Skip to main content

Brandon Tanev clôt le débat au Centre Bell

Les Penguins ajoutent aux malheurs des Canadiens en l'emportant 3-2 en prolongation

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal sont incapables d'acheter une victoire par le temps qui court. Les Penguins de Pittsburgh ont ajouté à leurs malheurs en l'emportant 3-2 en prolongation au Centre Bell, samedi.

Brandon Tanev a mis fin aux hostilités à 1:49 de la courte période de surtemps. Le rapide attaquant a logé par-dessus la jambière droite de Carey Price le retour du lancer de Teddy Blueger.

À LIRE AUSSI : Galchenyuk devra retrouver ses repères | Le CH doit sortir gagnant de plus de matchs serrés | Ilya Kovalchuk se dit prêt à aider tout de suite

Les Canadiens (18-17-7) ont donc encaissé un cinquième revers d'affilée (0-4-1).

« Nous avons quand même joué suffisamment bien pour nous donner une chance de gagner », a estimé l'entraîneur Claude Julien.

Les Penguins (25-11-5) ont prolongé à cinq leur séquence de matchs sans défaite en temps réglementaire (4-0-1).

Outre Tanev, Zach Aston-Reese et Bryan Rust, son 17e de la campagne, ont été les autres marqueurs des gagnants. Blueger a récolté deux aides.

Du côté des perdants, Artturi Lehkonen, avec ses huitième et neuvième buts de la saison, a atteint le plateau des 100 points dans la LNH. 

Price a terminé la soirée avec 34 arrêts. Son opposant Matt Murray a bloqué 26 lancers.

Video: Les Canadiens perdent 3 à 2 en surtemps face aux Pens

« Il (Price) a très bien joué, il a été solide, a commenté Julien. En première période, il a fait de beaux arrêts qui nous ont permis de terminer la période à égalité 1-1. » 

Les Canadiens seront de retour en action à domicile dès lundi (19h HE; RDS, TSN2, TSN3). Les Jets de Winnipeg leur rendront visite. Ils tenteront de venger la défaite de 6-2 que le CH lui a fait subir à Winnipeg, le 23 décembre.

Grâce à Lehkonen

Ça patinait et ça jouait de façon serrée dans les 40 premières minutes de jeu. Le CH menait 2-1 grâce à Lehkonen.

Le Finlandais a ouvert le score à 8:42 du premier vingt, profitant d'une superbe mise en scène de ses compagnons de trio. Nick Suzuki a d'abord battu de vitesse les défenseurs des Penguins afin d'empêcher un dégagement illégal. Il a ensuite remis le disque devant à Max Domi qui l'a habilement fait parvenir à Lehkonen.

Video: PIT@MTL : Lehkonen complète le jeu de Domi et Suzuki

Les visiteurs ont rappliqué à 9:28. Aston-Reese a concrétisé la passe de Teddy Blueger en étant fin seul devant le gardien.

Lehkonen a redonné l'avance aux siens en amorce de deuxième vingt, à 3:37. Il a enfilé l'aiguille derrière Murray après s'être avancé à sa gauche. 

Peu de temps après, Price a signé un bijou d'arrêt face à Rust qui a tiré de proche sur réception de la passe d'Evgeni Malkin, au terme d'une descente à deux contre un.

Après avoir été dominé 11-6 dans les lancers au premier vingt, le Tricolore a eu le meilleur 13-10 en deuxième.

« Avant la troisième période, nous avons dit aux joueurs qu'ils ne devaient pas commencer à courir des risques », a raconté l'entraîneur Mike Sullivan. « Nous n'étions après tout qu'à un lancer de créer l'égalité. Ça prendrait peut-être 15 minutes, 18 minutes ou encore cinq minutes, mais nous devions continuer de jouer de la même façon, celle qui nous permet d'obtenir du succès. »

Le message a été entendu. Les Penguins ont pris l'ascendant et leur avantage de 14-9 dans les tirs l'illustrait. 

Rust a créé l'impasse à 5:24. Il a enfoncé dans l'ouverture béante le long rebond contre la bande du tir imprécis du défenseur Jack Johnson.

Tout juste auparavant, le nouveau venu du Tricolore Marco Scandella avait vu son tir de loin faire résonner le poteau derrière Murray.

« Nous avons joué de malchance. Nous aurions pu prendre les devants 3-1 avant que ce soit 2-2 », a relevé Julien.

Lehkonen est par la suite passé à un cheveu de compléter son tour du chapeau. Il s'est présenté seul devant Murray, qu'il a tenté de mystifier à l'aide d'une feinte du revers. Le gardien a resserré les jambières au bon moment.

Les Penguins ont exercé une forte pression au cours des cinq dernières minutes. C'était le temps que le temps réglementaire se termine.

Tôt en prolongation, Lehkonen a de nouveau failli réussir son troisième but. Mais quand rien ne fonctionne...

Tanev allait fermer les livres à l'autre bout de la patinoire. Le CH a fait valoir que Blueger avait péché d'obstruction sur Price, mais la contestation a été invalidée.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.