Skip to main content

David Pastrnak tarde à se mettre en marche

Les Bruins encouragent le talentueux jeune Tchèque à tirer davantage au but

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BOSTON - C'est une bonne chose pour les Bruins de Boston que les joueurs de soutien apportent actuellement leur touche à l'attaque dans l'attente que les gros canons se remettent en marche. Ou, comme pour David Pastrnak, qu'ils prennent leur envol.

À LIRE AUSSI: Une défaite aurait ébranlé le moral des BruinsCharlie Coyle heureux d'avoir fait amende honorable

Le Tchèque âgé de 22 ans connaît des séries éliminatoires peu productives, avec seulement deux buts inscrits dans le même match, en plus de quatre passes, en huit rencontres.

Il y a un an, Pastrnak s'était mis en évidence en séries avec une récolte de 20 points en 12 matchs.

Video: BOS@TOR #4: Pastrnak marque sur réception en A.N.

« Je me sens bien, je n'ai pas de souci sur le plan physique. Ce sont les séries, vous ne pouvez pas marquer des buts tout le temps. J'essaie simplement d'aider l'équipe de mon mieux », a réagi Pastrnak, vendredi, en ne paraissant pas préoccupé par la situation.

« Je voudrais tirer davantage au but », a-t-il fini par dire.

L'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy l'encourage à le faire.

« Il doit continuer d'être intense, de fournir le deuxième effort le long des bandes et de lancer vers le but, comme il le fait pendant la saison régulière », a avancé Cassidy au cours de la rencontre qu'il a eue avec les journalistes au complexe d'entraînement des Bruins, à Brighton. 

« Les résultats ne sont pas probants pour lui en séries. Il a obtenu ses deux buts dans le même match au cours du premier tour. C'est parfois comme ça. Les équipes le surveillent de façon plus étroite, a énoncé l'entraîneur. Nous ne sommes pas durs à son endroit. Nous faisons plutôt en sorte qu'il demeure positif. C'est sûr que dans son cas, la contribution qu'il apporte à l'équipe se mesure en buts. Nous nous disons que ça va venir. »

Cassidy a dit avoir remarqué que Pastrnak, qui a réussi 33 buts et totalisé 81 points en 66 matchs en saison régulière, se montre parfois hésitant à décocher des tirs en supériorité numérique.

« On lui coupe mieux les lignes de tir et il tente davantage de passes, a-t-il élaboré. Ç'a à voir avec ce qu'on lui offre comme possibilités. Il décoche donc moins de tirs au volume. Nous l'encourageons à envoyer davantage la rondelle vers le but. Ce n'est habituellement pas une mauvaise chose de le faire, surtout avec la dégaine qu'il possède. » 

Sans Krejci?

Les Bruins pourraient être privés du vétéran joueur de centre David Krejci à l'occasion du match no 2 de la série de deuxième tour de l'Association de l'Est contre les Blue Jackets de Columbus au TD Garden, samedi (20 h (HE); TVAS, CBC, NBC, SN).

Cassidy a indiqué que l'état de santé de Krejci continue d'être revu sur une base quotidienne.

« Il s'est présenté au complexe ce matin et on verra s'il sera disponible samedi. La décision ne pourrait être prise qu'avant la rencontre. »

Krejci s'est blessé en encaissant une mise en échec de Riley Nash vers la fin de la troisième période du match no 1 que les Bruins ont remporté 3-2 en prolongation, jeudi. Il n'a pas pris part à l'action en surtemps. 

Advenant que Krejci soit indisponible pour jouer, Cassidy pourrait faire appel au héros du match no 1 Charlie Coyle afin de pivoter une des deux principales unités à l'attaque.

 Video: CBJ@BOS, #1: Coyle clôt le débat en prolongation

« C'était l'idée derrière l'acquisition de Charlie avant la date limite des échanges. L'objectif était de renforcer la position de troisième joueur de centre de l'équipe afin de se donner un bon remplaçant au cas où un de nos premiers joueurs de centre (Patrice Bergeron et Krejci) se blesserait. C'était une réflexion que nous faisions depuis un bout de temps.

« Sean Kuraly peut passer du quatrième au troisième trio et nous avons d'autres options au centre, a-t-il énoncé. Coyle était un morceau important du casse-tête. Nous sommes chanceux de l'avoir. »

Coyle, anciennement du Wild du Minnesota, s'avère être un excellent rouage pour l'équipe jusqu'à maintenant avec cinq buts en huit matchs en séries. Marcus Johansson, une autre acquisition faite en février, et lui cliquent ensemble.

« Il y a toujours un joueur qui sort de l'ombre dans une équipe qui connaît du succès en séries, a relevé Cassidy. Charlie est notre joueur présentement. Ça tombe pile parce que nous avons des gars qui tentent de retrouver leur touche à l'attaque. Jusqu'à ce que ça se produise, nous espérons qu'il continue sur son élan. C'est une belle histoire. »

Coyle, âgé de 27 ans, se dit gonflé à bloc de porter les couleurs de l'équipe de sa région natale, lui qui est natif d'East Weymouth, au Massachusetts, en banlieue de Boston.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.