Skip to main content

Marcotte : Le citron pressé complètement!

Le Rocket doit présentement composer avec une formation nettement dégarnie

par Anthony Marcotte @anthonymarcotte / Chroniqueur LNH.com

Chaque semaine, notre chroniqueur Anthony Marcotte revient sur la dernière semaine du Rocket de Laval, ainsi que sur l'actualité de la Ligue américaine de hockey (LAH). Comme il suit le club-école des Canadiens de Montréal sur une base quotidienne, il permettra aux partisans de suivre assidûment ce qui se passe dans l'antichambre de la meilleure ligue de hockey au monde, ainsi que la progression des nombreux Québécois qui évoluent dans cette ligue.

Le Rocket de Laval traverse présentement une période creuse à l'approche du congé des Fêtes. Les nombreux rappels et les blessures ayant frappé l'organisation, autant dans la LAH que dans la LNH, compliquent la tâche de l'équipe qui tente de maintenir le rythme dans une section extrêmement compétitive. Depuis une séquence de six victoires de suite du 26 octobre au 9 novembre, la troupe de Joël Bouchard n'a pu faire mieux qu'une fiche de 6-7-2.

À LIRE AUSSI : Les Canadiens condamnés à connaître du succèsJulien déçu par le rendement de ses troupiers à domicile

Ce n'est pas nouveau, les formations sont appelées à changer rapidement au niveau de la Ligue américaine. Les clubs servent avant tout à fournir en joueurs le niveau supérieur. Pour une troisième année de suite alors que la mi-saison approche, le Rocket se retrouve dépouillé de ses meilleurs éléments. Tout porte à croire que seulement cinq attaquants ayant participé au match d'ouverture local le 4 octobre seront en mesure de disputer le match de mardi soir à la Place Bell contre Rockford. 

Questionné au sujet des nombreux absents dans sa formation, Bouchard n'a pas eu le choix d'admettre l'évidence; il doit composer avec une situation très difficile présentement.

« Le citron commence à être pressé depuis un bout de temps », a laissé entendre le pilote du Rocket après une défaite sans équivoque de 5-0 devant Rochester, samedi. « Nous sommes tous ensemble là-dedans. Il faut que je sois honnête avec mes joueurs. J'ai bien beau les pousser, mais tout le monde s'entend pour dire que ma formation est complètement différente de ce que j'avais avant. Malgré tout, je considère que nous jouons du bon hockey, si on met de côté le match d'aujourd'hui. »

Au cours des trois matchs disputés à domicile cette semaine, le Rocket a été en mesure de soutirer une victoire en tirs de barrage à Cleveland après avoir effacé un retard de deux buts dans le match, mardi. Puis vendredi soir, contre une formation des Americans de Rochester nettement plus puissante, le Rocket a presque réussi le même tour de force en arrivant tout juste à court dans une défaite de 3-2.

Bouchard a tenu à souligner le désir de vaincre de certains de ses éléments qui ont tenu à jouer malgré des blessures. Charles Hudon, qui a été vu en béquilles lors des trois journées précédentes, a tenu à jouer les deux rencontres au programme du week-end. Michael McCarron a fait la même chose, samedi, après avoir dû s'absenter pour les deux matchs précédents. Voici une belle preuve du niveau d'engagement de deux vétérans qui aimeraient certainement se retrouver au niveau supérieur.

Il ne reste que deux matchs à disputer cette semaine au Rocket d'ici la pause des Fêtes qui durera six jours. Après la visite des IceHogs de Rockford mardi soir, les Lavallois se déplaceront pour la première fois de la saison à Utica, vendredi soir. On verra par la suite si certains blessés comme Alex Belzile (absent lors de 10 des 11 derniers matchs) et Phil Varone (absent depuis le 30 octobre) seront en mesure de renouer avec l'action. Un jeu de dominos pourrait s'exercer si jamais certains éclopés chez les Canadiens devaient recevoir le feu vert.

***

Lukas Vejdemo est devenu samedi soir le neuvième joueur différent issu du Rocket à obtenir une chance de se faire valoir dans la Ligue nationale cette année. L'attaquant suédois est aussi le troisième qui devrait obtenir une chance de jouer un premier match dans la grosse ligue après Cayden Primeau et Otto Leskinen.

Vejdemo traversait une période un peu plus creuse au cours des dernières semaines avec quatre points en 12 rencontres. Bouchard apprécie la constance de son joueur de centre. Son trio complété par Alexandre Alain et Joe Cox est le plus stable de l'équipe depuis le début de la saison. L'entraîneur a rarement eu à démanteler ce trio alors qu'il a constamment dû brasser ses cartes ailleurs dans la formation.

Le natif de Stockholm en Suède n'a jamais été utilisé ailleurs qu'à son poste de joueur de centre à Laval. Il sera intéressant de voir l'utilisation qu'en fera Claude Julien lors du voyage du Tricolore dans l'Ouest canadien. Lors du rappel de Ryan Poehling plus tôt en saison, Julien avait utilisé son jeune attaquant à l'aile gauche du quatrième trio alors qu'il n'avait jamais été utilisé ailleurs qu'au centre dans le club-école.

***

Bouchard ne l'a pas confirmé, mais il y a fort à parier que Cayden Primeau disputera les deux derniers matchs de son équipe devant le filet avant la pause des Fêtes. Son équipe l'a complètement laissé tomber samedi alors qu'il a accordé cinq buts sur 32 tirs. 

« Je me sens mal pour notre gardien », a exprimé Xavier Ouellet avec dépit dès le début de sa mêlée de presse.

Pour Primeau, il s'agit d'un retour difficile dans la Ligue américaine après toutes les émotions vécues par sa première victoire dans la Ligue nationale. Le jeune gardien de 20 ans vient de donner 19 buts à ses quatre derniers départs avec le Rocket, ce qui a fait gonfler sa moyenne de buts alloués à 2,79 et chuter son pourcentage d'arrêts à ,904. 

Quant à Keith Kinkaid, il devra vraisemblablement prendre son mal en patience, lui qui n'a pas été utilisé du tout au cours de la dernière semaine. Finalement, le souhait de Claude Julien de le voir obtenir plus d'action dans la Ligue américaine a été de très courte durée.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.