Skip to main content

Gagné : Panarin serait ma seule cible

Notre chroniqueur se penche sur le marché des attaquants autonomes à quelques jours de l'ouverture

par Simon Gagné / Chroniqueur LNH.com

Simon Gagné a disputé 14 saisons dans la LNH et il a réussi 291 buts et totalisé 601 points en 822 matchs, connaissant notamment deux saisons de 40 buts et plus. Il a remporté la Coupe Stanley dans l'uniforme des Kings de Los Angeles en 2012. Sur la scène internationale avec le Canada, il a savouré la conquête de la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City et la conquête de la Coupe du monde en 2004. L'attaquant sélectionné au 22e rang du repêchage 1998 a successivement porté les couleurs des Flyers de Philadelphie, du Lightning de Tampa Bay, des Kings de Los Angeles et des Bruins de Boston. Simon a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine afin de discuter de l'actualité de la LNH.

Nous ne sommes qu'à quelques jours de l'ouverture du marché des joueurs autonomes et quand je regarde la liste des joueurs disponibles, il n'y en aurait qu'un seul pour qui je déroulerais le tapis rouge : l'attaquant Artemi Panarin.

Je ne veux pas dénigrer les autres, mais ce sont des joueurs avec lesquels je serais plus patient. Je tenterais de les mettre sous contrat un peu plus tard dans le mois pour une période de temps et un salaire plus raisonnable. Avec le plafond salarial qui n'augmente pas autant que par les années passées, je suis convaincu que ça va refroidir les ardeurs de certains directeurs généraux.

LES MEILLEURS JOUEURS AUTONOMES : Attaquants | Défenseurs | Gardiens
 
On a vu quelques joueurs approchant la trentaine qui ont signé des contrats à plus long terme et qui se font racheter après deux ou trois saisons, parce que l'espace qu'ils occupent sur la masse salariale devient un fardeau trop important pour ce qu'ils amènent à l'équipe.
 
Panarin n'entre pas dans cette catégorie. Il a 27 ans et j'ai l'impression qu'il n'a pas encore atteint son plein potentiel; il peut être encore plus dominant qu'il ne l'est déjà. Avec ce qu'il a montré dans les séries éliminatoires, je serais vraiment agressif dans son cas.

Video: BOS@CBJ, #4: Panarin s'empare du disque et compte
 
Matt Duchene pourrait être le no 2 sur ma liste, mais tout dépendrait du salaire et de la durée qu'il recherche. Il approche un peu plus de la trentaine et ça me rendrait frileux. Ça ne veut pas dire que ses bonnes années sont derrière lui - il vient de connaître une des meilleures saisons de sa carrière - mais il faut prendre un peu de recul et réaliser qu'il ne pourra pas refaire ça pour les six ou sept prochaines années.
 
Je soupçonne qu'il va essayer de faire sauter la banque et je ne suis pas sûr que je me plierais à ses demandes. Si j'étais un directeur général, je commencerais à me méfier des gros contrats accordés à des joueurs qui approchent la trentaine. Maintenant, si tu veux améliorer ton équipe, ça passe par les transactions et le repêchage.
 
Il y a tellement d'exemples, dans les dernières années, d'équipes qui ont décidé de surpayer un plan B ou même un plan C pour finalement se retrouver avec un problème salarial, quelques années plus tard. Les joueurs qui atteignent la trentaine vont en grande majorité plafonner et voir leur rendement diminuer d'année en année. C'est à ce moment que le gros contrat fait mal et commence à peser lourd.
 
Je crois qu'on va commencer à voir les mentalités changer. Les joueurs autonomes les plus en vue vont signer rapidement, mais ensuite les équipes vont être patientes pour s'entendre raisonnablement avec des joueurs autonomes moins en demande.
 
Plus ça va aller et plus les équipes vont se tourner vers les jeunes et le repêchage. Ce sont des jeunes qui sont généralement prêts à jouer et qui peuvent avoir un impact dès le début de leur vingtaine. Les équipes qui ont eu du succès par le passé - comme les Blues et les Bruins - l'ont fait avec des jeunes qu'elles ont repêchés et développés. 
 
Le cas Marner
 
Il n'est pas libre comme l'air comme Panarin ou Duchene, mais l'attaquant des Maple Leafs Mitchell Marner en est un autre qui attire beaucoup l'attention. S'il ne s'entend pas avec les Leafs d'ici le 1er juillet, les 30 autres équipes pourront lui soumettre une offre hostile.
 
Si c'est le cas, les Leafs pourront égaler l'offre pour conserver ses services ou accepter qu'il quitte et récolter la compensation pouvant aller jusqu'à quatre choix de première ronde si l'offre est de plus de 10 568 589 $, ce qui risque d'être le cas pour Marner.
 
Si je suis le directeur général d'une équipe bâtie pour être compétitive pour les années à venir, ça peut-être tentant de mettre la main sur un joueur aussi dominant. C'est certain que quatre choix de première ronde, c'est énorme aujourd'hui. Mais Marner est un joueur exceptionnel, tandis que tu ne sais pas qui seront ces choix de première ronde et à quel moment ils joueront dans la Ligue.
 
Une équipe comme les Flyers, par exemple, pourrait être dans une bonne position pour lui faire une offre. Le directeur général Chuck Fletcher semble agressif et des vétérans comme Claude Giroux et Jakub Voracek doivent gagner maintenant. À l'opposé, le prix à payer est beaucoup trop élevé pour une équipe en reconstruction.
 
Marner va peut-être recevoir une offre, mais je pense que les Maple Leafs vont s'arranger pour l'égaler. Ils sont trop bien bâtis pour les prochaines années et ont besoin de Marner pour épauler Auston Matthews et John Tavares. Ça mettra au moins un peu de piquant dans cette saison morte!
 
Félicitations au Chief!
 
En terminant, je tiens à féliciter David Perron, Samuel Blais et les Blues de St. Louis pour leur conquête. Je suis aussi très heureux pour l'entraîneur Craig Berube, le Chief, qui a été mon coéquipier pendant mes premières années à Philadelphie et qui est ensuite devenu adjoint avec les Flyers. Il m'avait beaucoup aidé à l'époque et je suis très content qu'il ait enfin sa Coupe.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.