Skip to main content

Les Ducks éliminés à la suite de plusieurs longues séquences de revers

Les déboires de l'attaque et des unités spéciales expliquent aussi pourquoi Anaheim va rater les séries pour la première fois depuis 2012

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Les Ducks d'Anaheim ne seront pas des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en sept saisons, une séquence au cours de laquelle ils ont remporté cinq fois de suite le titre de la section Pacifique, entre les saisons 2012-13 et 2016-17.

À LIRE AUSSI: Course aux séries : Les Coyotes rebondissent dans l'OuestLa suite sans Paul Byron?

Les Ducks (32-36-10) ont été éliminés de la course pour une place en séries mardi lorsque les Coyotes de l'Arizona ont vaincu les Blackhawks de Chicago 1-0.

Voici un survol de ce qui s'est passé en 2018-19 et les raisons pour lesquelles le vent pourrait tourner pour les Ducks en 2019-20. 


Les infos


Potentiels joueurs autonomes sans compensation: Derek Grant, C; Ben Street, C; Korbinian Holzer, D; Jaycob Megna, D; Andy Welinski, D; Ryan Miller, G; Chad Johnson, G
Potentiels joueurs autonomes avec compensation: Jake Dotchin, D
Nombre potentiel de choix au repêchage 2019 de la LNH: 7


Ce qui leur a fait mal


Incapacité à marquer: Anaheim est à égalité avec les Kings de Los Angeles pour le plus faible total de buts marqués cette saison (182) et présente la plus faible moyenne de buts marqués par match (2,33). Les Ducks ont marqué deux buts ou moins dans 44 des 78 matchs cette saison, et ils ont été blanchis neuf fois. Leur meilleur pointeur, Ryan Getzlaf, a amassé 47 points, le deuxième plus bas total pour un meneur d'une équipe dans la LNH. (Clayton Keller est le meneur des Coyotes de l'Arizona avec 46 points). Les Ducks n'avaient pas seulement de la difficulté à marquer, mais aussi à atteindre le filet, eux qui occupent le dernier rang de la ligue pour les lancers par match (27,5).

Longues séquences de défaites: Anaheim a connu trois séquences d'au moins sept revers. Ils ont perdu sept matchs de suite à deux reprises (20 octobre au 1er novembre; 20 janvier au 9 février) en plus d'établir un record d'équipe avec 12 défaites consécutives (18 décembre au 15 janvier). Anaheim a signé cinq victoires en 30 matchs (5-21-4) entre le 18 décembre et le 1er mars, ce qui a ultimement scellé l'issue de leur saison.

Unités pas trop spéciales: Anaheim occupe le 21e rang de la ligue en avantage numérique (17,4 pour cent) et est à égalité au 24e rang en infériorité numérique (79,0 pour cent). Une équipe qui éprouve autant de problèmes offensivement qu'Anaheim ne peut se permettre de faire partie des pires équipes de la ligue au chapitre des unités spéciales. 


Raisons d'être optimistes


Gibson sous contrat à long terme: Avant la saison, le gardien John Gibson a accepté un contrat de huit saisons qui le lie avec l'équipe jusqu'au terme de la saison 2026-27. Il présente le cinquième meilleur pourcentage d'arrêts de tous les temps (,921) parmi les gardiens qui ont pris part à au moins 150 matchs dans la LNH. Le cerbère de 25 ans a conservé une moyenne de buts alloués de 2,43 au cours de sa carrière et a été le meilleur joueur des Ducks cette saison (fiche de 24-22-8, moyenne de 2,89 et taux d'efficacité de ,915 en 56 parties).

Video: ANA@VAN: Gibson fait un arrêt difficile de la mitaine

Jeunes attaquants en progression: L'avenir est prometteur à Anaheim avec les attaquants Troy Terry (148e choix au total, repêchage 2015), Sam Steel (30e au total, 2016), Maxime Comtois (50e au total, 2017) et Max Jones (24e au total, 2016). Terry a obtenu 13 points (quatre buts, neuf passes) en 31 matchs cette saison. Steel en a amassé huit (quatre buts, quatre passes) en 18 matchs, incluant son premier tour du chapeau en carrière contre les Canucks de Vancouver le 26 mars. Comtois a récolté sept points (deux buts, cinq passes) en 10 parties. Jones a obtenu deux points (un but, une passe) en 26 rencontres avec les Ducks, mais pourrait décrocher un poste à temps plein en 2019-20.

Video: ANA@VAN: Steel obtient son premier tour du chapeau

Silfverberg prêt à éclore: Pour une troisième fois en quatre saisons, Jakob Silfverberg a inscrit au moins 20 buts. Il en a inscrit 23 jusqu'ici cette saison, ce qui égale son sommet en carrière dans la LNH, et il a amassé 14 points (sept buts, sept passes) en 13 parties depuis qu'il a signé un contrat de cinq ans avec les Ducks le 2 mars.

Video: SJS@ANA: Silfverberg procure la victoire aux Ducks
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.