Skip to main content

« La parité est là pour vrai », affirme Patrice Bergeron

Le joueur de centre étoile des Bruins cite l'exemple des Blue Jackets

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BRIGHTON, Massachusetts - La parité est peut-être un mot galvaudé dans la LNH, mais Patrice Bergeron affirme qu'elle est bien réelle.

« La parité est là pour vrai, même si on est 'tanné' d'en parler », a affirmé le joueur de centre vedette des Bruins de Boston, samedi. « C'est l'explication à toutes les surprises auxquelles on a assisté au cours de la première ronde des séries éliminatoires »

Bergeron a étayé son explication en faisant remarquer que plus d'équipes sont actives maintenant avant la date limite des échanges.

À LIRE AUSSI : Sous la loupe : Blue Jackets vs Bruins, match no 2Pastrnak tarde à se mettre en marche« L'épice » Brad Marchand assaisonne déjà la série

« Voyez ce qu'une équipe comme les Blue Jackets de Columbus ont fait, a-t-il mentionné. En pleine course pour l'obtention d'une place en séries, ils ont décidé de tenter le tout pour le tout en obtenant d'excellents joueurs. Avant, il n'y avait seulement que quelques équipes parmi les meilleures qui tentaient de faire l'acquisition de gros joueurs avant la date limite. »

Pour cette raison, pas question pour les Bruins, qui ont survécu de justesse à l'hécatombe du premier tour en éliminant les Maple Leafs de Toronto en sept matchs, de ne rien tenir pour acquis même si la voie menant jusqu'en Finale de la Coupe Stanley s'est ouverte pour eux, avec le Lightning de Tampa Bay et les Capitals de Washington hors d'état de nuire.

« Qu'il suffise de dire que nous affrontons une équipe qui a battu Tampa Bay en quatre matchs. Ça devrait être suffisant pour ne pas regarder trop loin », a affirmé le hockeyeur natif de L'Ancienne-Lorette, près de Québec.

« Nous savons que le chemin sera ardu, a-t-il poursuivi. Nous roulons dedans, en nous concentrant à aborder les matchs un à la fois. C'est un cliché, mais il n'y a pas d'autres façons de voir ça. Si tu regardes trop loin, tu te perds et c'est là que tu perds ta raison d'être sur la glace et que tu t'éloignes de ton style de jeu. »

Video: CBJ@BOS, #1: Coyle l'égalise sur un tir parfait

Les Bruins demeurent affairés sur la tâche même après avoir pris l'avance 1-0 dans la série contre les Blue Jackets. On a encore frais à la mémoire le scénario d'il y a un an quand on avait vaincu les Maple Leafs en sept matchs au premier tour et remporté le match no 1 de la série face au Lightning, avant de subir quatre défaites d'affilée.

L'entraîneur Bruce Cassidy a admis qu'on avait abordé le sujet avant le match no 2 contre Columbus.

« Nous en avons discuté, même si nous ne voulons pas vivre dans le passé et que nous avons un nouveau groupe de joueurs cette année, a-t-il souligné. Les vétérans savent ce qui s'est produit l'an dernier et ce qu'il faut faire afin d'éviter un relâchement.

« Nous nous attendons à ce que les Blue Jackets soient meilleurs dans le match no 2. Je m'attends à ce que nous soyons meilleurs. Nous connaissons de bons débuts de matchs. Il s'agit d'augmenter l'écart quand nous prenons les devants et de bien gérer la rondelle. Je ne sais pas comment nous allons réagir samedi, mais je m'attends à ce que les joueurs soient prêts à élever le niveau de jeu. Ce sont mes attentes, en sachant que des vétérans comme Bergeron et Zdeno Chara comprennent la situation pour l'avoir déjà vécue. Nous verrons bien. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.