Skip to main content

Le CH doit sortir gagnant de plus de matchs serrés

« Nous ne pouvons pas nous permettre le moindre relâchement », affirme Claude Julien

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Quand une équipe traverse une mauvaise passe, elle a le sentiment qu'elle doit atteindre la perfection afin de faire tourner le vent. C'est actuellement le sentiment qui habite les Canadiens de Montréal.

À LIRE AUSSI : Brandon Tanev clôt le débat au Centre BellGalchenyuk devra retrouver ses repères

« Nos prises de décisions ont été mauvaises par moments », a relevé l'entraîneur Claude Julien, au terme du revers de 3-2 en prolongation face aux Penguins de Pittsburgh. « Nous leur avons donné des occasions de marquer. Ç'a même failli nous coûter le match vers la fin de la troisième période. C'est ce qui est décevant parce que nous savons que nous ne pouvons pas nous permettre le moindre relâchement. Ç'a été notre plus grand défi ce soir. » 

Julien a néanmoins admis que ses troupiers auraient peut-être mérité un meilleur sort, encore une fois. Trop souvent cette saison, le CH a vu des matchs serrés tourner en sa défaveur.

Depuis le 1er décembre, il a subi neuf défaites en 16 matchs. Sept d'entre elles l'ont été par le plus mince écart d'un but, les deux autres l'ont été par un écart de deux buts. Dans une de ces défaites toutefois, celle du 31 décembre en Caroline du Nord, ses adversaires ont obtenu un but d'assurance dans un filet déserté. C'est donc comme une défaite par un but. 

L'équipe doit trouver des façons de remporter davantage de matchs serrés. Parce que tôt ou tard, ça va miner le moral des troupes.

« L'adversité est forte, mais nous avons un groupe tissé très serré », a souligné le joueur de centre Max Domi, qui a amassé au moins un point dans un neuvième match de suite. « Ce n'est pas la première fois cette saison et nous l'avons surmonté. Nous avons amassé au moins un point, c'est mieux que rien. »

Video: PIT@MTL: Rust profite du retour de la bande et marque

Il faudra davantage qu'un point amassé ici et là pour que les Canadiens demeurent au plus fort de la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires dans l'Association de l'Est. Ils se retrouvent maintenant à sept points du Lightning de Tampa Bay, qui occupe le troisième rang de la section Atlantique, et à six points de la seconde place de quatrième as dans l'Association.

Soirée inoubliable pour Scandella

Le défenseur Marco Scandella n'oubliera pas de sitôt ses débuts dans l'uniforme des Canadiens, même s'il aurait préféré qu'elle se conclue par une victoire.

« Ç'a été spécial, en plein comme je l'avais imaginé, a-t-il commenté. Je devais me pincer pour y croire pendant l'interprétation des hymnes nationaux. Et parfois je me surprenais à regarder dans les gradins. » 

Scandella estimait avoir connu une bonne rentrée en la matière, même si tout n'a pas été parfait. En 15:40 de temps d'utilisation, il a obtenu un tir au but, en plus de voir un autre lancer frapper le poteau, tout en distribuant quatre coups d'épaule et en bloquant trois lancers.

« J'ai fait quelques erreurs et j'étais sur la patinoire pour le but gagnant des Penguins, mais j'estime avoir assez bien joué », s'est-il autoévalué.

Julien a fait une analyse semblable, en qualifiant de « bonne » la première sortie du Montréalais âgé de 29 ans.

Scandella a dit penser qu'il peut créer une bonne cohésion avec son jeune partenaire Cale Fleury.

« La chimie va se développer, je suis content de ça. Nous parlons beaucoup ensemble. C'est un grand bonhomme qui patine bien. Il fait de bons jeux et il joue avec confiance. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.