Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Islanders

L'après-Tavares s'amorce avec de nouveaux visages à tous les niveaux à New York

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Islanders de New York.

Le joueur de concession de la dernière décennie chez les Islanders a décidé de poursuivre sa carrière sous d'autres cieux. L'avenir de l'équipe repose maintenant entre les mains de deux hommes de hockey dont la crédibilité n'est plus à prouver.

John Tavares, premier choix au total du repêchage 2009 et auteur de 621 points en 669 matchs avec les Islanders, s'est prévalu de son autonomie pour s'entendre avec les Maple Leafs de Toronto le 1er juillet.

Les efforts du nouveau directeur général, Lou Lamoriello, et du nouvel entraîneur-chef, Barry Trotz, n'ont pas été suffisants afin de convaincre Tavares de demeurer avec les Islanders. C'est donc sans le numéro 91 que ces deux hommes vont tenter de redonner à l'équipe leurs lettres de noblesse, et de les ramener en séries après deux ans d'absence.

En voir plus

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Islanders

La relève aura une importance accrue à New York après le départ de Tavares

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Islanders de New York.

Les Islanders ont pu miser sur l'apport de plusieurs jeunes joueurs de talent au cours des dernières saisons.

Le départ de John Tavares vient toutefois exacerber l'importance de la relève. New York a déjà frappé un coup de circuit en 2015 en sélectionnant Mathew Barzal au 15e rang au total. Le nouveau directeur général Lou Lamoriello espère maintenant avoir eu la main heureuse avec ses deux choix de première ronde au dernier encan.

Plusieurs joueurs répertoriés ci-dessous vont rejoindre les Barzal, Anthony Beauvillier et Ryan Pulock sous peu, alors que les Islanders vont tenter au plus vite de tourner la page sur l'ère du numéro 91.

En voir plus

31 en 31 : Analyse des Islanders de New York pour les poolers

Le départ de Tavares aura un impact sur le reste de la formation new-yorkaise

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Islanders de New York.

L'impact d'une vedette de la trempe de John Tavares se fait ressentir sur l'ensemble des joueurs d'une formation. C'est pourquoi les poolers devront faire bien attention au cours de leur prochain repêchage dans leur évaluation des joueurs des Islanders.

En voir plus

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Predators

La continuité est de mise pour Nashville, qui a remporté le trophée des Présidents pour la première fois de son histoire

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Predators de Nashville.

Quand une équipe connaît la meilleure saison de son histoire, qu'elle remporte au passage le trophée des Présidents pour la première fois, et que plusieurs de ses éléments se retrouvent finalistes aux différents honneurs au Gala de remise des trophées de la LNH en fin de saison, il n'est pas surprenant que la saison morte soit plutôt tranquille.

C'est exactement la voie qui a été empruntée par les Predators, qui misent sur la continuité afin de répéter leurs exploits de la dernière saison.

Forts d'une récolte de 117 points (53-18-11), ils ont vu leur gardien Pekka Rinne remporter le trophée Vézina à titre de meilleur gardien de la ligue, tandis que le défenseur P.K. Subban a été finaliste au trophée Norris. Le gardien Juuse Saros a de son côté été nommé sur l'équipe d'étoiles des recrues de la LNH.

En voir plus

31 en 31 : Analyse des Predators de Nashville pour les poolers

Les options intéressantes ne manquent pas à chacune des positions

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Predators de Nashville.

Quand une équipe termine au premier rang du classement général de la LNH, comme ç'a été le cas pour les Predators la saison dernière, ça signifie généralement que plusieurs joueurs ont connu de bonnes saisons. Pourtant, quand on regarde le classement des pointeurs de l'équipe, on se rend compte qu'aucun joueur n'a atteint le plateau des 70 points. Les trois membres du premier trio de l'équipe, Ryan Johansen, Filip Forsberg et Viktor Arvidsson, possèdent toutefois le potentiel pour surpasser le total.

C'est à la ligne bleue que les poolers peuvent vraiment frapper un grand coup avec la présence des P.K. Subban, Roman Josi et Ryan Ellis, trois valeurs sûres capables de franchir la marque des 50 points.

Pekka Rinne vient de connaître une superbe saison et son nom doit de nouveau figurer très haut sur les listes des poolers, mais son adjoint, Juuse Saros, pourrait être une des cartes cachées cette saison. Rinne ne rajeunit pas et a déjà raté de longues périodes en raison de blessures. Saros pourrait voir son rôle augmenter cette saison, surtout que Rinne écoule la dernière année de son contrat.

En voir plus

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Predators

Malgré un bassin d'espoirs un peu dégarni, Nashville mise encore sur un espoir de premier plan à l'attaque et à la ligne bleue

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Predators de Nashville.

Les Predators, comme plusieurs équipes qui bâtissent leur formation en vue de gagner à court terme, se retrouvent avec des filiales un brin dégarnies.

C'est ce qui se produit lorsqu'une formation échange plusieurs de ses choix élevés, Nashville n'a d'ailleurs sélectionné son premier joueur qu'en quatrième ronde au dernier encan, ou certains de ses meilleurs espoirs. Nous en avons eu un exemple la saison dernière, alors que Samuel Girard et Vladislav Kamenev ont été cédés à l'Avalanche du Colorado.

Nashville a toutefois frappé dans le mille avec ses premiers choix des dernières saisons, ce qui leur permet de toujours miser sur un espoir de premier plan à la ligne bleue et à l'attaque. Ces espoirs pourraient rejoindre sous peu les jeunes Kevin Fiala et Juuse Saros dans la LNH.

En voir plus

31 en 31 : Analyse des Panthers de la Floride pour les poolers

Plusieurs munitions supplémentaires en attaque pour les Panthers

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Panthers de la Floride.

Après avoir vu quatre de leurs joueurs inscrire 27 buts ou plus la saison dernière, les Panthers de la Floride ont ajouté à leur formation un joueur qui a atteint ce plateau à trois reprises au cours des quatre dernières saisons en Mike Hoffman. Il va rejoindre les deux fers de lance de l'attaque de la Floride, Aleksander Barkov et Jonathan Huberdeau, et il pourrait être rejoint par quelques espoirs de premier plan en attaque, notamment Owen Tippett et Henrik Borgstrom.

À la ligne bleue, Keith Yandle et Aaron Ekblad sont des valeurs sûres, alors que Mike Matheson pourrait fort bien éclore au cours de la prochaine saison

En voir plus

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Panthers

La Floride persuadée qu'elle peut bâtir sur sa solide fin de saison pour retourner en séries

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Panthers de la Floride.

Après avoir raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley par un seul point la saison dernière, l'objectif est clair pour les Panthers en 2018-19.

« Nous devons obtenir ce point de plus », a résumé le directeur général Dale Tallon en entrevue avec le site Web des Panthers. « Nous devons faire partie de la danse du printemps. C'est la clé, participer aux séries, puis aller de l'avant à partir de là. Notre objectif est de faire les séries, puis nous verrons comment les choses vont se passer. »

Les raisons de croire que l'équipe floridienne sera en mesure de récolter ce point supplémentaire sont nombreuses. 

En voir plus

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Panthers

Après les défenseurs, c'est au tour des jeunes attaquants de cogner à la porte en Floride

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Panthers de la Floride.

Les Panthers ont sélectionné de nombreux défenseurs avec des choix hâtifs il y a quelques années, et les résultats commencent à se faire voir dans leur formation.

Aaron Ekblad (no 1, 2014) et Mike Matheson (no 23, 2012) jouent déjà un rôle clé dans la brigade défensive des Panthers, alors que Ian McCoshen (no 31, 2013) et MacKenzie Weegar (no 206, 2013) cognent à la porte.

C'est maintenant au tour des jeunes attaquants prometteurs de l'organisation de vouloir faire leur place en Floride, et certains d'entre eux pourraient avoir un impact immédiat sur les succès des Panthers.

En voir plus

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Red Wings

La relève enfin prête à prendre le relais à Detroit

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Red Wings de Detroit.

Quand une équipe termine parmi les dernières de la ligue, malgré le fait qu'elle est l'une des plus âgées de la LNH, la relève se doit d'être prête à prendre le relais rapidement.

Ce moment approche heureusement pour les Red Wings. De jeunes attaquants comme Anthony Mantha, Dylan Larkin, Tyler Bertuzzi et Andreas Athanasiou occupent tous des rôles importants à Detroit, et ils seront rejoints par d'autres attaquants prometteurs cette saison. Plusieurs jeunes arrières cognent également à la porte de la LNH.

Les Red Wings ont aussi fait le plein d'espoirs de grande qualité au dernier repêchage, avec quatre choix parmi les 36 premiers, ce qui leur a permis de mettre la main sur les espoirs Joe Veleno, Jonathan Berggren et Jared McIsaac, en plus de celui qui trône au sommet de la liste de leurs meilleurs espoirs.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.