du Repêchage 2019, pourrait profiter d'une saison de plus dans la OHL

par Kurt Dusterberg / Correspondant LNH.com

RALEIGH, N.C. -- Ryan Suzuki aura peut-être besoin d'un peu de temps avant d'atteindre la LNH, mais les Hurricanes de la Caroline espèrent que celui qu'ils ont repêché au 28e rang en 2019 deviendra un joueur de centre de haut calibre.

L'Ontarien de 18 ans a découvert l'organisation des Hurricanes de la Caroline lors du camp de perfectionnement de l'équipe en juin. Mais il avait déjà eu droit à un avant-goût, puisqu'il avait demandé conseil à son frère de 19 ans Nick, un espoir des Canadiens de Montréal qui avait été repêché en première ronde (13e) par les Golden Knights de Vegas en 2017.

« J'ai vraiment posé beaucoup de questions », a raconté Ryan Suzuki à propos des conversations tenues avec son frère ainé, qui a passé la dernière saison au sein de l'Attak de Owen Sound et du Storm de Guelph dans la Ligue de hockey de l'Ontario. « Il m'a dit qu'il y a une raison pour laquelle ils m'ont repêché, et que je dois jouer comme tu peux le faire et profiter de cette semaine. »

ESPOIRS : Thomson veut contribuer des deux côtés de la patinoire pour les SénateursByram s'attire des comparaisons avec Makar

Ryan Suzuki est avant tout un centre fabricant de jeu, capable de trouver les lignes de passe vers ses coéquipiers, mais ses habiletés ont fait de lui un joueur utile partout sur la glace, capable de produire offensivement dans le hockey junior. Il a obtenu 75 points (25 buts, 50 passes) en 65 parties la saison dernière avec les Colts de Barrie de la OHL. En plus de ses qualités de passeur, il peut se créer de l'espace pour décocher un tir à travers le trafic, en plus de s'emparer des retours près du filet.

« Lors des prochains camps, je vais vraiment pouvoir mesurer l'efficacité de mon jeu, a-t-il mentionné. J'ai confiance en moi et je crois que je peux avoir du succès au prochain niveau. Je dois seulement peaufiner mon jeu un peu plus et tirer au filet plus que je ne le fais actuellement. »

Les Hurricanes seront patients avec Suzuki.

« Tu ne t'attends pas à ce qu'un jeune réussisse à faire l'équipe l'an prochain, mais dans son cas, tu espères que ses qualités de centre capable de fabriquer des jeux pourront éventuellement rendre notre équipe meilleure. »

Quand il sera prêt pour la LNH, Suzukui pourrait alors être réuni avec son ancien coéquipier à Barrie, Andrei Svechnikov, qui a été repêché par les Hurricanes au deuxième rang en 2018. L'attaquant a amassé 37 points en 82 parties lors de sa saison recrue dans la LNH.

« J'ai eu le privilège de le voir travailler hors de la glace, a raconté Suzuki. C'est un vrai professionnel. Il fait tout de la bonne façon. J'étais un jeunot de 16 ans qui je suis arrivé à Barrie, alors qu'Andrei était déjà là. J'ai pu voir comment il travaille et ce qu'il faut faire pour se retrouver dans la même position que lui, et je sais que je peux apprendre beaucoup de ce gars. »

Suzuki est aussi conscient que les Hurricanes peuvent se permettre d'être patients avec lui, et c'est pourquoi il n'aurait pas de problème à retourner dans le junior pour une troisième saison.

« Bien sûr, tu veux te rendre dans la LNH le plus rapidement possible, a souligné Suzuki. Mais la OHL est une excellente ligue pour te pousser à atteindre tes objectifs. Si ça ne fonctionne pas avec les Hurricanes cette année, je peux retourner à Barrie. C'est une excellente organisation. Tout le travail que je vais faire à cet endroit va être bénéfique pour me permettre d'atteindre la LNH. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.