Skip to main content

Super 16 : Les Panthers et les Flyers accèdent au palmarès

Le Lightning et les Blues ont repris la même place qu'à la fin de la saison dernière au classement malgré leurs destins diamétralement opposés dans les séries

par Marc Tougas / Collaborateur indépendant LNH.com

Beaucoup de choses se sont passées depuis la publication de notre dernier Super 16, le 4 avril dernier : des éliminations surprises dans les séries, un vainqueur de la Coupe Stanley relativement surprenant, des joueurs qui changent d'équipe par voie de transaction et par l'entremise du marché des joueurs autonomes… Résultat, ç'a bougé pas mal au sein de notre classement des 16 équipes du moment dans la LNH, tel que décidé par l'équipe de LNH.com.

C'est ainsi qu'il y a deux nouvelles entrées au sein du top-16, deux équipes qui ont embauché un nouvel entraîneur dans l'espoir de voir leur potentiel se réaliser : les Panthers de la Floride, qui ont fait leur entrée au 11e rang, et les Flyers de Philadelphie, qui occupent la 14e place.

À LIRE AUSSI: Prédictions du LNH.com pour la saison 2019-20 | Le hockey, ça se passe sur LNH.com!

Les attentes sont grandes à l'endroit des Panthers, qui ont embauché Joel Quenneville pour diriger les Aleksander Barkov, Jonathan Huberdeau et compagnie, en plus de mettre la main sur le gardien de but de premier plan et le joueur autonome Sergei Bobrovsky.

Notre panel a par ailleurs confiance qu'Alain Vigneault, le nouveau pilote des Flyers, saura donner à l'équipe de Philadelphie une discipline sur la glace qui lui permettra d'accéder au rang des équipes aspirantes à une place dans les séries.

La saison morte a fait trois « victimes » notables : les Flames de Calgary (au 10e rang, un recul de huit places par rapport au top-16 du 4 avril), les Penguins de Pittsburgh (13e, une régression de sept rangs) et les Jets de Winnipeg (15e, baisse de 10 places). Ces équipes ne se sont pas toutes affaiblies au cours des derniers mois, et demeureront fort coriaces bien des soirs, mais quand tous les autres s'améliorent…

À noter par ailleurs que le Lightning de Tampa Bay a beau s'être effondré au premier tour éliminatoire le printemps dernier, l'équipe de LNH.com estime que les joueurs de l'entraîneur Jon Cooper n'en sortiront pas trop ébranlés et continueront d'exceller. C'est pourquoi six des sept membres du panel continuent de lui attribuer le premier rang du palmarès, place que le Lightning a occupée pendant la quasi-totalité de la saison 2018-19.

De l'autre côté de la médaille, on notera que la conquête de la Coupe Stanley par les Blues de St. Louis n'a guère changé la façon dont le jury de LNH.com perçoit le potentiel de cette équipe, puisqu'on leur attribue le 8e rang… exactement comme le 4 avril dernier, avant le début des séries.

Hommes de peu de foi? C'est ce qu'on verra dans les prochaines semaines, au fur et à mesure que notre Super 16 évoluera en fonction des succès et des déboires de chacun!

Pour établir le classement du Super 16, les sept membres du personnel de LNH.com participant ont chacun établi leur propre classement des formations qui, selon lui, sont les 16 équipes du moment dans la Ligue. Chacun remet son classement et des points sont attribués en conséquence.

Chaque équipe qui est classée au premier rang reçoit 16 points, celle qui est deuxième obtient 15 points, celle qui est troisième en a droit à 14, et ainsi de suite jusqu'à l'équipe de 16e place, qui récolte un point.

Voici de quoi a l'air le classement de cette semaine une fois que tout a été additionné - avec en boni, une observation sur chaque formation retenue au sein de notre Super 16 : 

1. Lightning de Tampa Bay (2018-19 : 62-16-4)
Total de points : 111
Fin de saison dernière : 1er

Un peu mince au centre : Cédric Paquette sera à l'écart du jeu pour une partie du mois d'octobre en raison d'une blessure dont la nature n'a pas été divulguée et son absence affecte la profondeur du Lightning au poste de centre puisque Brayden Point se remet d'une intervention chirurgicale à la hanche. Heureusement pour Tampa Bay, Tyler Johnson devrait être en mesure de disputer le match d'ouverture de jeudi soir contre les Panthers. Reste que l'entraîneur Jon Cooper pourrait devoir remettre à plus tard son plan de muter Steven Stamkos à l'aile puisque pour l'instant, Yanni Gourde, Anthony Cirelli et Gemel Smith sont les seuls autres joueurs aptes à pivoter un trio. 

2. Golden Knights de Vegas (2018-19 : 43-32-7)
Total de points : 90
Fin de saison dernière : 11e

Adepte des départs en douceur : Max Pacioretty a toujours connu des débuts de saison relativement lents au chapitre de la production de buts, sauf en 2015-16, quand il avait inscrit sept filets à ses neuf premiers matchs, une lancée qu'il a pu bâtir en réalisant deux doublés à ses quatre premières sorties de la campagne. Il avait marqué 30 buts cette saison-là, une des cinq fois où il avait atteint le cap de la trentaine. Pacioretty n'a pas marqué dans la victoire de 4-1 des siens contre les Sharks, mercredi, mais il a inscrit une passe et affiché un différentiel de plus-1 en 19:05 de jeu. Il a décoché cinq tirs au but et provoqué deux revirements.

Video: SJS@VGK: Glass double l'avance avec son 1er but

3. Bruins de Boston (2018-19 : 49-24-9)
Total de points : 84
Fin de saison dernière : 3e

Mieux vaut tard que jamais : Patrice Bergeron était au centre de Brad Marchand et David Pastrnak, comme d'habitude, durant l'entraînement de mercredi. Tout semble indiquer qu'il sera donc en mesure d'enfiler l'uniforme en vue du match d'ouverture de saison des Bruins, jeudi soir contre les Stars de Dallas, même s'il n'a pris part qu'à son premier match préparatoire du camp d'entraînement samedi dernier. Bergeron a dû y aller doucement au début du camp en raison d'un mal à l'aine, mais il a assuré après la rencontre de samedi que tout allait bien de ce côté. « Ça fait du bien d'avoir un premier match sous la ceinture, a-t-il alors déclaré. Ça s'est passé comme je l'espérais, tout va bien. »

4. Capitals de Washington (2018-19 : 48-26-8)
Total de points : 83
Fin de saison dernière : 4e

Une promotion en raison d'une suspension : En l'absence d'Evgeny Kuznetsov, qui purgeait le premier match d'une suspension de trois rencontres, mercredi soir, c'est Lars Eller qui a pivoté le deuxième trio des Capitals à l'occasion de la rencontre contre les Blues. Il était flanqué de Jakub Vrana et T.J. Oshie. Le joueur de centre danois a amassé deux aides et décoché quatre tirs au but en 17:35 de temps de glace.

5. Maple Leafs de Toronto (2018-19 : 46-28-8)
Total de points : 80
Fin de saison dernière : 9e

Deux ex-LHJMQ font la paire : Pendant que Jason Spezza était laissé dans les gradins lors du match d'ouverture de saison de mercredi soir contre les Sénateurs d'Ottawa - l'entraîneur Mike Babcock a promis que l'attaquant allait jouer vendredi contre les Blue Jackets de Columbus -, Frédérik Gauthier était dans l'alignement. Le Lavallois de 24 ans, un ancien de l'Océanic de Rimouski qui en est à sa cinquième saison avec les Maple Leafs et a disputé un sommet en carrière de 70 matchs l'hiver dernier, s'est retrouvé au sein du quatrième trio en compagnie de Nick Shore et Dmytro Timashov. Shore est un vétéran de 27 ans qui a joué dans la KHL la saison dernière après avoir disputé quatre saisons dans la LNH avec trois équipes, dont les Kings de Los Angeles, tandis que Timashov est un athlète de 23 ans de nationalités ukrainienne et suédoise qui a joué dans la LHJMQ avec les Remparts de Québec et les Cataractes de Shawinigan avant de passer les trois dernières saisons dans la Ligue américaine avec les Marlies de Toronto. Gauthier a marqué un but en 9:29 de jeu dans la victoire de 5-3 des siens, mercredi, pendant que Timashov récoltait une aide en 8:50 de temps de glace.

Video: OTT@TOR: Gauthier réplique pour Toronto

6. Sharks de San Jose (2018-19 : 46-27-9)
Total de points : 72
Fin de saison dernière : 10e

Thornton à la poursuite d'Oates : Joe Thornton a besoin de 22 points pour devenir le 14e joueur dans l'histoire de la LNH à atteindre le cap des 1500 points. Le vétéran joueur de centre se trouve à sept mentions d'aide du septième rang dans les annales de la Ligue, qui appartient à Adam Oates.

7. Predators de Nashville (2018-19 : 47-29-6)
Total de points : 64
Fin de saison dernière : 7e

Reculer pour mieux avancer?: Proclamé joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue américaine la saison dernière, Daniel Carr a été retenu au sein de la formation des Predators en vue de la saison 2019-20 après avoir signé un contrat d'un an avec l'équipe de Nashville, le 1er juillet dernier. Le vétéran de 27 ans n'a disputé que six matchs dans la LNH la saison dernière avec les Golden Knights, après avoir inscrit six buts et 10 passes en 38 matchs l'hiver précédent avec les Canadiens, à sa troisième saison avec le club montréalais.

8. Blues de St. Louis (2018-19 : 45-28-9)
Total de points : 57
Fin de saison dernière : 8e

Les Bleus de St. Louis : Le deuxième trio des Blues était aux deux tiers québécois mercredi soir lors du match d'ouverture de saison des champions en titre de la Coupe Stanley, puisque Ryan O'Reilly s'est retrouvé au centre de David Perron, de Sherbrooke, et de Samuel Blais, de Montmagny. Blais a marqué un but et Perron a enregistré une passe, ce qui leur a tous deux permis d'afficher un différentiel de plus-1, tandis que O'Reilly a récolté deux aides. 

Video: WSH@STL: Blais compte dans la première minute

9. Stars de Dallas (2018-19 : 43-32-7)
Total de points : 55
Fin de saison dernière : 14e

Comme le bon vin : Même si Alexander Radulov semble rajeunir - après tout, les deux dernières saisons ont été les meilleures de sa carrière, alors qu'il a récolté 72 points chaque fois -, il se sentira moins vieux chez les Stars cette saison : le Russe de 33 ans est le cadet des deux nouveaux attaquants de l'équipe, Joe Pavelski (35 ans) et Corey Perry (34 ans).

10. Flames de Calgary (2018-19 : 50-25-7)
Total de points : 53
Fin de saison dernière : 2e

Au rendez-vous malgré tout : Matthew Tkachuk devrait être en mesure de disputer le match d'ouverture des Flames, jeudi contre l'Avalanche, après avoir eu droit à 20:18 de temps de glace à l'occasion du dernier match préparatoire des siens, samedi, contre les Oilers d'Edmonton. L'attaquant, qui a signé un contrat de trois ans le 25 septembre, a amassé 77 points (34 buts, 43 passes) en 80 matchs l'hiver dernier.

11. Panthers de la Floride (2018-19 : 36-32-14)
Total de points : 52
Fin de saison dernière : s.o.

Montembeault monte en grade : Sergei Bobrovsky aura évidemment droit à la part du lion des départs devant le filet des Panthers cette saison, mais lorsqu'il aura besoin d'un repos, c'est Samuel Montembeault qui devrait prendra la relève. Celui-ci a obtenu le poste de gardien numéro deux en ce début de saison 2019-20. Le Québécois de 22 ans originaire de Bécancour a eu droit à 10 départs, en fin de saison dernière, quand il a été rappelé de la Ligue américaine en mars parce que James Reimer s'est blessé. Montembeault a maintenu une moyenne de buts alloués de 3,04 avec un pourcentage d'arrêts de ,894, puis les Panthers ont échangé Reimer à la fin du mois de juin, pour ensuite offrir au gardien québécois une offre qualificative afin de retenir ses services. Montembeault a bien fait durant le camp d'entraînement, lui qui a notamment réalisé 30 arrêts sans céder de but dans une victoire de 6-0 contre les Stars en match préparatoire. 

12. Avalanche du Colorado (2018-19 : 38-30-14)
Total de points : 51
Fin de saison dernière : é-16e

Un Français déboule à Denver : Embauché par l'Avalanche à titre de joueur autonome le 1er juillet dernier, Pierre-Édouard Bellemare risque d'être appelé à contribuer au désavantage numérique de la formation du Colorado cette saison. Celui-ci a été le septième pire dans la LNH l'hiver dernier, avec un taux de succès de 78,7 pour cent. Le Français de 34 ans a marqué deux buts à quatre contre cinq, la saison dernière, quand il s'alignait avec les Golden Knights.

13. Penguins de Pittsburgh (2018-19 : 44-26-12)
Total de points : 35
Fin de saison dernière : 6e

Un différentiel à mieux entretenir : On ne sait pas encore si Alex Galchenyuk disputera son premier match de saison régulière dans l'uniforme des Penguins, jeudi soir, puisqu'il représente un cas incertain, mais une chose est sûre, atteindre le cap des 20 buts pour la première fois depuis la saison 2015-16 ne représentera pas sa seule résolution cette saison. Il devra aussi améliorer ses statistiques défensives, lui qui a affiché un différentiel de moins-19 la saison dernière avec les Coyotes de l'Arizona, ce qui n'est guère mieux que le différentiel de moins-31 qu'il avait enregistré la saison précédente, à sa sixième et dernière campagne avec les Canadiens de Montréal.

14. Flyers de Philadelphie (2018-19 : 37-37-8)
Total de points : 21
Fin de saison dernière : s.o.

Un Voracek vorace ce vendredi?: Attendez-vous à ce que les Flyers, y compris Claude Giroux et Sean Couturier, cherchent à alimenter Jakub Voracek un peu plus que d'habitude à l'occasion du match d'ouverture de saison de vendredi contre les Blackhawks de Chicago, puisque celui-ci aura lieu à Prague, en République tchèque. Voracek est originaire de ce pays, plus précisément de Kladno, une véritable pépinière de hockeyeurs puisque Tomas Plekanec et Jaromir Jagr, entre autres, y sont également nés.

15. Jets de Winnipeg (2018-19 : 47-30-5)
Total de points : 17
Fin de saison dernière : 5e

Mission accomplie… pour l'instant : Un vétéran de huit saisons dans la LNH, dont les trois dernières avec l'Avalanche, Gabriel Bourque a dû accepter un contrat à deux volets avec les Jets de Winnipeg, au mois d'août, dans l'espoir de poursuivre sa carrière au plus haut niveau. Le Rimouskois de 29 ans a gagné son pari puisqu'il a été retenu dans la formation en vue de la saison 2019-20. On risque de le voir au sein du quatrième trio pivoté par Mark Letestu, au sein d'une unité qui sera possiblement complétée par Mathieu Perreault.

16. Hurricanes de la Caroline (2018-19 :46-29-7)
Total de points : 12
Fin de saison dernière : 15e

À temps pour la visite du CH : Jake Gardiner a pris part à l'entraînement de mardi et il a dit bien se sentir, donc le défenseur devrait être en mesure d'affronter les Canadiens de Montréal, jeudi au PNC Arena, à l'occasion du match d'ouverture de saison des Hurricanes. Gardiner avait raté du temps d'entraînement ainsi que les deux derniers matchs préparatoires en raison d'une blessure dont la nature n'a pas été divulguée.

Les autres équipes qui ont reçu des points cette semaine : Devils du New Jersey, 10 ; Canadiens de Montréal, 4 ; Islanders de New York 1.

VOICI COMMENT NOUS LES AVONS CLASSÉS :

ROBERT LAFLAMME, journaliste principal LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay; 2. Blues de St. Louis; 3. Maple Leafs de Toronto; 4. Bruins de Boston; 5. Flames de Calgary; 6. Capitals de Washington; 7. Golden Knights de Vegas; 8. Predators de Nashville; 9. Sharks de San Jose; 10. Penguins de Pittsburgh; 11. Panthers de la Floride; 12. Flyers de Philadelphie; 13. Avalanche du Colorado; 14. Stars de Dallas; 15. Jets de Winnipeg; 16. Islanders de New York
 

GUILLAUME LEPAGE, journaliste LNH.com
1. Golden Knights de Vegas; 2. Lightning de Tampa Bay; 3. Stars de Dallas; 4. Sharks de San Jose; 5. Bruins de Boston; 6. Capitals de Washington; 7. Avalanche du Colorado; 8. Penguins de Pittsburgh; 9. Predators de Nashville; 10. Flames de Calgary; 11. Panthers de la Floride; 12. Flyers de Philadelphie; 13. Maple Leafs de Toronto; 14. Blues de St. Louis; 15. Jets de Winnipeg; 16. Hurricanes de la Caroline
 
NICOLAS DUCHARME, journaliste LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay; 2. Maple Leafs de Toronto; 3. Golden Knights de Vegas; 4. Capitals de Washington; 5. Predators de Nashville; 6. Bruins de Boston; 7. Panthers de la Floride; 8. Blues de St. Louis; 9. Sharks de San Jose; 10. Flyers de Philadelphie; 11. Stars de Dallas; 12. Flames de Calgary; 13. Penguins de Pittsburgh; 14. Canadiens de Montréal; 15. Jets de Winnipeg; 16. Avalanche du Colorado
 
SÉBASTIEN DESCHAMBAULT, directeur de la rédaction LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay; 2. Stars de Dallas; 3. Capitals de Washington; 4. Golden Knights de Vegas; 5. Bruins de Boston; 6. Avalanche du Colorado; 7. Panthers de la Floride; 8. Flames de Calgary; 9. Sharks de San Jose; 10. Penguins de Pittsburgh; 11. Maple Leafs de Toronto; 12. Hurricanes de la Caroline; 13. Predators de Nashville; 14. Jets de Winnipeg; 15. Blues de St. Louis; 16. Canadiens de Montréal
 
JOHN CIOLFI, pupitreur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay; 2. Blues de St Louis; 3. Golden Knights de Vegas; 4. Maple Leafs de Toronto; 5. Bruins de Boston; 6. Capitals de Washington; 7. Sharks de San Jose; 8. Avalanche du Colorado; 9. Predators de Nashville; 10. Devils du New Jersey; 11. Flames de Calgary; 12. Hurricanes de la Caroline; 13. Stars de Dallas; 14. Penguins de Pittsburgh; 15. Panthers de la Floride; 16. Jets de Winnipeg
 
HUGUES MARCIL, pupitreur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay; 2. Golden Knights de Vegas; 3. Predators de Nashville; 4. Maple Leafs de Toronto; 5. Bruins de Boston; 6. Sharks de San Jose; 7. Capitals de Washington; 8. Flames de Calgary; 9. Panthers de la Floride; 10. Blues de St. Louis; 11. Stars de Dallas; 12. Avalanche du Colorado; 13. Penguins de Pittsburgh; 14. Jets de Winnipeg; 15. Flyers de Philadelphie; 16. Hurricanes de la Caroline
 
MARC TOUGAS, collaborateur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay ; 2. Maple Leafs de Toronto ; 3. Sharks de San Jose ; 4. Capitals de Washington ; 5. Bruins de Boston ; 6. Avalanche du Colorado ; 7. Panthers de la Floride ; 8. Predators de Nashville ; 9. Golden Knights de Vegas ; 10. Stars de Dallas ; 11. Blues de St. Louis ; 12. Flames de Calgary ; 13. Jets de Winnipeg ; 14. Devils du New Jersey ; 15. Flyers de Philadelphie ; 16. Penguins de Pittsburgh
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.