Skip to main content

Ristolainen et Krueger font fi des rumeurs d'échange chez les Sabres

Le défenseur et le nouvel entraîneur ont des conversations positives à l'approche du camp d'entraînement

par Heather Engel / Correspondante indépendante NHL.com

BUFFALO - Rasmus Ristolainen est encore un membre des Sabres de Buffalo. Tant et aussi longtemps que ce sera le cas, le nouvel entraîneur Ralph Krueger concentrera ses efforts à travailler avec lui.

« Nous avons eu quelques discussions, même au cours des derniers jours », a dit Krueger, lundi. « Je sais que ce sera plaisant de travailler avec un joueur qui possède autant de talent. Je ne peux qu'être fébrile de travailler avec lui. Je sais qu'il a encore beaucoup de potentiel, et c'est à moi et aux entraîneurs de le faire ressortir. »

À LIRE AUSSI : Sabres: Olofsson et Jokiharju parmi les recrues en quête d'un posteEichel inspiré par la conquête de la Coupe Stanley des BluesPominville serein si sa carrière dans la LNH est terminée

L'avenir du défenseur de 24 ans avec les Sabres est nébuleux depuis que l'équipe a acquis les défenseurs Colin Miller et Henri Jokiharju dans des transactions séparées avec les Golden Knights de Vegas et les Blackhawks de Chicago. Les Sabres sont en voie d'entamer leur camp d'entraînement, qui commence jeudi, avec cinq défenseurs droitiers capables de jouer dans la LNH.

« Tout ce que je peux dire, c'est que le 12 septembre, je vais être présent au camp d'entraînement d'une équipe de la LNH », a mentionné Ristolainen dans des commentaires traduits par le journal Buffalo News, le mois dernier.

Ristolainen devait arriver à Buffalo lundi, selon Krueger, et rejoindre ses coéquipiers pour un entraînement mardi.

« Nos discussions avec lui ont été positives, et Risto est toujours arrivé au camp en très bonne condition physique », a souligné le directeur général Jason Botterill. « Je pense qu'il y aura un ajustement à faire pour nos joueurs avec un nouvel entraîneur qui cherchera à implanter un nouveau système et à placer les joueurs au bon endroit dans la formation. Je suis certain que ces discussions se dérouleront bien avec Risto et avec toute notre équipe. »

Les Sabres ont des besoins à l'aile droite et au centre, et Ristolainen a été l'objet de rumeurs de transactions en tant que joueur avec la plus grande valeur pour combler ces besoins. Il doit encore écouler trois saisons à son contrat de six ans qui lui rapporte en moyenne 5,4 millions $ par saison. Les Sabres l'ont sélectionné avec le huitième choix au total du Repêchage 2013 de la LNH. Il totalise 194 points (36 buts, 158 passes) en 424 parties avec Buffalo.

Video: BUF@BOS: Ristolainen inscrit les Sabres au pointage

Jason Pominville représente une option à l'aile pour les Sabres. Joueur autonome sans compensation, le joueur de 36 ans s'entraîne avec les joueurs des Sabres à Buffalo. Botterill est demeuré en contact avec Pominville et continuera à communiquer avec lui dans les jours précédant le camp d'entraînement. Pominville a obtenu 31 points (16 buts, 15 aides) en 73 matchs avec les Sabres, la saison dernière.

« Je n'écarte aucune option, mais nous sommes très heureux de la profondeur de l'équipe et de la compétition qu'il y aura au camp, a-t-il dit. Nous voulons nous assurer de donner à nos jeunes joueurs une bonne occasion de se faire valoir. »

Botterill a dit qu'il ne s'attend pas à offrir un essai professionnel à quiconque avant le début du camp. L'objectif est plutôt de voir à quel point les jeunes seront en mesure de mettre la pression sur les vétérans.

« Nous avons démontré par le passé que si nos jeunes espoirs supplantent nos vétérans, ils auront la chance de jouer ici et c'est ce que nous voudrons voir, a expliqué Botterill. Nous en avons beaucoup parlé aux joueurs qui sont débarqués au sein de notre organisation. Nous voulons leur donner une chance. Nous avons mis au défi les joueurs qui sont de retour en leur disant d'être prêts, car nous allons amener plusieurs joueurs ici afin de nous assurer d'avoir du succès comme organisation. »

Krueger a indiqué que lui et Botterill sont sur la même longueur d'onde et il croit que la compétition au camp contribuera à déterminer la formation partante.

« Tu ne veux pas que les joueurs soient trop à l'aise et qu'ils soient sûrs d'obtenir beaucoup de temps de glace, a mentionné Krueger. Les attentes seront claires. Nous serons très ouverts à dire aux joueurs ce que ça prendra pour être de la formation, et ce sera à eux de répondre de la bonne façon. Je suis convaincu que les joueurs vont décider de leur sort sur la glace, et ce sera facile pour nous de prendre les bonnes décisions à la fin. »

Botterill et Krueger ont affirmé avoir été témoins de la fébrilité des joueurs et de leur impatience de se mettre au travail. Krueger a assisté à l'entraînement des joueurs, lundi, et il a raconté qu'il pouvait « ressentir l'énergie des joueurs. Tout le monde semblait heureux d'être de retour et prêt à jouer. »

« J'ai hâte d'apprendre à connaître ce groupe, d'instaurer une compétition entre les joueurs grâce à la profondeur que nous avons et de voir comment tout le monde réagira, a-t-il dit. J'ai également hâte d'instaurer la culture d'équipe que nous voulons afficher sur la glace le plus rapidement possible. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.