Skip to main content

Repêchage : Les dépisteurs mitigés au sujet de deux attaquants russes

Kravtsov est en hausse après de bonnes séries éliminatoires dans la KHL; Denisenko est comparé à Kucherov

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Vitali Kravtsov et Grigori Denisenko sont deux des espoirs à l'attaque les plus électrisants qui sont disponibles au Repêchage 2018 de la LNH, qui aura lieu les 22 et 23 juin au American Airlines Center de Dallas.

Chacun a prouvé qu'il peut être dynamique à sa façon et on prévoit que les deux seront sélectionnés en première ronde le 22 juin (19 h 30 HE).

Les esprits curieux veulent toutefois savoir lequel des deux a le plus de potentiel.

À LIRE : Repêchage de la LNH : Les 10 meilleurs ailiers droits disponibles | Repêchage 2018 : Zadina aime les projecteurs | Tkachuk reçoit le soutien de sa famille | Bouchard et Dobson impressionnent à la séance d'évaluation

Kravtsov, qui a joué à l'aile droite pour Chelyabinsk dans la KHL cette saison, est classé troisième sur la liste finale des patineurs internationaux du Bureau central de dépistage de la LNH. Denisenko, qui évoluait à l'aile gauche avec Iaroslavl, dans la Ligue de hockey junior russe, est classé au septième rang de la liste finale des patineurs internationaux du Bureau central.

Les deux étaient très courus à la séance d'évaluation de la LNH. Kravtsov a réalisé 25 entrevues avec des équipes de la LNH, tandis que Denisenko en a eu 29.

« Nous avons placé Kravtsov devant Denisenko en raison de ses excellentes performances en séries dans la KHL et du fait qu'il a été un joueur régulier avec Chelyabinsk dans une ligue d'hommes », a déclaré Goran Stubb, le directeur du recrutement européen de la LNH.

Kravtsov (6 pieds 2 pouces, 170 livres), 18 ans, a été nommé recrue de l'année dans la KHL même s'il n'a obtenu que quatre buts et trois assistances en 35 matchs, passant en moyenne 9:19 par match sur la patinoire. Il a rattrapé le temps perdu avec un rôle accru en 16 parties de séries éliminatoires, amassant 11 points (six buts, cinq aides), le plus haut total pour un joueur de moins de 20 ans dans une année de séries dans la KHL.

« Je trouve que je suis un joueur intelligent et j'ai été capable de surmonter ma peur de faire des erreurs en jouant une saison complète dans la KHL », a affirmé Kravtsov par l'entremise de l'interprète Olga Khmylev. « Je pense que je pourrai très bien transporter ça dans n'importe quelle ligue dans le futur. J'ai de l'expérience contre des hommes gros et forts. »

Ses habiletés de fabricant de jeu et sa puissance sur patins l'ont certainement aidé contre des vétérans. Kravtsov, qui a encore une année à écouler à son contrat avec Chelyabinsk, est devenu le plus jeune joueur (17 ans) à marquer un but lors de la Coupe Gagarin en 2016-17.

Denisenko (5-11, 176), qui aura 18 ans le 24 juin, a toujours été sur le radar des dépisteurs de la LNH, mais son jeu pour la Russie au Défi mondial junior A 2017, au mois de décembre en Nouvelle-Écosse, a ouvert les yeux de beaucoup d'observateurs. Il a été dominant à forces égales et en avantage numérique, terminant le tournoi avec un but et trois aides en quatre rencontres.

« Il a été le meilleur joueur de ce tournoi, le plus électrisant de toutes les équipes, incluant les États-Unis et le Canada », a mentionné Karl Stewart du Bureau central. « Il s'est séparé du reste des joueurs dans le tournoi. »

On s'attend à ce que Denisenko s'aligne pour Iaroslavl dans la KHL la saison prochaine.

« Je pense que j'ai beaucoup d'habiletés et j'aime jouer un style de jeu rapide et créatif, a dit Denisenko. Je profite des beaux moments qui surviennent grâce à cette créativité. »

Denisenko a dit être un grand admirateur de l'attaquant des Blackhawks de Chicago Patrick Kane.

« Il travaille toujours avec ses mains et ses pieds et il est très excitant à voir aller, a expliqué Denisenko. J'aime voir des jeux originaux. J'aime ces jeux magiques et impressionnants, car le hockey doit être un spectacle. »

On a demandé à Kravtsov la différence entre lui et Denisenko.

« Nous jouons tous les deux du bon hockey, mais il y a des moments où je joue un style de jeu plus technique, a répondu Kravtsov. Denisenko joue un style plus physique, plus robuste. »

Craig Button, le directeur du recrutement pour TSN, l'analyste de la LNH et ancien directeur général, a dit que Denisenko lui rappelle beaucoup l'attaquant du Lightning de Tampa Bay Nikita Kucherov.

« J'aime la créativité de Denisenko. Il peut créer des jeux et les compléter, a dit Button. Je vois Kravtsov comme un ailier qui peut marquer. Il aura besoin de la rondelle lorsqu'il sera en mouvement, et lorsque ce sera le cas, il possède le gabarit pour créer des choses, mais je pense que son jeu est plus restreint que celui de Denisenko. Denisenko peut marquer de différentes façons : en surnombre, en espace restreint, lorsque la rondelle circule, et il est très imaginatif et il a soif de buts. »

« Selon moi, Kravtsov doit s'emparer de la rondelle en mouvement et il a besoin d'un centre pour l'alimenter. Denisenko a plusieurs dimensions dans son jeu. »

Quand on a demandé à Denisenko s'il pense être le joueur le plus talentueux offensivement dans cette cuvée du repêchage, il n'a pas hésité à être en accord avec cette affirmation. Il a récolté 22 points (neuf buts, 13 passes) en 31 matchs de saison régulière avec Iaroslavl dans la MHL, et sept points (cinq buts, deux mentions d'aide) en 12 rencontres de séries.

« Kravtsov sera en mesure d'utiliser son gabarit pour se rendre au filet et obtenir des chances de marquer, mais je ne pense pas qu'il a d'aussi bonnes mains que Denisenko », a déclaré un recruteur d'une équipe de l'Association de l'Ouest. Denisenko est un peu plus agile, et il doit l'être en raison de sa taille. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.