Skip to main content

Pas de camp d'entraînement sans contrat pour Marner

L'attaquant des Maple Leafs ne veut pas prendre de risque sans entente, lui qui est joueur autonome avec compensation

par Dave McCarthy / Correspondant NHL.com

TORONTO - Bien qu'il ait encore deux mois devant lui afin de signer un contrat avec les Maple Leafs de Toronto, Mitchell Marner, qui est joueur autonome avec compensation, a indiqué jeudi que sans entente, il n'allait probablement pas participer au camp d'entraînement.

« Je ne penserais pas, a confié l'attaquant. « Il y a tellement de dangers reliés à ça, et ce n'est pas quelque chose que je veux risquer. »

Marner, qui a été le meilleur marqueur des Maple Leafs l'an dernier avec 94 points (26 buts, 68 passes) en 82 parties, a ajouté qu'il ne se mêlait pas des négociations et qu'il laissait son agent Darren Ferris s'occuper de ce processus.

« J'espère que ça va se régler plus rapidement qu'autrement. Je veux être là pour le début du camp (13 septembre), donc j'espère que les choses vont s'arranger d'ici là.

« Mon agent et (le directeur général) Kyle (Dubas) vont trouver une solution. Je n'ai pas été très impliqué, c'est mon agent qui parle pour moi. »

À LIRE : Des contrats pour Kapanen et Johnsson | Une défensive améliorée avec Barrie

Pour une deuxième saison morte de suite, les Maple Leafs doivent s'entendre avec un de leurs jeunes joueurs de talent. L'an dernier, l'impasse avec l'attaquant William Nylander s'était étirée jusqu'en saison régulière avant que les deux parties en viennent à une entente avant le 1er décembre, la date limite afin d'être admissible pour jouer en saison. Nylander a accepté une prolongation de contrat de six ans d'une valeur annuelle de 6,9 millions $ et il a disputé son premier match le 6 décembre. Il n'a toutefois été en mesure d'inscrire qu'un but à ses 23 premières rencontres et il a terminé la saison avec 27 points en 54 rencontres, lui qui avait récolté 61 points lors des deux campagnes précédentes au cours desquelles il n'avait raté qu'un seul match.

Marner a mentionné qu'il avait discuté avec l'attaquant de 23 ans afin d'obtenir des conseils.

« Il m'a dit que je devais rester calme, que mon agent s'en occupe et que l'équipe allait négocier avec lui, a raconté Marner. Le meilleur conseil qu'il m'a donné était de relaxer, de profiter du beau temps et de l'été. »

Questionné à savoir s'il était prêt à accepter une offre hostile s'il en recevait une d'une autre équipe de la LNH, Marner a répété que « je vais laisser ça dans les mains de mon agent, et que je reste loin de tout ça. »

Video: TOR@BUF: Marner compte en début de 3e période

L'attaquant de 22 ans dit comprendre l'attention portée par les partisans des Maple Leafs aux négociations de son contrat, mais qu'il se concentre à s'améliorer sans se soucier des négociations tous les jours. 

« Je reste loin des médias sociaux. Je ne veux pas vraiment me concentrer sur des choses comme les médias sociaux, parce qu'il n'y a rien de bon qui peut en ressortir. Je garde mon téléphone le plus loin possible, je reste calme et je profite de l'été. Je m'assure d'être constant (dans mon entraînement) pour être à mon mieux, comme je l'ai fait l'an dernier pour aider notre équipe. »

Marner, qui tenait jeudi un événement caritatif au profit de sa propre fondation, était bien heureux lorsqu'il a appris que les Maple Leafs avaient fait l'acquisition du défenseur Tyson Barrie ainsi que de l'attaquant Alexander Kerfoot le 1er juillet. Marner a enfilé le chandail d'Équipe Canada avec Barrie lors du Championnat du monde de hockey 2017 de la FIHG, et il avait été impressionné par ses aptitudes.

« C'est un excellent défenseur et il va apporter beaucoup de profondeur à notre ligne bleue. Il a une excellente vision sur la glace et c'est un défenseur qui peut décocher des tirs de la pointe alors qu'il semble impossible que la rondelle traverse la circulation. C'est un défenseur avec beaucoup de talent et capable de bouger la rondelle pour notre équipe. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.