Skip to main content

Les Stars à court de remontées contre les Blues dans un match no 3 fou

Dallas a créé l'égalité trois fois, mais n'a pu résister au but de Maroon pour tirer de l'arrière dans leur série

par Dave Stubbs @Dave_Stubbs / Chroniqueur NHL.com

DALLAS - Si la LNH avait songé à organiser un match des séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans une ruelle avec une balle, c'est le résultat qu'elle aurait pu obtenir: une avalanche de quatre buts en troisième période lundi soir au American Airlines Center, alors que la seule chose qui manquait, c'était d'entendre la mère de l'un des joueurs l'appeler pour souper.

Au son de la sirène qui annonçait la fin de la rencontre, les Blues de St. Louis s'étaient imposés 4-3 contre les Stars de Dallas dans le match no 3 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest, ce qui a donné aux Blues une avance de 2-1 dans cette série quatre de sept. Le match no 4 aura lieu à Dallas mercredi (21 h 30 (HE); NBCSN, SN, TVAS).

À LIRE AUSSI: Maroon vit un rêve d'enfance en marquant le but gagnant du match no 3Les Blues résistent aux Stars

« Ils ont travaillé plus fort que nous ce soir, a avancé l'attaquant des Stars Tyler Seguin. Les 20 dernières (minutes) se sont assurément mieux passées pour nous, mais ils ont remporté davantage de batailles. Ils formaient l'équipe la plus désespérée, et nous n'avons pas répondu. »

Par trois fois, les Stars sont revenus dans le match en effaçant un déficit d'un but, la troisième période se déroulant à un rythme effréné aux deux extrémités de la patinoire, alors qu'on aurait dit que la dernière équipe à obtenir un tir allait l'emporter.

Deux fois en troisième période, Dallas a fait rugir les 18 532 partisans en créant l'égalité. Chaque fois, les Blues ont rapidement répondu en reprenant les devants, Pat Maroon inscrivant le but gagnant alors qu'il restait 1:38 à faire au match.

Video: STL@DAL, #3: Maroon enfile l'éventuel but vainqueur

Ce revers a rappelé à plusieurs joueurs des Stars leur défaite de 3-2 subie dans le match no 3 de leur série de première ronde contre les Predators de Nashville. Dallas avait rebondi avec une victoire de 5-1 dans le match no 4, avant d'éliminer les Predators en six parties. 

Les équipes qui remportent le match no 3 dans une série quatre de sept qui était à égalité 1-1 ont présenté une fiche de 213-103 (,674), ce qui inclut un dossier de 1-3 au cours de la première ronde en 2019.

« Nous nous sommes déjà trouvés dans cette situation auparavant, a noté le défenseur des Stars Ben Lovejoy. Quand vous remportez un match des séries éliminatoires, vous avez le sentiment que vous pouvez gagner la Coupe Stanley et vous commencez presque à planifier le défilé. Vous perdez un match et vous avez la sensation que les vacances approchent. Nous avons discuté de l'importance de trouver un équilibre, de savoir qu'il faut être prêts pour chacun des matchs. Nous avons disputé notre meilleure partie des séries dans le match no 4 contre Nashville et nous devrons faire la même chose ici dans deux soirs. »

Le défenseur John Klingberg a aimé le caractère dont les Stars ont fait preuve en venant de l'arrière deux fois avant que les Blues ne s'imposent grâce à leur but tardif.

« Nous sommes capables [de placer ce match rapidement derrière nous], a assuré Klingberg. Ils donnent tout ce qu'ils ont eux aussi. Les deux équipes ont tenté de faire la différence ce soir, et ce fut de toute évidence une troisième période âprement disputée. Nous devons cependant nous regarder dans le miroir, nous dire que nous avons montré du caractère en venant de l'arrière deux ou trois fois. Il y aura des hauts et des bas tout au long de la série. »

Ce fut en effet une rencontre ponctuée de hauts et de bas pour l'attaquant de Dallas Andrew Cogliano, qui a vu le défenseur des Blues Carl Gunnarsson soulever son bâton alors qu'il s'amenait en échappée en deuxième période, avant de marquer le deuxième but des Stars à 13:06 du troisième tiers, ce qui a permis à Dallas de créer une égalité, qui n'aura finalement duré qu'une minute.

Video: STL@DAL, #3: Cogliano marque sur le retour en DN

« C'est évidemment difficile, a souligné Cogliano. C'est la réalité des séries éliminatoires. Vous vous investissez énormément dans chacun des matchs, et vous vous sentez vraiment bien quand vous l'emportez, mais quand vous perdez, c'est un sentiment très désagréable. Dans un match comme ce soir, on se met à penser à ce qu'on aurait pu faire de mieux. On revoit le match dans notre tête, puis on le place derrière nous afin de nous préparer pour le prochain, c'est tout ce qu'on peut faire. 

« J'ai trouvé que dans l'ensemble, les (Blues) ont été la meilleure équipe. Ils ont fait du très bon travail après nos buts, ils sont revenus immédiatement et nous ont forcés à jouer dans notre territoire. J'ai trouvé que c'est ce qui avait fait la différence dans le match. Lorsque c'était serré vers la fin, nous avons tenté de créer l'égalité, mais c'est habituellement l'équipe qui joue le mieux pendant la majeure partie de la soirée qui l'emporte. »

Les Stars ont emprunté cette voie contre les Predators et ont répondu avec beaucoup de style. C'est en s'inspirant de ça qu'ils vont se préparer pour le duel de mercredi, sans quoi ils retourneront à St. Louis à un seul revers de vacances que Lovejoy et le reste de ses coéquipiers ne veulent absolument pas prendre.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.