Skip to main content

Poolers : Price rebondit en décembre chez les Canadiens

Toffoli et Suter traversent de bonnes séquences, mais le rendement de Skinner, Sergachev et Smith est inquiétant

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque jeudi, LNH.com propose aux poolers quelques joueurs dont la valeur est en hausse, et quelques autres dont la valeur est en baisse et avec lesquels les poolers devraient faire preuve de prudence.

À LIRE AUSSI Poolers: Le top-50 des défenseurs de la LNH | Poolers: Le top-100 des attaquants de la LNH
 

EN HAUSSE

Tyler Toffoli, Kings de Los Angeles (A) : Jeudi face aux Blue Jackets de Columbus, Toffoli sera en quête d'au moins un point dans un sixième match de suite, séquence au cours de laquelle il totalise huit points (trois buts, cinq passes). Durant cette période, il a conservé un différentiel de plus-8, bon pour le premier rang chez les Kings et dans toute la LNH, à égalité avec le défenseur des Golden Knights de Vegas Shea Theodore, en plus de diriger 10 lancers au filet. Ce qui est encourageant pour les poolers, c'est que Toffoli a obtenu six de ces points à forces égales, alors qu'il est employé sur la deuxième vague du jeu de puissance des Kings. Il pourrait donc en offrir encore plus s'il poursuivait sur sa lancée et que l'entraîneur Todd McLellan décidait de l'employer sur la première unité d'avantage numérique. Sa dernière saison a refroidi bien des poolers - 13 buts et 21 passes en 82 matchs - mais il ne devrait pas avoir trop de difficultés à surpasser ces totaux, alors qu'il a déjà 21 points (neuf buts, 12 aides) au compteur après 35 rencontres. C'est le moment d'en profiter pendant qu'il est encore disponible dans plusieurs ligues.

Video: LAK@DET: Toffoli et Prokhorkin unissent leurs efforts


Ryan Suter, Wild du Minnesota (D) : Depuis que son coéquipier Jared Spurgeon est tombé au combat en raison d'une blessure au haut du corps le 3 décembre, Suter a élevé son jeu d'un cran et vient d'obtenir sept mentions d'aide à ses sept plus récents affrontements. Au cours de cette séquence, Suter a été le deuxième joueur le plus utilisé en moyenne sur le jeu de puissance (3:56), mais six de ses sept points ont été obtenus à forces égales. Comme dans le cas de Toffoli, il s'agit d'une bonne nouvelle pour les poolers, car Suter ne peut qu'en donner plus si l'avantage numérique du Wild se met en marche (2 en 23 depuis sept matchs) dans les prochains jours. Suter a connu un premier quart de saison couci-couça avec neuf points (deux buts, sept mentions d'aide) à ses 20 premières sorties, mais il a enchaîné avec 14 points, dont 13 passes, lors des 15 derniers matchs. Suter n'est pas le défenseur qui remplit le plus de catégories, mais il rendra de précieux services aux poolers qui participent à des ligues comptabilisant uniquement les points, surtout avec l'offensive du Wild qui est productive par les temps qui courent.

Video: MIN@NJD: Suter fait 3-2 Wild


Carey Price, Canadiens de Montréal (G) : Les poolers ne doivent plus avoir peur de miser sur Price après un mois de novembre difficile où il a maintenu une fiche de 4-5-2 avec une moyenne de buts alloués de 3,77 et un pourcentage d'arrêts de ,883 en 11 départs. Depuis le début du mois de décembre, Price a conservé un dossier de 4-2-0, mais surtout, sa moyenne de 1,68 et son pourcentage de ,944 le placent dans le top-5 chez les gardiens de la LNH dans ces deux catégories (minimum de quatre matchs joués). Les Canadiens disputeront leurs six prochains matchs à l'étranger, et l'entraîneur des Canadiens Claude Julien a déjà annoncé que Price devrait être d'office pour tous les matchs d'ici Noël. Les poolers sont donc pratiquement assurés de trois départs d'ici à la pause du temps des Fêtes. Price ne devrait pas être moins occupé par la suite, car il mise sur un auxiliaire avec peu d'expérience dans la LNH en Charlie Lindgren et il est le gardien qui donne les meilleures chances de gagner au Tricolore, qui ne peut plus se permettre de perdre trop souvent pour rester dans la course aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Video: NJD@MTL : Price sauve un but certain de Palmieri


EN BAISSE

Jeff Skinner, Sabres de Buffalo (A) : Le franc-tireur des Sabres traverse un inquiétant passage à vide avec seulement une aide à ses sept derniers matchs, séquence au cours de laquelle il montre un différentiel de moins-7. Il a également décoché un tir ou moins à quatre reprises au cours de ses cinq dernières rencontres. Plus inquiétant encore, Skinner a été exclu de la première vague du jeu de puissance de Buffalo au cours des trois derniers matchs au profit de Marcus Johansson, devant se contenter des miettes sur la deuxième unité, qui voit beaucoup moins d'action que la première. Enfin, Skinner a vu son temps de jeu diminuer lors des derniers matchs, jouant notamment 11:29 samedi face aux Islanders de New York, son plus bas total de la saison. C'est connu, les francs-tireurs comme Skinner fonctionnent souvent par séquences, mais il semble de plus en plus improbable que Skinner puisse flirter avec les 63 points (40 buts, 23 passes) qu'il a obtenus la saison dernière.

Mikhail Sergachev, Lightning de Tampa Bay (D) : Les poolers qui se sont jetés sur Sergachev lorsqu'il a obtenu sept points (quatre buts, trois passes) en huit sorties entre le 21 novembre et le 5 décembre doivent maintenant composer avec une léthargie. Lors des six dernières rencontres, Sergachev a été blanchi de la feuille de pointage et il a maintenu un horrible différentiel de moins-9, le pire du Lightning, mais également de toute la LNH. Sergachev s'est aussi contenté d'un total de cinq lancers au cours de cette séquence, n'ayant apporté aucune contribution significative dans la plupart des catégories pour les poolers.

Mike Smith, Oilers d'Edmonton (G) : Tout indique que les Oilers vont se tourner vers le gardien Mikko Koskinen jusqu'à nouvel ordre. Smith a obtenu seulement deux départs en neuf occasions depuis le début du mois de décembre, et il montre une fiche de 0-2-1 avec une moyenne de 4,63 ainsi qu'un pourcentage de ,838 à ses quatre derniers matchs (trois départs). Il faut remonter au 23 novembre pour trouver la dernière fois où Smith a conservé un pourcentage supérieur à ,900 dans un match (,926). Les Oilers n'ont qu'une seule séquence de deux matchs en deux jours d'ici au 31 janvier, donc avec des journées de repos entre les rencontres, on peut s'attendre à voir Koskinen obtenir un maximum de départs au détriment de Smith.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.