Skip to main content

Série globale: Mathieu Perreault veut saisir sa chance

Le Drummondvillois tentera de prolonger son expérience sur le deuxième trio des Jets en Finlande

par Siniša Šindik / Collaborateur LNH.com

Mathieu Perreault aime les nouveaux défis et il aime essayer de nouvelles choses, comme le steak de renne, qu'il a eu la chance de goûter pour la première fois à Helsinki, en Finlande. Les Jets de Winnipeg y sont présentement, eux qui affronteront les Panthers de la Floride à l'occasion de la Série globale. 

Goûter de nouveaux plats, tenter des expériences, c'est bien beau, mais il y a certaines choses qui ne changeront jamais pour un joueur de hockey même s'il se trouve sur un autre continent, comme la volonté de vouloir aider son équipe à gagner.

À LIRE AUSSI: Série globale : L'occasion de se regrouper pour les Panthers 

Pour amorcer la Série globale, Perreault aura vraisemblablement la chance d'évoluer au sein du deuxième trio des Jets, en compagnie de Bryan Little et de Kyle Connor. 

Voilà donc une belle occasion qui s'offre au principal intéressé, lui qui avoue ne pas avoir trop de difficulté à changer de compagnons de trio.

« Habituellement, je me sens à l'aise avec n'importe qui, a déclaré Perreault lors d'une entrevue avec LNH.com. J'ai joué avec presque tout le monde en comptant cette année et les dernières années, donc ça devrait bien aller. Le dernier match a bien été pour nous, espérons que nous pourrons continuer à bien jouer et aider l'équipe offensivement. »

Le vétéran de 10 saisons dans la LNH n'en est pas à ses premiers milles dans le circuit. Il sait que pour demeurer sur les deux premiers trios, ça prend des résultats. La pression de produire qui accompagne ce rôle offensif ne l'effraie pas, au contraire.

Video: Perreault discute de la Série globale en Finlande

« Je ne ressens jamais de pression supplémentaire. Je me mets de la pression moi-même, car je veux obtenir des chances de marquer. À force d'essayer, il y a de fortes chances que ça finisse par rentrer. Évidemment, tu veux marquer des buts pour aider ton équipe à gagner, mais le but ultime, ce sont les deux points sur la table », a ajouté Perreault.

En 12 matchs cette saison, l'ancien choix de sixième ronde des Capitals de Washington a récolté seulement un but et une passe, tout en maintenant un différentiel de 0. Tout ça en évoluant principalement sur le quatrième trio en compagnie surtout de Jack Roslovic, et avec un temps de jeu généralement limité. Avec Connor et Little, le portrait risque de changer.

La Série globale offre ainsi l'occasion aux équipes impliquées de sortir de leur routine quotidienne, de changer d'air et parfois même de trouver un nouveau souffle en ce début de saison.

Pour Perreault, toute l'ambiance et l'excitation qui règnent autour de cet évènement ressemblent étrangement aux matchs en plein air.

« Je suppose que nous allons la sentir [la fébrilité] davantage plus on se rapprochera du match, a noté Perreault. Je pense qu'une fois que le match commencera, ce sera juste un autre match. L'ambiance est similaire aux matchs en plein air. J'ai participé à trois matchs extérieurs et c'était un peu la même chose. La mise en scène avant, une semaine de préparation, tout ça, c'est bien, mais une fois que le match commence, on oublie tout. »

En terrain connu

Ce n'est pas la première fois que le Québécois aura l'occasion de jouer au hockey sur le Vieux Continent, plus précisément à Helsinki. Lors du lock-out de la LNH en 2012-13, Perreault avait enfilé le chandail du HIFK de Helsinki pendant sept rencontres.

Le fougueux attaquant n'avait pas raté sa chance de faire une bonne impression, alors qu'il avait amassé sept points en sept matchs (un but et six mentions d'aide). Il avait bien apprécié sa courte expérience en sol européen.

« Lors de l'année de lock-out, j'ai joué pour l'IFK, s'est remémoré Perreault. Ce n'était pas dans cet amphithéâtre, mais dans un autre pas trop loin. Je crois que j'ai été là pour sept ou huit matchs lors du mois de décembre. C'était une expérience très cool et j'ai gardé de bons souvenirs de cet endroit. »

Perreault et les Jets disputeront le premier de leurs deux matchs de la Série globale face aux Panthers jeudi après-midi, avant de boucler la séquence le lendemain. 

Contrairement à la Floride, qui se cherche depuis le début de la saison avec une fiche de 2-4-3, Winnipeg connaît de bons moments, avec un dossier de 7-4-1 en 12 rencontres. Perreault et sa bande tenteront donc de poursuivre dans la même veine à l'occasion de deux rencontres de jeudi et vendredi.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.