Skip to main content

Poolers : Top-25 des gardiens

L'heure presse pour les Blues, qui se tournent vers Chad Johnson en espérant rester dans la course aux séries éliminatoires

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Les attentes étaient relativement grandes avant le début de saison à St. Louis. Les Blues venaient de faire l'acquisition des attaquants Ryan O'Reilly et David Perron. Quelques jeunes joueurs comme le défenseur Vince Dunn ainsi que les attaquants Robby Fabbri et Robert Thomas allaient sûrement pouvoir donner un coup de main. Bref, tout ce qui semblait séparer les Blues d'une place en séries était la tenue du gardien Jake Allen devant le filet.

À LIRE AUSSI: Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaineTop 50 défenseurs | Top 100 attaquants

Malheureusement, Allen ne livre pas la marchandise, comme le démontrent sa moyenne de buts accordés de 3,99 et son pourcentage d'arrêts de ,879. À quatre occasions, en 11 matchs, il a cédé cinq buts à l'adversaire. Il n'a connu qu'une seule rencontre où il a accordé moins de trois filets à l'adversaire.

Oui, il se marque beaucoup de buts dans la LNH cette saison, mais pas autant. Allen fait partie d'un groupe de quatre gardiens, avec Mike Smith (Calgary), Matt Murray (Pittsburgh) et Marc-André Fleury (Vegas), qui ont connu quatre mauvais départs ou plus (lorsque leur pourcentage d'arrêts a été moindre que ,850 lors de cette partie).

Fleury peut dormir tranquille. Même s'il est vrai qu'il est inconstant, il a tout de même connu sept départs de qualité cette saison. Ce n'est pas le cas des trois autres. Allen en a quatre en 11 départs, Smith et Murray en ont trois en 11 et neufs départs, respectivement.

À Pittsburgh, l'entraîneur-chef Mike Sullivan a ouvert la porte à Casey DeSmith, qui a amorcé deux matchs cette semaine en plus de venir en relève à Murray dans le troisième. À Calgary, David Rittich obtient maintenant la moitié des départs. Les deux portiers adjoints présentent d'excellentes statistiques et sont devenus des options à temps plein pour leur entraîneur.

Ce qui nous ramène à St. Louis. Mike Yeo ne peut plus se permettre d'attendre qu'Allen rebondisse, s'il le fait un jour, puisque l'entraîneur a avoué le 26 octobre que son poste devrait être en danger. C'est pourquoi il s'est tourné vers Chad Johnson lors de la dernière semaine. Le gardien de 32 ans ne l'a pas déçu. Il a signé des victoires de 4-1 contre les Hurricanes de la Caroline, mardi, et de 4-0 contre les Sharks de San Jose, jeudi. Il s'agissait d'un premier blanchissage pour les Blues cette saison.

Video: CAR@STL: Johnson montre ses réflexes

Finalement, dimanche, Johnson a subi une défaite de 3-2 contre le Wild du Minnesota. Un revers qui ne fera pas de bien à ses statistiques, puisqu'il a permis trois buts en 18 lancers et n'a pas bien paru sur deux des trois.

Johnson peut-il être une option à long terme pour les Blues? Lorsqu'on parle de Chad Johnson et de partant dans la même phrase, on pense davantage au receveur de passe au football qu'au gardien au hockey. À 32 ans, il n'a jamais réussi à le faire, mais il a disputé plus de 35 matchs lors des trois dernières campagnes, dont deux où son pourcentage d'arrêts a été de ,910 ou plus. Ce n'est certainement pas la situation idéale, mais si les Blues veulent être des prochaines séries éliminatoires, ils n'ont pas le choix d'essayer.

Quant aux poolers, restez loin des Blues tant que la situation des gardiens ne sera pas réglée. Si les mauvaises performances se poursuivent, le moral sera lourd dans le vestiaire.

Voici donc, pour les poolers, le Top-25 des gardiens de la LNH :

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

2. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 2e

3. Connor Hellebuyck, WIN
La semaine dernière : 3e

4. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 4e

5. Devan Dubnyk, MIN
La semaine dernière : 7e

6. Semyon Varlamov, COL
La semaine dernière : 5e
L'Avalanche a connu une mauvaise séquence au même moment où leur gardien a ralenti. Simple coïncidence? Pas du tout. Malgré un premier trio redoutable, l'Avalanche a besoin que Varlamov effectue des miracles afin d'espérer une place en séries éliminatoires.

7. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 6e

8. Antti Raanta, ARI
La semaine dernière : 8e

9. Martin Jones, SJS
La semaine dernière : 10e

10. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 12e

11. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 15e

12. Sergei Bobrovsky, CLB
La semaine dernière : 16e
Bobrovsky est reconnu pour connaître de lents départs de saison. Le mois d'octobre est maintenant du passé et Bobrovsky n'a pas fait mentir sa réputation. Sa m.b.a est de 1,69 à ses cinq derniers matchs alors que son % arr. est de ,950 au cours de cette séquence. Il ne lui manque que les victoires (3-2), mais ses coéquipiers ne lui ont donné que quatre buts lors de ces deux revers. Difficile de faire mieux.

13. Carter Hutton, BUF
La semaine dernière : 17e

14. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 11e
Fleury souffre du mauvais début de saison des Golden Knights, mais il n'arrive pas à reproduire les miracles qu'il effectuait l'an dernier à la première saison de l'équipe. Après plusieurs semaines près du top-10 de ce palmarès, Fleury recule de quelques rangs puisque Vegas n'arrive pas à faire tourner le vent.

15. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 13e

16. Thomas Greiss, NYI
La semaine dernière: 19e

17. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 9e
Est-il encore le gardien de confiance à Pittsburgh? Casey DeSmith semble avoir pris sa place avec d'excellentes performances.

18. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 14e
Il sera absent pour un moment pour des raisons personnelles. Jaroslav Halak fait de l'excellent boulot pendant ce temps. Peut-être est-il temps d'inverser les noms des deux dans ce classement. Ce l'est assurément dans un pool quotidien ou hebdomadaire.

19. Henrik Lundqvist, NYR
La semaine dernière : 23e

20. Roberto Luongo, FLA
La semaine dernière : 25e
Luongo n'a toujours pas subi la défaite cette saison. Il était tombé au combat dès le premier match du calendrier, mais depuis son retour, il a remporté ses trois sorties, montre une m.b.a de 1,67 et un % arr. de ,946. Les Panthers connaissent leurs meilleurs moments de l'année, avec quatre victoires consécutives et ils semblent en voie de devenir l'équipe que plusieurs attendaient en début de saison. Si Luongo est libre dans votre pool, sautez dessus.

21. Brian Elliott, PHI
La semaine dernière : s.o.
Après un très mauvais début de saison, Elliott vient de connaître ses deux meilleures semaines au bureau. Au même moment, les Flyers connaissent une séquence de cinq victoires en six matchs. Le gardien a mérité d'être de retour dans ce palmarès. Pour les poolers quotidiens, il est temps de battre le fer, puisqu'il est chaud.

22. Cam Talbot, EDM
La semaine dernière : 20e

23. Keith Kinkaid, NJD
La semaine dernière : 18e

24. Jacob Markstrom, VAN
La semaine dernière : s.o.
Les Canucks gagnent et surprennent cette saison. La blessure d'Anders Nilsson permet à Markstrom d'obtenir tous les départs. Il ne fait pas mal, mais il manque de constance. Peut-il faire preuve de stabilité? Est-ce que la séquence gagnante des Canucks va se poursuivre? Deux questions qui guideront votre choix ou non du gardien de Vancouver.
  
25. Jimmy Howard, DET
La semaine dernière : s.o.
Howard joue bien depuis deux semaines, tout comme les Red Wings, qui connaissent une séquence de trois gains consécutifs, sept à leurs dix derniers matchs. Howard fait sa première apparition dans ce palmarès cette saison.

Ont quitté le top-25 :
Craig Anderson, OTT
Corey Crawford, CHI
Jake Allen, STL

À surveiller : David Rittich, CGY
Rittich a remporté ses trois derniers départs et présente d'excellentes statistiques, ce qui n'est pas le cas de son coéquipier Mike Smith, qui n'a que deux victoires à ses sept derniers départs. L'entraîneur-chef Bill Peters n'a pas encore confié le filet pour de bon à Rittich, mais n'hésitez pas à choisir le gardien dans votre pool à court terme.

Consultez le classement de la semaine dernière

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.