Skip to main content

Matthews a le dessus sur Laine à forces égales, selon les statistiques

Il y a des similarités entre le centre des Maple Leafs et l'ailier des Jets sur le jeu de puissance et au chapitre du temps de glace

par Rob Reese @NHLReese / Journaliste NHL.com

LNH.com va au-delà des chiffres pour comparer les deux premiers choix du repêchage 2016 de la LNH. Auston Matthews, sélectionné avec le premier choix au total par les Maple Leafs de Toronto, et Patrik Laine, sélectionné avec le deuxième choix au total par les Jets de Winnipeg, se sont affrontés au Bell MTS Place mercredi, et ils croiseront le fer de nouveau samedi au Scotiabank Arena de Toronto (19 h HE, CBC, SN360, NHL.TV).

À LIRE AUSSI : Top-100 Attaquants | Top-50 Défenseurs | Top-25 Gardiens

Depuis qu'il est entré dans la LNH en 2016-17, Matthews vient au deuxième rang au chapitre des buts (84) et Laine est au troisième rang (83). Les deux se retrouvent derrière l'attaquant des Capitals de Washington Alex Ovechkin (90). Au cours de cette période, Matthews se classe au premier rang au chapitre des buts marqués par heure jouée (1,83), et Laine est deuxième (1,75; minimum de 50 matchs joués). Les deux sont parmi les francs-tireurs les plus dynamiques de la LNH, mais leur production diffère à forces égales et sur le jeu de puissance.

Forces égales

Matthews, un joueur de centre, est premier au chapitre des buts à forces égales (67) tandis que Laine, un ailier, est à égalité au 15e rang avec Anders Lee des Islanders de New York et Michael Grabner des Coyotes de l'Arizona (51). Laine a joué 12 matchs de plus que Matthews (166 à 154), mais ils affichent des pourcentages de réussite aux tirs semblables à 5-contre-5 alors que Laine a marqué dans 11,1 pour cent de ses occasions (à égalité au premier rang dans la LNH), et Matthews a touché la cible sur 10,1 pour cent de ses tirs (à égalité au 11e rang). Lorsqu'il est question de production générale, Matthews est 12e pour les points à forces égales (109) et Laine vient au 50e rang (90).

Video: TOR@WSH: Matthews marque un but d'assurance

Leurs chiffres de possession à forces égales se ressemblent, alors que Matthews affiche un pourcentage de tirs tentés de 50,68 et Laine est à 49. Matthews a l'avantage lorsque son équipe tire de l'arrière. Le centre des Maple Leafs a un pourcentage de tirs tentés de 57,81 comparativement à Laine, qui en a un de 51,03. On pourrait traduire cette statistique en buts vainqueurs. À ce chapitre au cours des deux dernières saisons, Matthews vient à égalité au quatrième rang avec 15 et Laine est à égalité au 16e rang avec 13. Matthews et Laine entament leurs présences en zone offensive à un rythme presque identique (56,91; 55,86).

Jeu de puissance

Laine vient au deuxième rang au chapitre des buts sur le jeu de puissance (32) derrière Ovechkin (38), et Matthews est à égalité au 29e rang (17) depuis 2016-17. Cet écart pourrait s'expliquer par le fait que Laine a décoché 148 tirs sur le jeu de puissance comparativement à 82 pour Matthews. Laine mène les Jets au chapitre des lancers en avantage numérique, tandis que Matthews se classe au cinquième rang parmi les attaquants des Maple Leafs depuis 2016-17. Matthews devrait avoir l'occasion de faire augmenter ce chiffre cette saison en raison du départ de l'attaquant James van Riemsdyk (mis sous contrat par les Flyers de Philadelphie le 1er juillet), qui a mené les Maple Leafs avec 118 tirs avec l'avantage d'un homme au cours des deux dernières saisons. Laine et Matthews patrouillent chacun le cercle gauche sur leur jeu de puissance respectif, là où ils ont touché la cible dans plus de 20 pour cent de leurs occasions (Laine 21,6; Matthews 20,7). La différence est que la distance moyenne des tirs de Matthews est plus courte (25,1 pieds) que Laine (37,4 pieds).

Video: VAN@WPG: Laine fait 1-0 d'un angle fermé

Laine a l'avantage au chapitre des points en avantage numérique avec 49 comparativement à 39 pour Matthews, mais ce dernier a plus de mentions d'aide avec l'avantage d'un homme (22) que Laine (17). Depuis que Matthews et Laine sont entrés dans la LNH, Toronto vient au deuxième rang au chapitre de l'efficacité sur le jeu de puissance (24,9 pour cent) et Winnipeg est septième (21,4). En neuf parties cette saison, Matthews a quatre buts en avantage numérique contre trois pour Laine.

En général

Les similarités se poursuivent au chapitre du temps de glace, alors que Matthews joue 17:53 par match, et Laine joue 17:10. Encore une fois, la différence est à forces égales, alors que Matthews passe en moyenne une minute de plus sur la glace que Laine (15:32; 14:14). Chacun tire le maximum de son temps de glace : Matthews vient au 10e rang parmi les attaquants de la LNH au chapitre des points par tranche de 60 minutes (3,23) et Laine est au 23e rang (2,93). Lors de leurs cinq derniers face-à-face, Laine a eu l'avantage avec cinq buts, mais Matthews totalise plus de points (un but, sept passes). 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.