Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

Raanta devra retrouver ses airs d'antan pour remplacer Kuemper; le Wild perd un élément offensif important en Zucker

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

C'est une blessure crève-cœur que vient de subir le gardien des Coyotes de l'Arizona Darcy Kuemper, jeudi face au Wild du Minnesota. Il connaissait les meilleurs moments de sa carrière, mais il devra maintenant rater plusieurs semaines de jeu. Son état de santé sera réévalué sur une base quotidienne.

Après avoir joué le rôle de gardien auxiliaire pour amorcer une saison lors des quatre dernières années, Kuemper était l'homme de confiance de Rick Tocchet depuis le début de la saison. Le gardien de 29 ans s'était emparé du rôle de partant avec les Coyotes l'an dernier, lorsqu'Antti Raanta est tombé au combat le 27 novembre 2018 et a dû rater le reste de la saison.

À LIRE AUSSI : Les statistiques de Toronto sont meilleures depuis l'arrivée de KeefePoolers : Le top-25 des gardiens de la LNHPoolers : Price rebondit en décembre chez les Canadiens

Venu en relève, Kuemper a disputé plus de 31 matchs pour la première fois de sa carrière. Ses excellentes performances, avec une fiche de 27-20-8, une moyenne de buts accordés de 2,33 et un pourcentage d'arrêts de ,925, ont permis aux Coyotes de se battre pour une place en séries éliminatoires jusqu'à la dernière semaine du calendrier.

Il a repris son poste de partant en disputant huit matchs en octobre, le double de son coéquipier. Si certains pouvaient penser que Raanta reprendrait son poste de partant, ou qu'on aurait droit à un système d'alternance entre les deux gardiens comme chez les Islanders de New York, les dernières semaines ont démontré que Kuemper était devenu le partant. Il a obtenu neuf des 12 derniers départs de l'équipe et il a affiché un dossier de 6-2-1 avec une moyenne de 2,51 et un pourcentage d'arrêts de ,920.

Durant la même période, Raanta, qui a été malade, il faut le souligner, a perdu ses trois départs avec une moyenne de 3,04 et un pourcentage de ,892. 

Avec une fiche de 15-8-2, une moyenne de 2,17, un pourcentage de ,929 et deux blanchissages, Kuemper était parmi les gardiens les plus payants de la LNH depuis le début de la campagne. À vrai dire, depuis le 1er janvier dernier, seuls Jordan Binnington, des Blues de St. Louis, et Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay, ont remporté plus de matchs que lui dans la LNH.

En plus, les statistiques de Kuemper pour les victoires risquaient d'être à la hausse à la suite de l'acquisition par les Coyotes de Taylor Hall dans une transaction avec les Devils du New Jersey lundi dernier. L'offensive est ce qui ne fonctionnait pas en Arizona depuis l'an dernier, et Hall venait régler ce problème.

Video: ARI@CHI: Kuemper plonge pour voler Toews

La bonne nouvelle pour les Coyotes, c'est que Raanta est capable de le remplacer plus qu'adéquatement, sur papier du moins. Si Kuemper a été dominant à partir du 1er janvier 2019 avant de se blesser, c'était la même chose pour Raanta l'année précédente avant de se retrouver à l'infirmerie. Du 1er janvier au 2 novembre 2018, le Finlandais a eu la meilleure moyenne (1,91) et le meilleur pourcentage (,939) parmi tous les gardiens de la LNH ayant disputé au moins cinq matchs. Il avait aussi signé trois blanchissages en 35 départs.

Cette saison, les statistiques individuelles de Raanta sont encore bonnes, avec une moyenne de 2,72 et un pourcentage de ,919, mais elles pourraient encore être meilleures, n'eût été une mauvaise séquence où il a perdu ses trois derniers départs. Avant cette série de revers, sa moyenne était de 2,62 et son pourcentage s'élevait à ,926. Bref, des chiffres qui se comparent à ceux de Kuemper.

Voilà pourquoi Raanta, s'il demeure en santé, devrait être payant pour les poolers. Les Coyotes sont au sommet de la section Pacifique, où les grosses équipes sous-performent cette saison, et l'addition de Hall ne fera qu'aider. Raanta, s'il demeure en santé, est à repêcher dans votre pool.

Une longue absence pour Zucker

Le Wild est en pleine montée au classement de la LNH, mais il devra se débrouiller sans Jason Zucker pour quatre à six semaines. L'attaquant a subi une fracture du péroné lors du match contre les Blackhawks de Chicago, le 15 décembre, et son absence à long terme a été confirmée par l'équipe, vendredi.

C'est une lourde perte, puisque Zucker est le deuxième meilleur marqueur de l'équipe avec 12 buts et 12 passes en 34 rencontres. Il était le quatrième attaquant le plus utilisé en moyenne (16:20), toutes situations confondues, et le troisième attaquant qui a eu le plus de temps de jeu en avantage numérique (89:28) - facette du jeu où il avait amassé sept points cette saison. Seul Ryan Suter a fait mieux avec neuf points sur le jeu de puissance.

La blessure de Zucker s'ajoute à celles de Mikko Koivu et de Joel Eriksson Ek chez les attaquants du Wild.

Video: EDM@MIN: Zucker bat Smith d'un beau tir du revers

Depuis qu'il est tombé au combat, Zucker a été remplacé par Zach Parise sur le premier trio du Wild, où il évoluait en compagnie d'Eric Staal et de Mats Zuccarello. Samedi, contre les Jets de Winnipeg, Ryan Donato a pris la place de Parise sur le deuxième trio en compagnie de Luke Johnson et de Kevin Fiala, alors que Jordan Greenway, Nico Sturm et Luke Kunin complétaient la troisième unité. Parise et Donato sont donc à surveiller dans votre pool.

L'absence de Zucker aura assurément des répercussions sur l'attaque du Wild. Lors de ses matchs de la dernière semaine, il a inscrit deux buts contre Vegas, en plus d'être blanchi contre Winnipeg, samedi. Mais il a aussi marqué huit filets contre l'Arizona, jeudi. Il faudra un plus grand échantillon pour mesurer l'impact de la perte de Zucker.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.