Skip to main content

Mise à jour : Predators de Nashville

Le directeur général David Poile n'a pas eu peur de passer à l'action pour combler les besoins de son équipe

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et plusieurs mouvements de personnel durant la saison morte, LNH.com dresse un portrait des différentes équipes. Aujourd'hui, les Predators de Nashville.

David Poile avait ouvert son jeu avant le début de la deuxième ronde du repêchage de la LNH, en juin dernier. En échangeant P.K. Subban aux Devils du New Jersey en retour de choix et des défenseurs Steven Santini et Jeremy Davies, il a libéré la somme d'argent nécessaire sous le plafond salarial pour s'attaquer à une grosse proie à l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

Cette grosse proie, c'était l'attaquant Matt Duchene. Poile a réussi son coup en convaincant le joueur de 28 ans de signer une entente de sept ans et 56 millions $ avec les Predators. Il a ainsi espoir que son équipe sera en mesure de faire un bon bout de chemin en séries éliminatoires, elle qui a été éliminée au premier tour l'an dernier après avoir atteint la Finale de l'Ouest en 2017.

À LIRE AUSSI : Mise à jour: Canadiens de MontréalFabbro prêt à occuper un plus grand rôle avec les Predators

Duchene devrait en principe donner un bon coup de main à l'unité d'avantage numérique qui a terminé au dernier rang de la LNH (12,9 pour cent), l'an dernier.

« Quand j'ai rencontré Matt, il m'a posé des questions et je lui ai répondu que chaque année, mon but est de pouvoir regarder les joueurs dans les yeux et leur dire qu'on est en bonne position pour participer aux séries, a expliqué Poile. Une fois en séries, nous avons la chance de remporter la Coupe Stanley. »

Poile a peut-être sacrifié Subban pour tenter d'amener un peu plus de piquant à son attaque, qui n'a inscrit que 12 buts en six matchs éliminatoires face aux Stars au premier tour. Avec la profondeur qu'il détient à la ligne bleue et l'émergence à venir du jeune Dante Fabbro, c'est un pari qu'il pouvait se permettre.

Avec Duchene en plus et Subban en moins, les Predators forment une meilleure équipe. Ils sont mieux nantis devant et ne se sont pas trop dégarnis derrière. Reste à voir s'ils parviendront enfin à profiter de la fameuse « fenêtre d'opportunité », qui est ouverte depuis quelques années déjà.

Voici le portrait de l'équipe actualisé :

Fiche 2018-19 : 47-29-6
Meilleur buteur : Viktor Arvidsson (34)
Meilleur passeur : Ryan Johansen (50)
Meilleur pointeur : Ryan Johansen (64)

Les arrivées

- Matt Duchene

L'attaquant a enfilé l'uniforme de trois équipes au cours des deux dernières saisons, mais il pourra enfin s'établir à long terme à Nashville. Il a connu la saison la plus productive de sa carrière l'an dernier (31 buts, 39 aides en 73 matchs) avec les Sénateurs et les Blue Jackets. Il a aussi brillé en séries à Columbus, où il a amassé cinq buts et cinq aides en 10 matchs. Il viendra bien compléter les gros canons de l'équipe.

Video: CBJ@BOS, #2: Duchene compte en 2e prolongation

Les départs

- P.K. Subban
- Brian Boyle
- Wayne Simmonds

Subban a de nouveau été ennuyé par les blessures au cours de la dernière saison et a vu sa production affectée (neuf buts, 22 aides) alors qu'il n'a disputé que 63 rencontres. Comme il était derrière Roman Josi, Ryan Ellis et Mattias Ekholm dans la hiérarchie, son départ ne sera pas si coûteux. Boyle et Simmonds ont été acquis à la date limite des transactions et les Predators ont décidé de ne pas poursuivre l'aventure.

Ils cognent à la porte

- Dante Fabbro
- Eeli Tolvanen

Avec le départ de Subban, la porte vient probablement de s'ouvrir pour le jeune Fabbro. Le défenseur de 21 ans sélectionné au premier tour (17e au total) en 2016 a joué quatre matchs en saison et six autres en séries avec Nashville, la saison dernière. Il pourrait faire le saut dès cette saison, lui qui a évolué à l'Université de Boston au cours des trois dernières années. Quant à Tolvanen, il prend plus de temps que prévu pour se développer, mais il pourrait obtenir un poste.

Video: CHI@NSH: Tolvanen double l'avance avec son 1er but

Les besoins

Poile a fait du bon travail pour combler les besoins immédiats de son équipe en attaque. L'ajout d'un ailier capable d'amener de l'offensive ne serait peut-être pas une mauvaise idée, surtout si Tolvanen tarde encore à éclore. À plus long terme, les Predators devront décider si Jusse Saros est leur homme de confiance pour succéder à Pekka Rinne, qui aura 37 ans en novembre. 

Formation projetée 2019-20

Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Mikael Granlund -- Matt Duchene -- Craig Smith
Eeli Tolvanen -- Kyle Turris -- Calle Jarnkrok
Rocco Grimaldi -- Colton Sissons -- Austin Watson

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- Dante Fabbro
Dan Hamhuis -- Yannick Weber

Pekka Rinne
Jusse Saros

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.