Skip to main content

Les Hurricanes font preuve de résilience et passent au deuxième tour

Williams, Staal et Brind'Amour se sont démarqués dans la victoire face aux Capitals

par Kurt Dusterberg / Correspondant NHL.com

RALEIGH, Caroline du Nord - Les Hurricanes de la Caroline ont accédé au deuxième tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley en l'emportant en prolongation dans un match ultime face aux Capitals de Washington, mercredi.

Sous la gouverne de Rod Brind'Amour, les Hurricanes participent aux séries pour la première fois depuis 2009. Ils ont perdu les deux premiers matchs de la série et tiraient de l'arrière 3-2 après le cinquième affrontement.

À LIRE AUSSI : Williams fidèle à sa réputation dans le match no 7 contre les CapitalsUne pause prolongée permet aux Islanders de se rétablirLehner concentré sur la Coupe, pas sur les honneurs individuels

Ils ont maintenant rendez-vous avec les Islanders de New York au deuxième tour. La série s'amorcera vendredi à New York (19h HE; TVAS, CBC, SN).

Voici cinq raisons qui expliquent pourquoi les Hurricanes ont accédé au deuxième tour :

 

1. La détermination

Les Hurricanes ont fait fi de circonstances difficiles à plusieurs moments de la série.

Après avoir perdu les deux premiers matchs à Washington, ils ont répondu avec une convaincante victoire de 5-0 lors du troisième match. Les attaquants recrues Warren Foegele et Andrei Svechnikov ont tous les deux récolté deux buts.

Video: WSH@CAR, #6: Foegele nivelle la marque de l'enclave

Les Hurricanes ont fait face à l'élimination lors du sixième match, mais Foegele et Teuvo Teravainen ont créé l'égalité avant que les Hurricanes l'emportent 5-2. Lors du match ultime, ils ont comblé des retards de 2-0 et de 3-1.

« Ç'a été l'histoire de notre saison, a dit Brett Pesce. Nous sommes dévoués et nos habitudes de travail en font foi. Nous avons joué selon notre identité et ç'a fonctionné. »

 

2. Monsieur Septième match

À sa première saison comme capitaine, Justin Williams a été une influence positive sur cette jeune équipe.

« Je ne peux pas en dire assez sur ce qu'il a fait pour ce groupe, a commenté Brind'Amour. Un leader te donne tout ce qu'il a et pour moi, c'est de cette manière qu'il montre l'exemple. »

Williams a ajouté à sa légende lors du match ultime en préparant le but gagnant de Brock McGinn en deuxième prolongation, mercredi. L'attaquant a une fiche de 8-1 en pareille situation et a récolté 15 points - un sommet dans l'histoire de la LNH.

Video: CAR@WSH, #7: McGinn tranche en 2e prolongation

« C'est un sentiment indescriptible de célébrer en compagnie des gars avec lesquels tu as travaillé fort toute la saison », a-t-il dit.

L'attaquant de 37 ans a récolté 53 points (23 buts, 30 aides) cette saison, sa plus productive depuis une campagne de 59 points en 2011-12.

 

3. Jordan Staal

Le vétéran joueur de centre a été de tous les combats pendant la série. 

Alors que les Hurricanes tiraient de l'arrière 2-0, il a donné le ton au troisième match avec 10 mises en échec et il a mis la table pour les buts de Dougie Hamilton et de McGinn dans un gain de 5-0.

Video: CAR@WSH, #7: Staal remet les pendules à l'heure

Lors du sixième match, il a donné les devants 3-2 aux siens et a égalé la marque 3-3 en troisième période dans le match ultime.

 

4. L'entraîneur

Brind'Amour a réussi à soutirer le meilleur de ses jeunes joueurs et les a convaincus qu'ils devaient compenser leur manque d'expérience par des habitudes de travail irréprochables.

« Tout le monde ici travaille pour l'autre et tout le monde a beaucoup de respect pour Rod, a vanté McGinn. Nous irions à la guerre pour lui. »

Brind'Amour a trouvé le moyen de museler les Capitals en Caroline, aidant son équipe à avoir le dessus 12-3 au chapitre des buts. Il a aussi négocié malgré les blessures aux attaquants Svechnikov et Micheal Ferland.

Lors du dernier match, il a jonglé avec ses lignes jusqu'à ce qu'il trouve la bonne formule : les Hurricanes ont dominé 18-6 aux tirs dans les deux périodes de prolongation. 

 
5. La défensive

La brigade menée par Jaccob Slavin, Justin Faulk et Brett Pesce a bien répondu après avoir eu de la difficulté à museler Alex Ovechkin et Nicklas Backstrom, qui ont totalisé sept buts dans les matchs no 1, 2 et 5.

Slavin n'a pas marqué, mais il a amassé neuf aides et mène les Hurricanes pour les points. Il a joué durant 38:27 lors du match ultime.
Hamilton détient les trois buts inscrits par les défenseurs des Hurricanes.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.