Skip to main content

Repêchage de la LNH : Les 10 meilleurs gardiens disponibles

Rodrigue et Annunen font partie des meilleurs espoirs disponibles à cette position

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

À l'approche du Repêchage 2018 de la LNH, qui aura lieu au American Airlines Center de Dallas les 22 et 23 juin, NHL.com a classé les meilleurs espoirs à chaque position. Aujourd'hui : les meilleurs gardiens disponibles.

Le développement de tous les jeunes gardiens est un processus difficile et ardu, mais il peut être extrêmement payant avec la bonne dose de patience et de persévérance en début de carrière.

Bien qu'il soit fort possible qu'aucun gardien ne soit sélectionné en première ronde du Repêchage 2018, les organisations auront des décisions à prendre à partir de la fin de la deuxième ronde, à savoir si le moment est bien choisi pour jeter son dévolu sur un espoir à cette position.

À LIRE : Repêchage de la LNH : Les meilleurs ailiers droits disponibles | Repêchage : Les dépisteurs mitigés au sujet de deux attaquants russes | Tkachuk reçoit le soutien de sa famille à l'approche du repêchage

« La position de gardien est la plus difficile, et le Repêchage 2018 s'inscrit dans une tendance où il y a très peu de gardiens qui sont considérés comme des espoirs de premier plan pour le repêchage, en grande partie parce qu'il est difficile d'établir des projections en raison de leur très longue période de développement, a expliqué Dan Marr, directeur du Bureau central de dépistage de la LNH. L'attention est portée sur les aptitudes naturelles et sur la technique de ces espoirs. Les éléments physiques et mentaux sont également étudiés. Plusieurs gardiens admissibles au repêchage sont les gardiens les plus jeunes de leur équipe, et plusieurs ne sont pas les partants, c'est donc un défi de les voir en action, et c'est difficile mentalement pour le gardien de savoir qu'il doit bien jouer afin d'obtenir un autre départ. »

Voici les 10 meilleurs gardiens disponibles au Repêchage 2018, selon NHL.com :

1. Olivier Rodrigue, Drummondville (LHJMQ)

Bureau central de dépistage de la LNH : 1er (gardiens nord-américains)

Rodrigue (6 pieds 1 pouce, 159 livres) lit bien le jeu, est en contrôle de ses mouvements, et son positionnement est exceptionnel, selon Al Jensen du Bureau central de dépistage de la LNH. Bien qu'il ne soit pas un gardien très imposant, il joue comme un gardien doté d'un gabarit plus impressionnant et ses instincts sont excellents. Il a conservé un dossier de 31-16-2 avec une moyenne de buts alloués de 2,54, un pourcentage d'arrêts de ,903 et trois blanchissages en 53 matchs.

2. Justus Annunen, Karpat Jr. (FIN-JR)

Bureau central de dépistage de la LNH : 4e (gardiens internationaux)

Annunen (6 pieds 4 pouces, 217 livres) est un gardien imposant qui a été constant et fiable tout au long de la saison pour l'équipe junior de Karpat. Il a été le gardien partant de la Finlande au Championnat du monde des moins de 18 ans 2018 de la FIHG, alors qu'il a conservé une moyenne de buts alloués de 2,00 et un pourcentage d'arrêts de ,914 en six matchs pour mener son pays à la médaille d'or. Annunen a présenté une moyenne de 2,31 et un pourcentage d'arrêts de ,907 en 26 matchs en saison régulière, et une moyenne de 1,83 et un pourcentage de ,935 en 12 matchs des séries. Il va jouer pour l'équipe senior de Karpat dans la Liiga la saison prochaine.

3. Lukas Dostal, Trebic (CZREP-2)

Bureau central de dépistage de la LNH : 1er (gardiens internationaux)

Il a conservé une moyenne de buts alloués de 1,40 et un pourcentage d'arrêts de ,959 en sept matchs des séries pour l'équipe championne de la ligue junior de République tchèque, l'équipe des moins de 20 ans de Brno. Dostal (6 pieds 1 pouce, 158 livres), qui a conservé une moyenne de buts alloués de 3,34 et un pourcentage d'arrêts de ,905 en cinq matchs avec la République tchèque au Championnat mondial des moins de 18 ans 2018 de la FIHG, est très intelligent devant son filet et fait preuve de belles aptitudes athlétiques et de rapidité. Il se décrit comme un gardien calme et mentalement fort.

4. Kevin Mandolese, Cape Breton (LHJMQ)

Bureau central de dépistage de la LNH : 2e (gardiens nord-américains)

Jensen décrit le style de Mandolese comme semblable à celui du gardien des Penguins de Pittsburgh Matt Murray. Mandolese (6 pieds 4 pouces, 180 livres) est patient, calme et très fiable. Il exerce une forte présence devant le filet et n'accorde pas beaucoup d'ouvertures. Mandolese a présenté une fiche de 15-13-2 avec une moyenne de 3,46 et un pourcentage de ,884 en 37 matchs au Cape Breton (32-28-8).

5. Matthew Thiessen, Steinbach (MJHL)

Bureau central de dépistage de la LNH : 4e (gardiens nord-américains)

Thiessen (6 pieds 2 pouces, 192 livres), qui s'est engagé auprès de l'université du Maine pour la saison 2019-20, a mené la Manitoba Junior Hockey League au chapitre des victoires (28-3-1), en plus de terminer au premier rang pour la moyenne de buts alloués avec 2,06 et au deuxième rang avec un pourcentage d'arrêts de ,923. Il a aidé les Pistons à remporter la Coupe ANAVET pour la première fois de leur histoire, conservant un dossier de 4-2 avec une moyenne de 2,47 et un pourcentage d'arrêts de ,903 en six matchs contre Nipawin dans la série 4-de-7.

6. Alexis Gravel, Halifax (LHJMQ)

Bureau central de dépistage de la LNH : 3e (gardiens nord-américains)

Très motivé et déterminé, Gravel (6 pieds 3 pouces, 219 livres) a présenté une fiche de 20-11-4 avec une moyenne de 3,38 et un pourcentage de ,890 en 39 matchs avec les Mooseheads. Il est très confiant avec sa mitaine, avec raison, et il fait du bon travail dans le contrôle de ses retours.

7. Jakub Skarek, Jihlava (CZREP)

Bureau central de dépistage de la LNH : 2e (gardiens internationaux)

Skarek (6 pieds 3 pouces, 196 livres) a disputé cinq matchs avec la République tchèque, qui a terminé au quatrième rang du Championnat mondial junior 2018 de la FIHG. Il était le partant pour Jihlava et a conclu la campagne avec un dossier de 9-12-1, une moyenne de buts alloués de 2,42 et un pourcentage d'arrêts de ,912 en 21 matchs dans la ligue tchèque. Skarek, qui va vraisemblablement jouer en Finlande la saison prochaine, est un gardien athlétique qui pratique le style papillon.

8. Zachary Bouthillier, Chicoutimi (LHJMQ)

Bureau central de dépistage de la LNH : 6e (gardiens nord-américains)

Acquis par Chicoutimi dans une transaction avec Shawinigan en retour de deux choix au repêchage de la LHJMQ le 28 août 2017, Bouthillier (6 pieds 2 pouces, 185 livres) a conclu la campagne avec un dossier de 13-17-2, une moyenne de 3,42 et un pourcentage d'arrêts de ,894 en 38 matchs de saison régulière avec les Saguenéens. Il a conservé une moyenne de buts alloués de 2,76 et un taux d'efficacité de ,931 au cours de l'élimination des siens en six matchs contre les éventuels champions, Acadie-Bathurst, en première ronde des séries de la LHJMQ.

9. Amir Miftakhov, Irbis Kazan (RUS-JR)

Bureau central de dépistage de la LNH : 3e (gardiens nord-américains)

Miftakhov (6 pieds, 158 livres) aime défier les tireurs, et il préconise un style agressif. Il a conservé un dossier de 2-3-0 en cinq matchs dans la ligue junior russe avec une moyenne de 3,22 et un pourcentage d'arrêts de ,887. Il a aussi représenté la Russie au Championnat mondial junior 2018 de la FIHG.

10. Keegan Karki, Muskegon (USHL)

Bureau central de dépistage de la LNH : 5e (gardiens nord-américains)

Karki (6 pieds 4 pouces, 216 livres) est un gardien agressif, adepte du style papillon. Il a maintenu une fiche de 24-16-0 avec une moyenne de buts alloués de 3,20 et un pourcentage d'arrêts de ,890 en 41 matchs à titre de recrue dans la United States Hockey League cette saison.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.