Skip to main content

Les Rangers rachètent le contrat de Shattenkirk

Le défenseur de 30 ans avait encore deux saisons à faire à son entente avec New York

par LNH.com @LNH_FR

Les Rangers de New York ont racheté les deux dernières saisons du contrat de quatre ans de Kevin Shattenkirk.

Shattenkirk devient ainsi joueur autonome sans compensation.

Le défenseur de 30 ans s'était joint aux Rangers à titre de joueur autonome il y a deux saisons, quand il avait signé un contrat d'une valeur annuelle de 6,5 millions $. Il a amassé 23 et 28 points lors de ses deux premières campagnes à New York, lui qui venait de connaître quatre saisons consécutives d'au moins 40 points avec les Blues de St. Louis et les Capitals de Washington.

À LIRE : Les Rangers devront répondre aux attentes | Shersterkin heureux d'apprendre de Lundqvist

Shattenkirk a raté les 36 derniers matchs de la saison 2017-18 après avoir subi une déchirure du ménisque dans son genou gauche. L'an dernier, il a aussi raté neuf matchs, dont sept après une séparation de l'épaule.

En 119 matchs avec les Rangers, il a obtenu 51 points.

« C'est une décision difficile que nous avons prise aujourd'hui, a mentionné le président des Rangers John Davidson. Kevin est une bonne personne et un bon coéquipier et il était très fier d'être un membre des Rangers de New York. Nous souhaitons ce qu'il y a de mieux pour sa famille et lui dans le futur.

Depuis le début de la saison morte, les Rangers ont fait l'acquisition d'Artemi Panarin sur le marché des joueurs autonomes avec un contrat de sept ans d'une valeur de 11,6 millions par saison, en plus d'obtenir Jacob Trouba dans un échange avec les Jets de Winnipeg. Ils lui ont aussi offert une entente de sept ans d'une valeur annuelle de 8 millions $. L'équipe s'est aussi entendue avec son attaquant Pavel Buchnevich, qui touchera 3,25 millions $ par campagne pour deux ans.

Toutes ces décisions ont pesé lourd sur la masse salariale de l'équipe face au plafond de 81,5 millions $. Mais Shattenkirk croyait pouvoir se signaler aux côtés de toutes ces nouvelles acquisitions.

« J'ai la chance de m'entraîner sans qu'une blessure ne me ralentisse, et c'est génial, avait-il dit le 23 juin. L'été dernier, j'étais concentré sur ma réhabilitation. Mais je pense que toute l'excitation autour de l'équipe dans le dernier mois, ça te motive en tant que joueur. On va être meilleurs plus rapidement que ce que les gens le pensent. »

Video: NYR@DET: Shattenkirk trouve la lucarne en A.N.

Avant de signer un contrat avec les Rangers en 2017, Shattenkirk avait refusé deux offres plus lucratives, selon ce qui avait été rapporté, afin d'évoluer à New York, lui qui est originaire de la région.

Mais les Rangers n'ont pas participé aux séries éliminatoires lors des deux saisons où le défenseur a enfilé l'uniforme après avoir été de la danse du printemps lors de 11 des 12 campagnes précédentes.

« Je ne pense pas qu'on aurait pu prédire un tel dénouement, et c'est ce qui a été le plus difficile, la décision de l'équipe de reconstruire, avait souligné le défenseur en juin. Mais ça devait être fait. C'était difficile au début, mais maintenant on voit la lumière au bout du tunnel et c'est génial de faire partie de quelque chose où tout tombe finalement en place. »

Il ne pourra finalement pas en faire partie.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.