Skip to main content

Stamkos et Hedman sont mieux préparés pour affronter les Capitals

Les piliers du Lightning entament la finale de l'Association de l'Est avec de bons souvenirs de la victoire de 2011 en séries contre Washington

par Corey Long / Correspondant NHL.com

TAMPA BAY - Steven Stamkos avait 21 ans et Victor Hedman avait 20 ans la dernière fois que le Lightning de Tampa Bay a affronté les Capitals de Washington en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Stamkos, maintenant le centre no 1 et le capitaine du Lightning, et Hedman, le défenseur no 1 de Tampa Bay et double finaliste au trophée Norris, sont les deux seuls joueurs de l'édition actuelle du Lightning à avoir balayé les Capitals en demi-finale de l'Association de l'Est en 2011.

Stamkos avait amassé deux buts en quatre matchs, incluant le but vainqueur dans le match no 1. Hedman avait obtenu deux assistances.

À LIRE : Aperçu de la série Capitals vs Lightning | Le Lightning espère ralentir Ovechkin et les Capitals

« Ça fait longtemps, a dit Hedman. « J'avais quel âge? 21 ans peut-être? Mais ç'avait été une série amusante. On venait de gagner le match no 7 contre Pittsburgh (en première ronde). On avait été capables de gagner quatre parties de suite contre Washington. C'était des matchs serrés, mais on était parvenus à en sortir vainqueurs. »

Le Lightning et les Capitals écriront un nouveau chapitre de leur histoire en séries éliminatoires lors de la finale de l'Association de l'Est 2018, alors que le match no 1 aura lieu vendredi au Amalie Arena (20 h HE, NBCSN, TVAS).

En 2011, il s'agissait de la première expérience en séries éliminatoires de Stamkos et Hedman, un parcours qui s'est terminé par un revers contre les Bruins de Boston dans le match no 7 de la finale de l'Association de l'Est.

À ce moment-là, le Lightning et les Capitals évoluaient dans la section Sud-Est et avaient développé une rivalité durant leurs batailles pour les titres de la section et de l'association. Le Lightning avait fini deuxième de la section avec 103 points, quatre de moins que les Capitals.

Stamkos a révélé que ça rendait les matchs contre les Capitals un peu plus intenses.

Video: TBL@BOS, #4: Stamkos fait 3-3 sur un revirement

« Évidemment, quand tu joues dans la même section, il y a une rivalité naturelle, a-t-il expliqué. On les avait affrontés en séries auparavant et on se battait pour le titre de section. C'est un peu différent, car on ne les voit plus autant en saison régulière et tu ne les vois pas jusqu'à ce que tu te retrouves dans une situation comme celle-ci en finale d'association. »

Stamkos et Hedman ont tous les deux affirmé qu'en raison des changements de joueurs et d'entraîneurs des deux côtés, il n'y a pas beaucoup de liens à faire entre les séries de 2011 et celles de 2018.

Mais Hedman a déclaré que les leçons de séries apprises des leaders du Lightning en 2011 - les attaquants Vincent Lecavalier et Martin St. Louis ainsi que les défenseurs Mattias Ohlund et Eric Brewer - lui sont encore utiles.

« Tu essaies d'en apprendre le plus possible et je le fais encore, a dit Hedman. Je repense à Marty, Vinny, Ohlund et Brewer, tu essaies d'en apprendre le plus possible de ces gars-là et de t'améliorer sur la glace et à l'extérieur. Tu essaies de t'améliorer chaque match et tu te pousses à jouer ton meilleur hockey. C'est le cas pour moi et pour tout le monde dans ce vestiaire. C'est l'un des meilleurs messages que j'ai reçus. Tu dois jouer ton meilleur hockey en séries et tu dois t'améliorer plus les séries avancent. Tu dois toujours élever ton jeu d'un cran si tu veux gagner. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.